BASQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La langue

La situation du basque

Le basque, appelé euskara ou eskuara par ses usagers, représente un parler pyrénéique qui, avant l'occupation romaine, s'étendit du golfe de Gascogne à la Méditerranée à travers la Catalogne septentrionale, occupant au nord l'Aquitaine, au sud une bonne partie de l'Aragon et de la Vieille-Castille, sans que l'on sache si, le long du littoral atlantique, il allait loin à l'est de la Biscaye.

Depuis, ses frontières se sont fort rétrécies. Actuellement, le basque n'est plus parlé que par 51 000 habitants dans les arrondissements de Bayonne et de Mauléon, en France ; environ 700 000 personnes en usent en Guipuzcoa, Navarre et Biscaye, quelques villages en Álava et quelques milliers d'émigrés à travers le monde.

On distingue en général huit dialectes : le biscayen, le guipuzcoan, le haut-navarrais méridional et septentrional, le bas-navarrais occidental et oriental, le labourdin et le souletin ; chacun d'eux comprend des sous-dialectes.

Uhlenbeck pensait que les antiques tribus des Pyrénées atlantiques parlaient des langues diverses qui se seraient rapprochées et apparentées par osmose au cours des siècles. Luis Michelena, au contraire, constatant que depuis le xvie siècle les dialectes ont plutôt divergé, en conclut à l'existence d'une langue primitive plus unifiée.

Structure du basque

Malgré des variantes, on constate que les dialectes basques ont la même structure. En voici les principaux traits.

Phonétique

Le vocalisme est des plus simples, avec les cinq voyelles latines a, e, i, o, u en ouverture moyenne, sans brèves ni longues. Les consonnes sont aussi celles du latin, moins qu, v, x et z, mais avec en plus des dentales mouillées, un s gras et des affriquées (t plus sifflants) ; il faut y ajouter beaucoup d'aspirées qui se sont maintenues chez les continentaux, mais perdues chez les péninsulaires.

Vocabulaire

Le basque a peu de mots monosyllabiques ; aucun ne se termine par une sonore ou une aspirée, aucun par -m ou -p ; les finales en -t ou -k sont généralement des désinences casuelles ou verbales. Le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages



Médias de l’article

Provinces basques

Provinces basques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Langue basque : locuteurs

Langue basque : locuteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ciboure, pays basque

Ciboure, pays basque
Crédits : Françoise Weyl

photographie

Attentat contre Carrero Blanco, Madrid, 1973

Attentat contre Carrero Blanco, Madrid, 1973
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias




Écrit par :

  • : professeur émérite de langue et littérature basques à l'université de Bordeaux-III, directeur de l'U.A. C.N.R.S 04 1055 (études linguistiques et littéraires basques)
  • : membre de l'Académie de la langue basque
  • : maître de conférences de science politique à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • : doctorat en histoire et civilisation, Institut universitaire européen (Florence, Italie), maître de conférences à l'université de Paris IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  BASQUES  » est également traité dans :

BAROJA PÍO (1872-1956)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 498 mots

Plus de cent volumes en un demi-siècle d'effort créateur : l'Espagne contemporaine n'a connu chez aucun autre romancier plus grande fécondité que chez cet écrivain basque de vocation tardive, doué pour toutes les variétés narratives, pour tous les registres. Réaliste, romantique, historique ou psychologique ? On épuiserait les catégories de la critique littéraire à vouloir définir son œuvre ; on n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pio-baroja/#i_14782

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Basques et les baleines franches »  : […] Les Basques sont les premiers chasseurs de baleines réguliers en Atlantique nord. Ils exploitèrent, à partir du xi e  siècle – et peut-être avant –, la baleine franche ( right whale en anglais), encore appelée la baleine des Basques. Cette activité se déroulait au large des côtes de Biarritz, Hendaye, Anglet et Saint-Jean-de-Luz puis, plus tard, à partir du Pays basque espagnol. Les chasseurs cib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse-a-la-baleine/#i_14782

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Espagne humide »  : […] Cette partie de l'Espagne s'étend de la Galice aux provinces basques et ne représente qu'un dixième du territoire espagnol. C'est le domaine d'un climat océanique aux pluies abondantes et bien réparties dans l'année (plus de 1 000 mm et 150 jours de pluie par an en moyenne). Les arbres à feuilles caduques dominent. Chênes rouvre et tauzin formaient autrefois d'épaisses forêts qui, à la suite des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_14782

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Persistance de la diversité régionale »  : […] Par sa superficie et le chiffre de sa population, le royaume de Castille était de beaucoup le plus important. Il était assez homogène. Les trois provinces basques (Álava, Biscaye, Guipúzcoa) se différenciaient par leurs privilèges fiscaux et leur situation en dehors de la ligne de douanes. Le reste du territoire se divisait en dix-huit provinces, correspondant aux villes représentées aux Cortes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_14782

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 705 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les zones d'ombre : l'armée, le terrorisme, l'Europe »  : […] Cela suffit-il ? Huit généraux ont été assassinés entre 1978 et 1982, et certains militaires espagnols conservent l'habitude des complots antidémocratiques, même s'ils ne débouchent que sur l'aventure putschiste menée par le lieutenant-colonel Tejero le 23 février 1981. Cependant, l'environnement international de l'Espagne n'est plus celui – propice aux dictatures fascistes – des années 1930. Il n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/#i_14782

OTEIZA JORGE (1908-2003)

  • Écrit par 
  • Valérie VERGEZ
  •  • 759 mots

La vie et l'œuvre du sculpteur Jorge Oteiza sont un modèle d'engagement artistique. Né le 21 octobre 1908 à Orio, au Pays basque espagnol, Jorge Oteiza Embil (mort le 9 avril 2003 à Saint-Sébastien) commence à sculpter en autodidacte à la fin des années 1920. Ses premières œuvres s'apparentent à celles de Constantin Brancusi et de Jacob Epstein par leur aspect primitif ; cependant, le sculpteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-oteiza/#i_14782

PAMPELUNE

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 429 mots
  •  • 1 média

Capitale de la communauté autonome de Navarre avec 195 769 habitants en 2006, Pampelune aurait été fondée par Pompée sous le nom de Pompaelo. Occupée par les Maures en 738, elle est reprise par les Basques au terme de leur avancée éclair en 750. On estime que le royaume de Navarre se créa un siècle plus tard avec García I er , portant le titre de comte de Navarre. Ce petit royaume chrétien va alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pampelune/#i_14782

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 238 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mouvements minoritaires sans guérilla »  : […] Les mouvements de minorité luttant pour des droits en Europe occidentale connaissent des destins différents. Le mouvement irlandais (I.R.A., Irish Republican Army) a, pour l'essentiel, réussi à l'emporter. La situation des catholiques d'Ulster, de moins en moins minoritaires du point de vue démographique, est très différente de ce qu'elle fut en 1968, au début des actions armées. Le mouvement bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_14782

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean HARITSCHELHAR, Pierre LAFITTE, Pierre LETAMENDIA, Maitane OSTOLAZA, « BASQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/basques/