BANGKOK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire de la construction urbaine

Bangkok devient la capitale du Siam (ancien nom de la Thaïlande) en 1782, lorsque le général Chao Phraya Chakri, fondateur de la dynastie Chakri au pouvoir, monte sur le trône sous le nom de Rama Ier et déplace la cour de la rive ouest à la rive est du Chao Phraya. Cette décision semble dictée par des raisons stratégiques. La longue courbe décrite par le fleuve à l'ouest offre en effet de larges douves protégeant les côtés nord, ouest et sud du nouveau site, tandis qu'à l'est s'étend un vaste delta marécageux, très difficile à traverser. Rama Ier construit la nouvelle ville sur le modèle de l'ancienne capitale, Ayuthaya, située à 60 kilomètres au nord. À la fin de son règne, la cité est établie, le grand palais fortifié et le temple Wat Pho achevé. Un nouveau mur d'enceinte, très imposant (3 mètres d'épaisseur et 4 mètres de hauteur), entoure la ville, longeant le fleuve et le canal Khlong Ong Ang à l'est.

D'autres temples (wat) sont construits sous les règnes de Rama II (1809-1824) et de Rama III (1824-1851). Outre leur fonction religieuse, ils servent d'école, de bibliothèque et d'hôpital. C'est à cette époque que le Wat Arun, remarquable par la taille de sa flèche, le Wat Yan Nawa et le Wat Bowon Niwet sont achevés. Le Wat Pho est agrandi, tandis que la construction du Wat Sutat commence. Le fleuve et les canaux sont alors les seules voies de communication.

Rama IV (1851-1868) développe la ville tout en continuant de construire des wats, bien qu'à un rythme moindre. Le grand palais est embelli et un certain nombre de demeures imposantes sont construites pour les membres de la famille royale. Plusieurs nouvelles rues sont percées et le nombre de maisons flottantes amarrées le long de la rive est réduit. Une nouvelle route est percée vers le sud. Une nouvelle douve est creusée et fortifiée parallèlement au premier canal de la ville. Un long canal la relie à l'actuelle zone portuaire, permettant ainsi aux petits bateaux de contourner le long coude que forme le fleuve au sud de la ville. Un chemin, aujourd'hui transformé en route n [...]

Palais royal de Bangkok

Palais royal de Bangkok

Photographie

Le palais royal de Bangkok, Thaïlande. 

Crédits : John Lamb/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher


Médias de l’article

Thaïlande : carte administrative

Thaïlande : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Palais royal de Bangkok

Palais royal de Bangkok
Crédits : John Lamb/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Rues de Bangkok

Rues de Bangkok
Crédits : Ernst Haas Courtesy of Hulton Getty

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BANGKOK  » est également traité dans :

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Développement d'une industrie d'exportation »  : […] La transition vers une économie plus industrialisée s'est accélérée partout à partir des années 1980, lorsque des politiques de promotion des exportations de produits manufacturés, s'accompagnant de la libéralisation de nombreux secteurs d'activité et de l'ouverture aux capitaux étrangers, ont remplacé les politiques de substitution des importations des années 1960 et 1970. Les exportations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_47510

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle intégration régionale en réseau »  : […] Depuis la fin de la guerre froide qui a rendu possible l'émergence de la région du Grand Mékong, on assiste à la reconstitution, dans le contexte nouveau d'intégration transnationale au sein de l'Asie orientale, des anciens réseaux caravaniers qui ont structuré, sur la longue durée, la péninsule indochinoise. La première différence entre l'ancien et le nouveau réseau réside aujourd'hui dans le ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_47510

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'art de Bangkok, ou de Ratanakosin (fin xviiie s. à 1914) »  : […] La ruine d'Ayuthya n'entraîne aucun ralentissement de l'activité artistique. L'installation de la capitale à Thonburi, puis à Bangkok dès 1782 (avènement de la dynastie Chakri) s'accompagne de fondations nombreuses et importantes dont le style (dit souvent de Ratanakosin ) est la continuation directe de l'art d'Ayuthya. La statuaire n'a guère laissé d'œuvres importantes, encore qu'apparaissent, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_47510

Voir aussi

Pour citer l’article

Lawrence STERNSTEIN, Christian TAILLARD, « BANGKOK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangkok/