BAUHAUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La pensée diffusée

Dès sa création, le Bauhaus provoqua de nombreuses réactions : une affiche placardée sur les murs de Weimar, « la ville de Goethe », demandait aux habitants de participer, le 22 janvier 1919, à une manifestation pour la défense de la Hochschule für bildende Kunst, « menacée de ruine par la prédominance exclusive d'une certaine tendance ». D'un autre côté, l'initiative de Gropius exerça un attrait considérable sur les artistes et les savants européens, puisque quelques-uns parmi les plus grands enseignèrent au Bauhaus ou lui rendirent visite (Theo Van Doesburg, Marcel Duchamp, Albert Gleizes, El Lissitzky, Amédée Ozenfant) ou le soutinrent (Arnold Schönberg, Béla Bartók, Max Reinhardt, Albert Einstein). Le succès des fêtes continuelles qui y étaient données témoigne de sa vitalité. L'orchestre de jazz du Bauhaus, les bals costumés, prétexte à toutes les fantaisies, les représentations théâtrales et les ballets sont restés célèbres.

Mais, dès 1919, on parlait de « bolchevisme culturel à extirper ». L'évolution du Bauhaus, selon la volonté de Gropius et dans un esprit identique à celui de Le Corbusier, le conduisait à rechercher des standards. Craignant une uniformisation du décor, les individualistes rejetèrent en bloc l'institution. Vers 1950 encore, on verra Frank Lloyd Wright résumer ainsi ce point de vue : « Ces architectes du Bauhaus ont fui le totalitarisme politique en Allemagne pour venir installer leur propre totalitarisme dans le domaine de l'art aux État-Unis [...]. Pourquoi me méfier de l'« internationalisme » comme du communisme et pourquoi le défier ? Parce que tous deux doivent, d'après leur nature, conduire au même nivellement, au nom de la civilisation... [Ces architectes] ne sont pas des gens sains. » De fait, les milieux conservateurs, qui ne pouvaient manquer d'associer innovation avec « communisme », chassèrent le Bauhaus de Thuringe.

Pourtant, en août 1923, la Semaine du Bauhaus avait partout su [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages



Médias de l’article

Bauhaus

Bauhaus
Crédits : General Photographic Agency/ Getty Images

photographie

École du Bauhaus, Dessau

École du Bauhaus, Dessau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Logements de Weissenhof

Logements de Weissenhof
Crédits : Joan Woollcombe Collection/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Walter Gropius et Le Corbusier

Walter Gropius et Le Corbusier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  BAUHAUS  » est également traité dans :

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] L'art de l'affiche en vient à bouleverser le regard communément porté sur la représentation picturale. Ainsi, à partir de 1910, Braque et Picasso, attentifs à la réalité du quotidien, et en particulier aux trouvailles plastiques de l'affichage mural, inscrivent des lettres peintes au pochoir et introduisent des éléments de textes découpés dans des journaux et autres imprimés, directement sur la […] Lire la suite

ALBERS JOSEF (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 913 mots

Dans le chapitre « La découverte de la couleur »  : […] Né en 1888 à Bottrop (Westphalie, Allemagne), en plein pays minier, Josef Albers est issu d'une famille d'artisans. Son père, peintre en bâtiment, est aussi à l'occasion, peintre en décors de théâtre et lui montrera quelques tours du métier. Déjà « sensibilisé à l'art », donc, son premier choc date cependant de 1908, lorsqu'il visite à Munich la Pinacothèque, le musée Folkwang à Hagen, et voit pou […] Lire la suite

BAUMEISTER WILLI (1889-1955)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  • , Universalis
  •  • 1 183 mots

Dans le chapitre « Au cœur de l'abstraction internationale »  : […] W. Baumeister s'oriente ensuite vers des compositions plus rigoureuses qui dénotent notamment les influences de Le Corbusier et de Léger, deux artistes qu'il a eu l'occasion de rencontrer en 1922. Il partage avec Léger une passion commune pour la civilisation industrielle, l'épure, la beauté froide des mécanismes et le sport. Beaucoup de ressemblances et d'affinités existent entre les Mechano (19 […] Lire la suite

BILL MAX (1908-1994)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  • , Universalis
  •  • 1 437 mots

