BELGIQUEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des Romains aux Carolingiens

L'influence romaine

Les Belgae celtes, appartenant à la civilisation de La Tène, furent conquis par Jules César dans le cadre de la conquête de la Gaule, de la Rhénanie et de l'Angleterre (57-51 av. J.-C.). Sa victoire sur les Belgae fut contestée par deux chefs de la résistance, Ambiorix et Indutiomarus, qui se livraient à la guérilla. Rome toutefois finit par l'emporter et la Belgica devint une province de l'Empire romain. Après que l'empereur Claude eut brisé le pouvoir des druides et accordé le droit de cité aux membres de l'aristocratie, ceux-ci se mirent à collaborer avec les Romains. Les structures sociales restaient intactes. Les Romains firent progresser le commerce interrégional et les régions belges assurèrent l'intendance des légions sur la rive gauche du Rhin, dans des villes romaines comme Trèves, Cologne et Boulogne. Un réseau de voies romaines sillonnait les régions belges, dont Bavay fut le nœud principal. Le long de ces routes se développaient des centres comme Tongres, Tournai et Arlon. Les grands propriétaires fonciers, romains ou romanisés habitaient des villae qui furent très nombreuses en Hesbaye et dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. À l'intersection des routes et des fleuves se formaient des bourgades (vici) où commerçants et artisans échangeaient leurs marchandises et leurs produits. Bien que ces contrées fussent très éloignées de Rome, il existait un commerce important entre celles-ci et l'Italie. Outre l'agriculture, il y avait des industries du fer et du bronze, du textile et de la poterie. Les monuments funéraires ornés de bas-reliefs polychromes témoignent de la qualité de la vie liée à la Pax Romana.

Belgique, Antiquité

Dessin : Belgique, Antiquité

Économie et industrie de la Belgique romaine (Belgica). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Des tribus germaniques, qui semèrent le désordre sur le Rhin et ébranlèrent l'Empire, les Francs Saliens, s'infiltrèrent et envahirent les deltas de l'Escaut, de la Meuse et du Rhin. De là, ils atteignirent la Toxandrie (Brabant septentrional) à partir de 358 après J.-C. Ils reçurent le statut de foederati (fédérés) de Rome.

Les Mérovingiens

Dans la nuit de la Saint-Sylvestre (406-407), Vandales, Suèves et Alains firent irruption sur le Rhin et le Danube et chassèrent les légions romaines. Les Francs Saliens défendirent leur territoire contre ces « barbares », mais ils en profitèrent pour remplir le vide laissé par les Romains. Ils s'emparèrent de Tournai, en firent leur capitale, et sous Clovis ils commencèrent, à partir de 481, la deuxième conquête de la Gaule, cette fois par le nord. Deux faits historiques remontent à cette période des Mérovingiens : d'une part la division entre l'Austrasie et la Neustrie (depuis 639), la frontière (nord-sud) traversait le territoire de la Belgique actuelle et, d'autre part, la naissance du clivage entre les dialectes romans et thiois (ligne ouest-est). À partir du vie siècle, on constate une vague de dégermanisation au nord de la Canche. En outre, l'évangélisation se faisait à partir de la Gaule, la création de sièges épiscopaux à Tournai, Arras et Cambrai jouant un rôle important dans ce processus d'évangélisation. La ligne de séparation entre les dialectes germaniques et romans se fixa définitivement vers le xvie siècle et partage toujours la Belgique actuelle. Au cours des vie et viie siècles se produisit la conversion des grands propriétaires fonciers et la fondation de nombreuses abbayes, points de départ et relais des activités missionnaires. La société mérovingienne se divisait en trois classes : les hommes libres, les affranchis et les esclaves. L'agriculture dominait l'économie ; le commerce et l'industrie n'y tenaient qu'une place discrète. Peu à peu se développa une agriculture de marché, et les surplus furent vendus ou troqués (la monnaie se faisait rare) contre des biens venant souvent de loin. Les villes implantées le long des routes romaines, Tongres, Cassel et Bavay, durent céder le pas à des villes fluviales comme Maëstricht, Tournai et Cambrai, sur les rives de l'Escaut [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages

