LLEWELLYN BARRY (1947-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musicien jamaïcain Barry Llewellyn est le créateur, avec Earl Morgan, du trio vocal reggae The Heptones. Ce groupe, l'un des plus populaires de l'île dans les années 1960 et 1970, a joué un rôle clé dans l'évolution du ska vers le rock steady jamaïcain.

Barrington Llewellyn naît le 24 décembre 1947, à Kingston, dans le bidonville de Trench Town, où Bob Marley avait vu le jour deux ans plus tôt. En 1964, il commence à chanter avec son camarade de classe Earl Morgan. Un an plus tard, Leroy Sibbles rejoint le duo fondateur, dont il deviendra le chanteur et l'auteur-compositeur principal. Le trio, baptisé The Heptones, signe en 1966 un contrat qui le lie pour cinq ans au label Studio One de Clement S. Dodd, et il enchaîne rapidement les tubes, parmi lesquels Fattie Fattie (1966), interdit sur les ondes locales, et Equal Rights (1968), dans une veine bien plus sérieuse. Bien que Barry Llewellyn chante surtout les parties harmoniques, c'est lui qui co-écrit et interprète le plus grand succès international du groupe, Book of Rules (1973). The Heptones enregistrent une dizaine d'albums, mais leur popularité décline quand Sibbles se lance dans une carrière solo en 1978. Le trio se retrouvera en 1995 et, à partir de 2006, Llewellyn et Sibbles effectueront ensemble des tournées en Europe. Quelques mois après sa dernière tournée sur le vieux continent, Barry Llewellyn meurt des suites d'une pneumonie, le 23 novembre 2011, à Saint Andrew, alors qu'il était en visite sur son île natale avec le projet de créer un centre d'apprentissage pour la jeunesse.

—  Jennifer SALE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jennifer SALE, « LLEWELLYN BARRY - (1947-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/barry-llewellyn/