Fortement influencé par le Bauhaus, sous-tendu par des concepts mathématiques, rationnels et des formes géométriques pures, l'univers artistique de Max Bill frappe par son unité. Sa carrière, commencée dès 1929, s'est accomplie dans tous les domaines de la création artistique et de la vie publique avec la même force. Max Bill a été simultanément peintre, sculpteur, architecte, typographe, design […] Lire la suite

BLACK MOUNTAIN COLLEGE

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 1 107 mots

Nulle école, sans doute, n'a compté dans l'histoire de l'art moderne aux États-Unis autant que le Black Mountain College. Il n'a pourtant été ouvert qu'un peu plus d'une vingtaine d'années – de 1933 à 1956 – et n'était pas une école d'art, au sens où nous l'entendons d'un établissement d'enseignement supérieur destiné à former des artistes : il faudrait bien davantage parler à son sujet d'« univ […] Lire la suite

BREUER MARCEL (1902-1981)

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 504 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un art sans style »  : […] Marcel Breuer, dit Lajkó, est né dans la famille d'un médecin de la ville hongroise de Pecs, près de la frontière yougoslave. En 1920, voulant devenir sculpteur, il fait un bref séjour à l'Académie de Vienne puis, déçu, se rend à Weimar où venait d'être créé le Bauhaus. Malgré son jeune âge, il en devient rapidement une figure marquante. D'abord simple étudiant, il est nommé professeur en 1924, p […] Lire la suite

CHAISES LONGUES DU XXe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 650 mots

1925 Chaise longue, Pierre Legrain (1889-1929). Grande figure de l'Art déco français, Pierre Legrain a notamment travaillé pour le couturier Jacques Doucet pour qui il réalisa de nombreuses reliures. Le châssis de sa chaise longue, d'une grande simplicité de dessin, est en hêtre laqué avec incrustations de nacre, le rembourrage est recouvert de velours zébré. 1928 Chaise longue « B306 », Le Corb […] Lire la suite

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Max Bill et le foyer suisse »  : […] La mort soudaine de Van Doesburg, en 1931 à Davos, interrompt brutalement l'évolution dans laquelle il s'était engagé. Tandis que ses anciens compagnons de route s'éloignent des principes de l'art concret, l'artiste allemand Josef Albers (1888-1976), professeur au Bauhaus, réalise entre 1932 et 1935 une série de quatre-vingts gouaches à partir du motif de la clef de sol dont il remplit les boucl […] Lire la suite

CONSTRUCTIVISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 3 374 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enseignement et pratique »  : […] Les fréquents contacts des artistes russes avec le milieu allemand contribuèrent à la diffusion rapide des idées constructivistes en Europe. Plusieurs architectes occidentaux vont construire de grands ensembles pour le jeune État socialiste : Le Corbusier réalise sa première grande construction à Moscou, le Centrosoyouz (1930). En 1921, l'exode des artistes russes commence : Kandinsky, Gabo, Pevs […] Lire la suite

DANSER SA VIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 446 mots

Dans le chapitre « Danse et abstraction »  : […] La seconde partie de l'exposition, intitulée « Danse et abstraction », nous plonge dans l'univers de la danse dite « abstraite ». Dès l'aube du xx e  siècle, l'Américaine Loïe Fuller s'intéresse aux progrès de la technique, notamment de l'éclairage électrique, pour créer un nouveau type de spectacles, les ballets cinétiques, où le corps des danseurs disparaît pour laisser place à des formes abstr […] Lire la suite

DESIGN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Stéphane LAURENT
  •  • 647 mots

Avril 1751 Parution du premier volume de l' Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. L'ouvrage défend entre autres les vertus d'une beauté obtenue par une production rationnelle à haut degré de savoir-faire, parfois réalisée en série et existant depuis l'Antiquité (amphores grecques, lampes à huile romaines, châsses limousines, etc.). 1829 Les frères George et Robert Stephenson lancent la locomotiv […] Lire la suite

DEXEL WALTER (1890-1973)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 900 mots

