MARTIGNARGUES BATAILLE DE (1704)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De 1702 à 1704, les protestants cévenols vont tenir en échec les armées de Louis XIV, inventant les tactiques de la guérilla moderne. Une bataille marque l'apogée de cette révolte. Le 14 mars 1704, six cents fantassins et cinquante cavaliers des régiments de la marine, les meilleurs du Languedoc, traquent dans les collines bordant le Gardon, à une dizaine de kilomètres au sud d'Alès, quatre cents camisards et leur jeune chef, Jean Cavalier, qui décide de leur tendre une embuscade. Le terrain, une ravine près du hameau de Martignargues, est soigneusement choisi. Cavalier se tient au centre, bien visible, avec une centaine de ses hommes. Les meilleurs tireurs sont couchés, dissimulés, de chaque côté du chemin par lequel arrivent les troupes royales. Leurrées, celles-ci se précipitent, déchargent une salve de trop loin et n'ont pas le temps de recharger : entonnant un psaume, les camisards ripostent et fondent sur eux de tous côtés. La panique est immédiate. Nombre de soldats en fuite sont assommés ou tués à coups de fourche. Seule une vingtaine d'officiers succombent en se défendant. Le butin (armes et équipements) est formidable. Arrivés des heures plus tard, les renforts ne pourront qu'enterrer les trois cents cadavres jonchant le sol. Ce désastre décida le roi à envoyer le maréchal de Villars pour terminer à tout prix cette incroyable guerre.

—  Pierre ROLLAND

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MARTIGNARGUES BATAILLE DE (1704)  » est également traité dans :

GUERRE DES CAMISARDS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre ROLLAND
  •  • 742 mots

1701-1702 À la suite de l'épuisement du mouvement des pasteurs prédicants, première résistance née de la révocation de l'édit de Nantes, le prophétisme se répand en Cévennes et bas Languedoc. 24 juillet 1702 Commis à l'instigation des prophètes Abraham Mazel et Esprit Séguier, le meurtre de l'abbé du Chaila, chargé de la surveillance des « religionnaires », et la délivrance de ses prisonniers au […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre ROLLAND, « MARTIGNARGUES BATAILLE DE (1704) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-martignargues/