TARR BÉLA (1955-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deux trilogies

On partage sa courte et dense filmographie (dix films de 1977 à 2011) en deux trilogies (une sociale et une métaphysique) et quelques opus de transition ou de « finition ».

Dans la première (Le Nid familial ; L'Outsider, 1979-1980 ; Rapports préfabriqués, 1982), Béla Tarr est un témoin lucide de la fin du communisme en Hongrie. Ses films ne sont pas contestataires, mais montrent, à l'aide d'une caméra fureteuse, un peu à la Cassavetes, des situations de mal-vivre au quotidien. Tous les deux en noir et blanc, Le Nid familial et Rapports préfabriqués révèlent, au fil de conversations débridées, la lente désagrégation de couples.

L'Outsider, tourné en couleurs, anticipe un peu sur les films ultérieurs du cinéaste, plus systématiquement « flâneurs ». Pas de cellule familiale, ici. Pris entre deux compagnes, le jeune marginal András est le premier représentant des ces personnages en errance qui, dans la seconde trilogie, vont peupler les films de Tarr : Karrer (Damnation, 1987), Irimiás (Tango de Satan, 1990-1994) ou Janós (Les Harmonies Werckmeister, 2000). Mais le film colle encore au réel : András perd son travail d'aide-soignant et souhaite devenir musicien. La caméra sort, pour la première fois, hors de la ville.

En 1982, Béla Tarr réalise une version de Macbeth en deux plans-séquences pour la télévision, découvre le cinéma de R. W. Fassbinder et tourne, sous son influence, Almanach d'automne (1984), son dernier film en couleurs. Dans une riche demeure décadente, la vieille Hédi domine un petit monde de quatre personnes, dont son fils et son infirmière ; chacun des convives tente, à tour de rôle, de profiter des bienfaits de l'hôtesse. Toute référence à la Hongrie socialiste a disparu alors que les rapports familiaux sont appréhendés de manière très stylisée.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Raphaël BASSAN, « TARR BÉLA (1955-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bela-tarr/