BANQUE DE FRANCE

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des expériences historiques différentes »  : […] L'histoire des banques centrales est relativement récente. Elles sont issues d'expériences spécifiques aux différents pays. Les premières furent créées en Europe afin de répondre aux besoins de financement des États. Il en est ainsi de la Banque d'Angleterre, fondée en 1694 par autorisation du Parlement . Les souscripteurs du nouvel emprunt public lancé à cette époque apportèrent leurs titres pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banques-centrales/#i_5452

BAUMGARTNER WILFRID (1902-1978)

  • Écrit par 
  • Claude RIVIÈRE
  •  • 831 mots

D'ascendance alsacienne et de confession protestante, Wilfrid Baumgartner était le fils d'un brillant chirurgien des hôpitaux de Paris. Il fait ses études au lycée Buffon puis à la faculté de droit et à la faculté des lettres de Paris (sociologie et géographie) ainsi qu'à l'École libre des sciences politiques. Sa thèse de doctorat a pour sujet le rentenmark et la politique m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfrid-baumgartner/#i_5452

BILLET DE BANQUE

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 572 mots
  •  • 1 média

Rectangle de papier illustré portant l'indication d'une valeur monétaire, émis par la banque centrale ou nationale d'un pays, et destiné à servir d'instrument pour le paiement. Connu en Chine dès le viii e  siècle, l'usage du billet de banque ne s'introduisit en Europe qu'au xvii e  siècle, d'abor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billet-de-banque/#i_5452

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « La banque »  : […] La Banque de France est créée le 13 février 1800, c'est-à-dire trois mois après le coup d'État de Brumaire (9 nov. 1799). Des banquiers dont l'activité était déjà importante sous l'Ancien Régime : Mallet, Perrégaux, Lecouteulx de Canteleu, se trouvaient pourvus d'un instrument financier officiel dans l'État avec la création de cette Banque de France dont Lecouteulx devenait le président. À la ban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgeoisie-francaise/#i_5452

CONSULAT

  • Écrit par 
  • Marcel DUNAN
  •  • 2 375 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le redressement intérieur »  : […] La Constitution de l'an VIII instituait quatre assemblées : le Conseil d'État, le Tribunat, le Corps législatif et le Sénat. L'expérience révolutionnaire avait montré le danger des entraînements ou des improvisations d'assemblée. Les conseillers d'État élaboraient les lois ; les tribuns les discutaient sans les voter ; les législateurs les votaient sans les discuter, tranchant les éventuels confl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consulat/#i_5452

CRÉDIT

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BURGARD
  •  • 5 231 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le prix du crédit »  : […] Le niveau moyen des taux d'intérêt s'explique sur le plan économique à partir de ses composantes : le coût des ressources des banques, matière première qu'elles transforment, la marge qu'elles ajoutent à ce coût pour financer leurs dépenses de fonctionnement, les impôts qu'elles paient et le bénéfice qu'elles réalisent. Les banques sont bien entendu soumises au droit commun : liberté des prix d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/credit/#i_5452

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Le combat pour l'union monétaire »  : […] En dépit de ce distinguo, le gouvernement britannique marquait toute la distance qui le séparait désormais de la rigueur assignée aux pays engagés en direction de l'Union économique et monétaire. Le traité de Maastricht, dont c'était la principale disposition, a été signé le 7 février 1992. La ratification par les douze États membres de la Communauté européenne (C.E.) ne semblait pas devoir poser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1992-vers-un-nouveau-modele-de-croissance/#i_5452

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Finances »  : […] De ce point de vue, il a la chance d'arriver au moment propice. D'abord, tandis qu'en politique il n'a pas à sa disposition d'équipe qui partage ses idées, en matière économique il existe des disciples saint-simoniens qui veulent faire entrer la France dans l'ère industrielle. Le moment est favorable parce que l'or californien afflue depuis 1848 et l'or australien depuis 1851. 44 p. 100 de cet or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_5452

ENFER, marché en banque

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 205 mots

Le montant total des effets de commerce escomptés par un établissement bancaire et que ce dernier a le droit de présenter à la Banque de France pour les faire réescompter ne peut dépasser une certaine limite, ou « plafond ». Le réescompte des effets présentés en dépassement de celui-ci ne pouvait être admis que moyennant le paiement d'un taux très supérieur au taux normal en vigueur. La situation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfer-marche-en-banque/#i_5452

FRANC FRANÇAIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 9 668 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les attaques contre le franc (1992-1993) »  : […] Dans les pays du S.M.E, la stabilité qui s'installe est cependant illusoire. En effet, pour un pays donné, l'appartenance à un régime de changes fixes avec une libre circulation des capitaux conduit à la perte de l'autonomie de sa politique monétaire (sauf s'il s'agit du pays – l'Allemagne, en l'occurrence, leader de la zone où prévaut l'accord de change). C'est le triangle d'incompatibilité mis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-francais/#i_5452

JUILLET MONARCHIE DE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 8 485 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les difficultés économiques »  : […] Le gouvernement de Guizot avait rallié la majorité de la bourgeoisie en lui assurant la paix et la prospérité économique : « Enrichissez-vous par le travail et par l'épargne », avait-il dit. Or une grave crise économique pèse d'abord sur l'agriculture en 1846 à la suite de mauvaises récoltes de céréales suivant une maladie de la pomme de terre ; les spéculations sur les blés ont réveillé l'antique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monarchie-de-juillet/#i_5452

TRÉSORERIE, histoire

  • Écrit par 
  • François ECK
  •  • 937 mots

L'histoire de la trésorerie de l'État se confond avec celle des rapports du Trésor avec la Banque de France, ultime recours pour assurer la couverture des charges lorsque les concours apportés par l'emprunt auprès du public (bons sur formules, emprunts à moyen et à long terme), auprès des banques (bons en comptes courants) et auprès des correspondants se révèlent insuffisants. Le compte courant du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tresorerie-histoire/#i_5452


Affichage 

Banque de France

photographie

Les institutions financières, comme la Banque de France, se trouvent au cœur de l'histoire économique, à la fois en tant qu'acteurs participant au marché et comme structures ayant une organisation interne propre 

Crédits : J. Derennes/ Photo Banque de France

Afficher

Banque de France
Crédits : J. Derennes/ Photo Banque de France

photographie