Né le 7 février 1890 à Munich, d'un père enseignant, Walter Dexel obtient le baccalauréat en 1909 et, toujours à Munich, s'engage l'année suivante dans des études supérieures d'histoire de l'art. Il a notamment pour professeurs deux éminentes personnalités : Heinrich Wölfflin et Fritz Burger, l'un des rares universitaires spécialisés dans l'art moderne, dont il sera brièvement l'assistant en 1914 […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le classicisme du style international d'après guerre »  : […] En 1938, Walter Gropius (1883-1969) devient directeur de l'école d'architecture de l'université Harvard. Il y enseigne jusqu'en 1952. L'ancien fondateur et directeur du Bauhaus importe les méthodes pédagogiques de l'avant-garde allemande. La maison qu'il construit en 1938 en collaboration avec Marcel Breuer à Lincoln, Massachusetts, est une des premières illustrations convaincantes du style inter […] Lire la suite

FEININGER ANDREAS (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Gabriel BAURET
  •  • 758 mots

Le photographe Andreas Feininger est né à Paris en 1906. Il est le fils du peintre Lyonel Feininger (1871-1956). Andreas rejoint l'Allemagne, pays de la famille de son père, en 1914. Il étudie à Weimar, où est installée la célèbre école du Bauhaus animée par Walter Gropius et dans laquelle son père enseigne. Il y suit une formation d'ébéniste de 1922 à 1925. Ses premières photographies sont marqu […] Lire la suite

FEININGER LYONEL (1871-1956)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 1 887 mots

Dans le chapitre « Lumières et transparences : les traces du réel »  : […] L'année 1911 marque une étape fondamentale dans la carrière de Feininger. Pendant un séjour parisien, de 1906 à 1908, il avait déjà pris connaissance des recherches cubistes. Après 1911, il oriente définitivement sa démarche en devenant l'ami de Robert Delaunay, et certaines de ses peintures de l'époque montrent clairement la dette contractée avec lui et avec Jacques Villon. Dans Le Pont (1913, W […] Lire la suite

FLOCON ALBERT (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM
  •  • 1 050 mots

Graveur, peintre, géomètre et écrivain, Albert Flocon est l'un des grands intellectuels humanistes du xx e  siècle. Né le 24 mai 1909 à Köpenick, près de Berlin, sous le nom d'Albert Menzel, il se passionne très tôt pour le dessin, le théâtre et la littérature. Son père, qui dirigeait une usine de compteurs à gaz à Döbeln, l'envoie faire ses études secondaires à Haubinda. Flocon y anime un petit g […] Lire la suite

FONCTIONNALISME, architecture

  • Écrit par 
  • Cariss BEAUNE
  •  • 875 mots
  •  • 2 médias

On pourrait définir le fonctionnalisme comme une réponse plus ou moins appropriée aux besoins spécifiques d'une époque ou d'une société donnée. Dans le domaine de l'art, en particulier, un objet est perçu comme un objet d'art, selon Panofsky, quand la forme l'emporte sur la fonction, c'est-à-dire quand la perception s'attache plus à l'analyse de ses composantes stylistiques qu'à celle de ses fins […] Lire la suite

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes constructivistes »  : […] En Allemagne, l'école du Bauhaus est fondée à Weimar, en 1919, avec pour objectif de rationaliser et de démocratiser l'ensemble des productions, de l'architecture à l'objet usuel, en passant par l'imprimé. En U.R.S.S., les artistes constructivistes, autour d'Alexandre Rodtchenko, de l'architecte Lazar El Lissitzky et du poète Vladimir Maïakovski, prônent également la cohérence formelle et la rech […] Lire la suite

GROPIUS WALTER (1883-1969)

  • Écrit par 
  • Réjean LEGAULT
  •  • 2 517 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'expérience du Bauhaus »  : […] Au cours de la Première Guerre mondiale, alors qu'il sert dans l'armée allemande, Gropius est recommandé par Henry Van de Velde comme directeur potentiel de l'École d'arts et métiers (Kunstgeweberschule) et de l'Académie (Hochschule für bildende Künste) du grand-duché de Saxe à Weimar. Appelé à ce poste en 1919, il combine les deux écoles pour fonder une nouvelle institution : le Bauhaus d'État ( […] Lire la suite

Pour citer l’article

Serge LEMOINE, « BAUHAUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauhaus/