CREUSOT BASSIN HOUILLER DU

BOURGOGNE

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 2 239 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les axes urbanisés en difficulté »  : […] Le Val-de-Loire bourguignon rassemble moins de 200 000 habitants et ne comporte, à côté d'un chapelet de petites villes, qu'une seule aire urbaine importante, Nevers (60 100 habitants dans l'aire urbaine en 2012). Cette partie de la Bourgogne a beaucoup souffert du déclin de ses anciennes industries (métallurgie, houille), mal compensé par les implantations de l'après-guerre (construction électron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgogne/#i_21109

CHARBON - Géologie

  • Écrit par 
  • Robert FEYS
  •  • 2 768 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Carbonification »  : […] Depuis longtemps on avait observé dans le bassin franco-belge que la teneur en matières volatiles diminue progressivement à mesure qu'on s'éloigne des affleurements suivant une verticale. La loi de Hilt exprime cette diminution progressive. Elle a été vérifiée en de nombreux points. C'est ainsi que dans le bassin français du Creusot, la même grande cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charbon-geologie/#i_21109

ÉCOMUSÉES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 505 mots

Dans le chapitre « Et en France ? »  : […] La France n'a pas d'exemple comparable à proposer. Pourtant la petite région de Bourgogne où fut fondé vers 1973 l'écomusée du Creusot, hébergé dans la ville du même nom, possède tous les atouts qui pourraient lui permettre d'être le premier parc historique industriel français. La ville du Creusot elle-même et ses « banlieues » en constitueraient le premier district : s'y juxtaposent, dans une ord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecomusees-industriels/#i_21109

LOGEMENT OUVRIER

  • Écrit par 
  • Maria Teresa MAIULLARI
  •  • 2 437 mots

Dans le chapitre « Requalification sociale d'un espace »  : […] Les habitants de ce type de logement sont pour partie d'anciens ouvriers ou leurs enfants, attachés à conserver leur maison, et qui l'ont rachetée, mais il y a aussi de jeunes couples de la classe moyenne qui investissent ces mêmes maisons sans y avoir jamais vécu. Les raisons des uns et des autres diffèrent ; Celles des premiers sont de deux ordres, et liées à l'histoire. Il peut s'agir de rachat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-ouvrier/#i_21109

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 538 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des palais industriels privés »  : […] Par la suite, à l'instar des rois, certains capitaines d'industrie conçoivent leurs bâtiments industriels comme des œuvres architecturales. Si l'industrie qu'ils hébergeaient a le plus souvent disparu ou bien migré dans des structures plus modernes et opérationnelles, les bâtiments abandonnés demeurent en raison de la majesté et de la qualité de leur construction qui les rend propres à un usage r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_21109

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 833 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'impact mondial de la révolution industrielle anglaise »  : […] Les premières innovations marquantes de la révolution industrielle ont eu un retentissement presque immédiat sur les pays voisins, comme la France ; dès 1778, le métallurgiste anglais William Wilkinson crée la grande entreprise métallurgique du Creusot, qui produira de la fonte au coke quelques années plus tard, et en 1779 une première machine à vapeur commandée à Watt et Boulton est installée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_21109

SCHNEIDER EUGÈNE (1805-1875)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 311 mots

Neveu d'un général député et ministre de la Guerre, Eugène Schneider débute comme employé dans une maison de commerce, puis dans la banque du baron Seillère où travaillait son frère aîné. Après avoir dirigé les forges de Bazeilles, il s'associe en 1836 à son frère Adolphe nommé directeur gérant de l'ancienne Fonderie royale de Creusot. Pariant sur le développement du chemin de fer, les deux frères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-schneider/#i_21109


Affichage 

Grève des métallurgistes au Creusot, 1870

photographie

Pour obtenir de meilleurs salaires, les ouvriers disposèrent à la fin du second Empire du droit de grève, reconnu par la loi du 25 mai 1864, qui devait constituer la première étape de la politique de réformes sociales inspirée par Napoléon III 

Crédits : AKG

Afficher

Grève des métallurgistes au Creusot, 1870
Crédits : AKG

photographie