BÉATRICE (1265?-? 1290)

LA COMÉDIE, Dante Alighieri - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 709 mots
  •  • 1 média

La Comédie , ainsi nommée pour la distinguer des grands poèmes tragiques de l'Antiquité, dont le modèle était alors l' Énéide , est bien le chef-d'œuvre que Dante Alighieri (1265-1321) annonçait dans la dernière phrase de son œuvre de jeunesse, la Vita nova  : une « admirable vision ». Cette vision, il allait falloir la mettre en mots plus tard, lorsque le poète en serait capable et digne, afin d […] Lire la suite

DANTE ALIGHIERI (1265-1321)

  • Écrit par 
  • Paul RENUCCI
  •  • 5 460 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « La Divine Comédie » »  : […] Nul ne met plus en doute que la Comédie à laquelle l'admiration de la postérité ajouta l'épithète « divine », et dont le titre définit, suivant les catégories littéraires d'alors, un style moins noble et soutenu que celui de la tragédie, dont le modèle est l' Énéide de Virgile, ait été composée tout entière pendant l'exil de Dante. L'odyssée qu'elle conte est celle du poète lui-même, perdu « au m […] Lire la suite

VITA NOVA, Dante Alighieri - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 984 mots
  •  • 1 média

Les datations proposées par la critique situent la rédaction de la Vita nova , premier récit autobiographique en langue vulgaire de la littérature occidentale, entre 1290 (mort de Béatrice Portinari) et 1295. Le livre se présente comme une anthologie de trente et une poésies reliées et motivées par un récit en prose, et assorties de brèves « divisions » résumant le plan et les motifs de chaque tex […] Lire la suite