TRANSCENDANCE BASE DE

CORPS, mathématiques

  • Écrit par 
  • Robert GERGONDEY
  • , Universalis
  •  • 6 417 mots

Dans le chapitre « Extensions algébriques, bases de transcendance »  : […] On peut généraliser ce qui vient d'être dit au précédent paragraphe. Un élément x d'une extension L d'un corps K est algébrique s'il vérifie une équation algébrique à coefficients dans K : ou, en d'autres termes, si l'extension simple K( x ) de K est algébrique. Si tous les éléments de L sont algébriques sur K, on dit que L est un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-mathematiques/#i_24267