BELIZE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Belize : carte physique

Belize : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Belize : drapeau

Belize : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Île corallienne

Île corallienne
Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Nom officielBelize (BZ)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général Colville Young (depuis le 17 novembre 1993)
Chef du gouvernementDean Barrow (depuis le 8 février 2008)
CapitaleBelmopan
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar de Belize (BZD)
Population398 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)22 965

Géographie

Situé au sud de la presqu'île du Yucatán, le Belize est un pays de montagnes, de marais et de jungle tropicale. Au sud, le relief accidenté des monts Mayas (pic Victoria, 1 120 m) se prolonge en collines et en vallées vers le sud-ouest et vers le nord-est où se trouvent des plaines calcaires et des marécages. Ces plaines sont traversées par le río Belize, fleuve navigable sur lequel est construite Belize City, ainsi que par le río Nuevo et le río Hondo (frontière mexicaine), qui se jettent dans la baie de Chetumal au nord. Au sud de Belize City, de petites vallées fluviales traversent la plaine côtière. La deuxième plus grande barrière de corail du monde, parsemée de dizaines de récifs coralliens, borde la côte.

Île corallienne

Île corallienne

Photographie

Une île corallienne sous les tropiques, au Belize. 

Crédits : Simeone Huber/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Le climat subtropical (23-27 0C) présente une saison sèche marquée, de fin février à mai et une saison humide de juin à décembre, interrompue en août-septembre par une autre saison sèche. Les précipitations annuelles, très variables de janvier à décembre, s'élèvent en moyenne à 1 295 millimètres à Corozal au nord et à 4 445 millimètres à Punta Gorda dans le sud. Les forêts couvrent près de la moitié de la surface du pays. Les feuillus (sapotillier, acajou, « bois de fer ») prédominent dans le nord et les espèces sempervirentes (cèdre) dans le sud. Chênes, pins et palmiers nains parsèment la savane de la plaine côtière du sud et des terres qui s'étendent au-delà de Belize City. La côte est bordée de mangroves.

Près de la moitié des Béliziens habitent en zone urbaine et près d'un quart vivent à Belize City, ville où se côtoient anciennes demeures coloniales, maisons en bois et bâtiments en béton. En zone rurale, seule une petite partie des terres est mise en valeur. La plupart des fermes, d'une superficie inférieure à 40 hectares, sont installées dans des milpas, terres défrichées temporairement, et pratiquent la rotation des cultures car les sols sont pauvres. Les grandes exploitations se consacrent aux cultures d'exportation (canne à sucre, agrumes et bananes). Les plateaux [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur de sociologie, université Colgate, Hamilton, New York
  • : professeur émérite d'histoire, université du Kansas, Lawrence (Kansas), ancien directeur du centre d'études sur l'Amérique latine

Classification


Autres références

«  BELIZE  » est également traité dans :

BELIZE CITY

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 306 mots

Grand port maritime et ancienne capitale du Belize, Belize City se dresse sur les deux rives du Haulover, bras du delta du río Belize se jetant dans la mer des Caraïbes. La ville tire probablement son nom du mot par lequel les Maya désignaient le río Belize, artère commerciale très fréquentée jusqu’au x e  siècle. Des aventuriers britanniques s’installèrent apparemment dans la région au xvii e  s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belize-city/#i_50499

BELMOPAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 157 mots
  •  • 1 média

Capitale du Belize, Belmopan est située près de la ville de Roaring Creek, dans la vallée du río Belize, à 80 kilomètres à l'ouest de Belize City, l'ancienne capitale située sur la côte caribéenne. Le gouvernement décida de construire une nouvelle capitale lorsque le cyclone Hattie et le raz-de-marée qui l'accompagna dévastèrent Belize City en 1961. Le site fut fixé suffisamment loin à l'intérieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belmopan/#i_50499

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 648 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Un peuplement ancien : une continuité de 3000 ans »  : […] Même si divers indices ou découvertes confirment l'occupation du territoire dès l'étape lithique, il est impossible d'affirmer l'identité de ces populations. Du matériel lithique à Los Tapiales (9600-8800) au Guatemala ou dans la grotte de Loltun au Yucatán, une pointe isolée de type Clovis à Ladyville (Belize), des artefacts qui prouvent une installation humaine, toujours dans le nord du Belize, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_50499

PALACIO ANDY (1960-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots

Le musicien bélizien Andy Palacio a largement contribué, par son œuvre, à préserver et à faire connaître la culture des Garifuna, descendants d'Indiens Karib et d'esclaves noirs. Né le 2 décembre 1960 dans le village côtier de Barranco, au Honduras britannique (aujourd'hui Belize), Andy Vivien Palacio anime dès 1981 une émission Garifuna sur les ondes de Radio Belize, afin de susciter l'intérêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andy-palacio/#i_50499

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations »  : […] Au cours du vi e  siècle avant J.-C., les cités olmèques déclinent ou sont abandonnées, ce qui n'implique d'ailleurs pas un dépeuplement régional. La civilisation olmèque cède la place à d'autres, qui vont faire fructifier ses innovations. Dans les plaines du Tabasco, continuent à prospérer des communautés, qui s'enrichissent de nouveaux apports. Le site de Tres Zapotes est occupé jusqu'au début […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_50499

Voir aussi

Pour citer l’article

O. Nigal BOLLAND, William J. GRIFFITH, « BELIZE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/belize/