BASILEUS

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 767 mots

Dans le chapitre « Personnalisation du pouvoir et idéologie royale »  : […] En fait, tout roi hellénistique était en quête de victoires pour la simple raison que celles-ci, signe de la faveur divine, légitimaient sa présence sur le trône. Le charisme du souverain suscitait le dévouement ( eunoia ) de ses collaborateurs, de ses troupes et de ses sujets. Inversement, celui qu'abandonnait la Fortune ( Tychè ) perdait rapidement ses soutiens. Cette personnalisation du pouvoir […] Lire la suite

ROMANIE BYZANTINE

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 226 mots

Le terme de Romanie n'exprime pas une réalité géographique bien définie et se retrouve en Romagne (ancien exarchat byzantin de Ravenne), en Roumélie bulgare et, bien entendu, en Roumanie. Il est partout étroitement lié au souvenir d'une présence romaine, vivace surtout dans les couches populaires. À la fin de l'Empire, au iv e  siècle, les habitants proclamaient volontiers leur appartenance à la […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Empire chrétien »  : […] Le iv e siècle fut grand à bien des égards, et ce renouveau est dû pour une part aux réformes de Dioclétien, poursuivies, dans le même sens, par Constantin et Valentinien. Les empereurs sont théoriquement des souverains absolus, les traditions « libérales » du principat n'ayant pas résisté à la crise du iii e  siècle, et le Sénat de Rome ayant perdu toute importance politique. Païens et chrétien […] Lire la suite

TSAR

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 431 mots
  •  • 2 médias

Forme slave tardive (la forme ancienne est cěsarǐ , du latin cæsar ), tsar sert au Moyen Âge à désigner l'empereur romain, byzantin ou germanique. Voulant affirmer son indépendance et cherchant à rivaliser avec Byzance, Syméon de Bulgarie prit, en 919, le titre de tsar ( car' ) des Bulgares et des Grecs. Après l'échec de cette tentative (1018), le terme sera repris par les monarques du second roya […] Lire la suite