BELGIQUEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Belgique, Antiquité

Belgique, Antiquité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Belgique, vers 1300

Belgique, vers 1300
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Flandre au XVIe siècle

La Flandre au XVIe siècle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prise de La Brielle

Prise de La Brielle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


La vitalité économique

Pour que ces sociétés pussent s'épanouir politiquement, il fallait qu'il y eut des changements profonds d'abord dans la société rurale. À partir de 950, la poussée démographique entraîna le morcellement de la propriété foncière. Les grands domaines créèrent de nouvelles tenures et les réserves domaniales se divisèrent en exploitations. De ce fait, les corvées furent souvent remplacées par des paiements en espèces (bail) et en nature. En outre, le défrichement de terres nouvelles consistait à mettre en valeur des jachères appartenant aux communautés villageoises, des marécages, et à y implanter des colons. Ceux-ci recevaient des avantages extraordinaires pour l'époque : affranchissement, suppression des corvées, etc. L'élevage et les cultures spécialisées y prenaient une plus grande place. L'assolement triennal et le remplacement du bœuf par le cheval furent généralisés. Ces défrichements entraînèrent l'affranchissement de nombreux serfs, surtout en Flandre et au Brabant. Ailleurs en Europe, la fin du Moyen Âge se caractérisa par la stagnation de l'agriculture, mais dans les régions belges l'approvisionnement des villes (à quelque 25 km de distance l'une de l'autre) poussait à la spécialisation, à l'introduction de nouvelles cultures (production laitière, houblon, lin, vigne, plantes tinctoriales, raves). Les villes fournirent à l'agriculture un fumier supplémentaire. À plus d'un titre, l'agriculture médiévale de la Flandre et du Brabant était la plus évoluée d'Europe.

Belgique, vers 1300

Belgique, vers 1300

Dessin

Les principales ressources économiques des provinces belges au XIVe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'essor du commerce prit une orientation tout à fait remarquable au cours des xiie et xiiie siècles. Pour des raisons de sécurité, les marchands itinérants s'organisaient en corporation dans leur ville. Les associations regroupant les marchands de plusieurs villes en vue du commerce avec l'étranger s'appelaient « hanses » : hanse flamande de Londres, hanse de Saint-Omer. La Gascogne attirait les Flamands par ses vignobles, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages


Écrit par :

  • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques

Classification


Autres références

«  BELGIQUE  » est également traité dans :

BELGIQUE - Géographie

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 6 515 mots
  •  • 6 médias

Pays densément peuplé au cœur de l'Europe du nord-ouest, traversé par d'énormes flux de circulation, la Belgique (België en néerlandais) présente une variété de milieux assez exceptionnelle pour une surface aussi restreinte : extrémité de la grande plaine germano-polonaise, bas plateaux limoneux, massif ancien, bordure du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-geographie/

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 984 mots
  •  • 2 médias

Après la question royale (1945-1950) et la question scolaire (1950-1958), la Belgique se trouve confrontée, à partir des années 1960, à la montée des enjeux linguistiques et régionaux. Son histoire se confond dès lors avec un long processus de réformes institutionnelles, ponctué de multiples étapes, qui se traduit par l'affaiblissement progressif de l'État central et le renforcement simultané des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-la-periode-contemporaine/

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 541 mots
  •  • 2 médias

Comment se présente le problème même d'une littérature française en Belgique ?Si des éléments comme la race, le peuple, le climat ou le décor de la vie ont leur importance dans la formation de l'esprit des écrivains et, par là, dans l'aspect de leurs produits, il n'en reste pas moins que ce qui les crée écrivains, ce qui les fait entrer en littérature, c'est le fait que cet esprit se donne un moul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-lettres-francaises/

Voir aussi

Pour citer l’article

Guido PEETERS, « BELGIQUE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/