BENGALIS

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un État pauvre et surpeuplé, mais fort de son identité  »  : […] Avec une densité de 1 100 habitants au kilomètre carré, le Bangladesh est le pays le plus densément peuplé au monde – à l’exception des villes-États, comme Singapour. Le pays a pourtant effectué des progrès notables en matière de contrôle des naissances, en développant des politiques de planning familial dès le début des années 1970. Ainsi, la croissance démographique annuelle est passée de 2,8 p […] Lire la suite

BHOLA (cyclone de)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 1 247 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Conséquences politiques »  : […] Face à cette catastrophe, la communauté internationale s’est largement mobilisée pour apporter une aide aux rescapés et participer à la reconstruction des régions sinistrées. De son côté, le gouvernement pakistanais, dominé par des Penjabis, occupants de la partie occidentale du Pakistan (le Penjab), est sévèrement critiqué pour sa gestion des opérations. Elle engendre de graves dissensions politi […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Indira Gandhi, du populisme à l'autoritarisme  »  : […] À la mort de Nehru, Lal Bahadur Shastri, un vétéran du Congrès, prend la tête du gouvernement. Il se révèle un véritable chef dans la conduite de la guerre de 1965, mais il meurt en janvier 1966 à Tachkent d'une crise cardiaque lors des négociations de paix. L'establishment congressiste, que la presse appelle « le Syndicat », jette alors son dévolu sur Indira Gandhi, la fille de Nehru, qui lui se […] Lire la suite

PAKISTAN

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 19 646 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le séparatisme bengali »  : […] Le territoire du Pakistan, tel qu'il est découpé au moment de la partition de 1947, comporte deux « ailes » de part et d'autre de l'Inde. Le Pakistan-Oriental compte plus d'habitants que le Pakistan-Occidental : 41,9 millions contre 33,7 millions en 1951. À ce titre, le premier exige une représentation au moins équivalente au second dans les institutions démocratiques que l'Assemblée constituante […] Lire la suite