BÉGUINES & BÉGARDS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Répression et réhabilitation

Henri de Virnebourg fait brûler à Cologne, en 1322, Walter de Hollande, auteur du livre intitulé Des neuf rochers spirituels, qui est aujourd'hui perdu et dans lequel J. L. von Mosheim voit « un vrai manuel de Libre-Esprit, plus cher que tout autre aux bégards ». Une chronique fait état d'une cinquantaine d'exécutions consécutives aux aveux de Walter. À Erfurt, Constantin est exécuté en 1336 pour avoir soutenu qu'à l'égal du Christ il était le fils de Dieu ; qu'Augustin, les docteurs de l'Église, le pape et les clercs trompaient les hommes ; et que les sacrements n'étaient qu'une fiction entretenue par les prêtres pour satisfaire leur cupidité. La confession de Jean de Brunn, membre d'une communauté de Cologne de 1315 à 1335, et l'interrogatoire des béguines de Schweidnitz (1332) confirment qu'en dépit des persécutions la licence qu'encourage le Libre-Esprit se perpétue dans la clandestinité des béguinages et use du langage théologique comme d'un langage codé (« Rogo caritatem, conjaceas mihi »). Les procès de Metza von Westenhove (Strasbourg, 1366), de Johannes Hartmann (Erfurt, 1367), de Jeanne Dabenton et des turlupins (Paris, 1372), de Konrad Kannler (Eichstadt, 1381) ne livrent que quelques aspects visibles d'un mouvement dont les partisans refusent la vocation de martyr et n'hésitent ni à se dissimuler sous une piété apparente, ni à abjurer.

Tandis que le Libre-Esprit se poursuivait sous d'autres formes, le bégardisme disparut lorsque l'Église, revenant sur le manque de discernement de sa condamnation, accorda sa protection aux béguines de stricte obédience. Les associations y perdirent leur indépendance et furent contraintes de se rattacher à l'ordre franciscain ou à l'ordre dominicain. Elles disparurent de France et d'Allemagne pour ne subsister plus que dans les Pays-Bas, où se forme, au xve siècle, la congrégation des bégards de la troisième règle de saint François. Les béguines retrouvèrent leur organisation initiale – avec des novices s [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BÉGUINES & BÉGARDS  » est également traité dans :

JEAN DE BRÜNN (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 650 mots

Après avoir été, pendant vingt ans, membre d'une communauté de bégards à Cologne, Jean de Brünn abjure en présence de l'inquisiteur Gallus Neuhaus et rallie l'ordre des Dominicains. Sa confession (1335), obtenue sans torture, livre de précieuses indications sur la pratique du Libre-Esprit dans une association fondée sur la pauvreté volontaire. En quête d'une vie en accord avec la perfection évangé […] Lire la suite

JOHANNES HARTMANN (mort en 1368)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 329 mots

Illustrant la tendance élitiste du Libre-Esprit, Johannes Hartmann a apporté, dans son interrogatoire, d'intéressantes précisions sur la doctrine qu'on attribuait aux bégards et qui fut condamnée en 1311 par le concile de Vienne. Selon toute vraisemblance, il périt sur le bûcher à Erfurt, en 1368. Johannes Hartmann, originaire d'Astmanstett et connu parmi les bégards sous le nom de Spinner (le Tis […] Lire la suite

LIBRE-ESPRIT MOUVEMENT DU

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 154 mots

Dans le chapitre « Des amauriciens aux ranters »  : […] Jusqu'à plus ample information, il est d'usage de faire remonter le Libre-Esprit aux deux procès intentés, à Paris en 1209 et à Amiens en 1211, aux disciples supposés d' Amaury de Bènes, mort en 1207. Celui-ci s'était attiré la réprobation pontificale pour avoir affirmé que chaque homme est tenu de se considérer comme membre du Christ. Une simple abjuration mettra fin à une querelle qui semble n'a […] Lire la suite

MARGUERITE PORÈTE (morte en 1310)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 677 mots

Brûlée le 1 er juin 1310 à Paris, Marguerite Porète a laissé avec Le Miroir des simples âmes l'un des rares témoignages de première main sur les opinions qui caractérisent le mouvement du Libre-Esprit. Son enseignement, perpétué par Bloemardinne de Bruxelles (morte en 1335) et peut-être inspiré par Hadewijch d'Anvers (milieu du xiii e s.), identifie Dieu à un éternel flux d'amour, dont chaque ê […] Lire la suite

MECHTHILD VON MAGDEBURG (1207 env.-1282)

  • Écrit par 
  • Claude LECOUTEUX
  •  • 626 mots

Nous savons peu de choses sur la vie de Mechthild von Magdeburg. Grâce à quelques remarques disséminées dans son œuvre, on pense qu'elle a dû naître vers 1207. Elle appartient à une noble famille de la Marche et reçoit une éducation courtoise. À l'âge de douze ans, elle a sa première vision. Vers 1230, elle quitte ses parents et se réfugie au béguinage de Magdebourg pour y mener une vie ascétique. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Madeleine DAVY, Raoul VANEIGEM, « BÉGUINES & BÉGARDS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/beguines-et-begards/