Médias de l’article

Belgique, Antiquité

Belgique, Antiquité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Belgique, vers 1300

Belgique, vers 1300
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Flandre au XVIe siècle

La Flandre au XVIe siècle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prise de La Brielle

Prise de La Brielle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 16 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques

Classification

Autres références

«  BELGIQUE  » est également traité dans :

BELGIQUE - Géographie

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 6 518 mots
  •  • 6 médias

Pays densément peuplé au cœur de l'Europe du nord-ouest, traversé par d'énormes flux de circulation, la Belgique (België en néerlandais) présente une variété de milieux assez exceptionnelle pour une surface aussi restreinte : extrémité de la grande plaine germano-polonaise, bas plateaux limoneux, massif ancien, bordure du […] Lire la suite

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 985 mots
  •  • 2 médias

Après la question royale (1945-1950) et la question scolaire (1950-1958), la Belgique se trouve confrontée, à partir des années 1960, à la montée des enjeux linguistiques et régionaux. Son histoire se confond dès lors avec un long processus de réformes institutionnelles, ponctué de multiples étapes, qui se traduit par l'affaiblissement progressif de l'État central et le renforcement simultané des […] Lire la suite

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 542 mots
  •  • 3 médias

Comment se présente le problème même d'une littérature française en Belgique ?Si des éléments comme la race, le peuple, le climat ou le décor de la vie ont leur importance dans la formation de l'esprit des écrivains et, par là, dans l'aspect de leurs produits, il n'en reste pas moins que ce qui les crée écrivains, ce qui les fait entrer en littérature, c'est le fait que cet esprit se donne un moul […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26-27 octobre 2021 Belgique. Publication de rapports sur le passé colonial.

Le 27, le Groupe de travail interuniversitaire « Passé colonial de la Belgique », institué en août 2020 par le Conseil des recteurs francophones et son équivalent flamand, le Vlaamse Interuniversitaire Raad, remet également son rapport. Celui-ci présente des recommandations en vue de favoriser la reconnaissance du passé colonial et de repenser l’enseignement de l’histoire dans le pays. […] Lire la suite

16 octobre - 2 novembre 2020 France. Assassinat du professeur d'histoire Samuel Paty.

Le 16, un professeur d’histoire du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Samuel Paty, est tué à l’arme blanche et décapité près de son lieu de travail par un homme qui est rattrapé et abattu par la police. L’assaillant est un jeune Russe d’origine tchétchène, Abdouallakh Abouyezidovitch Anzorov, dont les parents ont obtenu l’asile politique en France en 2011. […] Lire la suite

2-30 juin 2020 Belgique. Mouvement de protestation contre le racisme

Le 2, un groupe baptisé « Réparons l’histoire » lance une pétition électronique demandant le retrait de toutes les statues du roi Léopold II de la ville de Bruxelles. Cette initiative fait suite au mouvement de lutte contre la discrimination raciale qui se développe aux États-Unis après le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd par un policier blanc en mai. […] Lire la suite

31 janvier 2017 Belgique. Discours du roi Philippe aux corps constitués.

Dans son discours aux corps constitués, le roi Philippe, évoquant le Brexit et l’élection du président américain Donald Trump, note que « la décision prise par deux grands pays de se recentrer sur eux-mêmes […] semble vouloir inverser le cours de l’histoire et tranche avec leur tradition d’ouverture et de générosité, leur adhésion à un rêve et un engagement communs ». […] Lire la suite

10 novembre - 1er décembre 2009 Belgique – Rwanda. Condamnation d'Ephrem Nkezabera pour crimes de guerre

Il est reconnu coupable de tous les chefs d'accusation, qualifiés de crimes de guerre, y compris les viols, et ce pour la première fois dans l'histoire judiciaire de la Belgique, avec toutefois la circonstance atténuante d'avoir collaboré à l'enquête.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guido PEETERS, « BELGIQUE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/