BANDE SONORE ou BANDE-SON

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les sons directs »  : […] Les sons directs sont enregistrés au moment de la prise de vues, généralement sur des magnétophones portatifs, tel le célèbre Nagra. Ces bandes comportent également une information de synchronisme sous forme d'une fréquence ou d'un code temporels permettant, par la suite, de synchroniser la bande sonore avec la bande image correspondante. En dehors des sons directs, l'ingénieur du son enregistre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_9238

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 504 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les révolutions »  : […] Dans les années 1930, seules quelques individualités avaient œuvré à l'écart des courants dominants. Dans les années 1940, l'appréhension de la musique se modifia. Les causes en furent diverses : les soubresauts de l'histoire, l'évolution des techniques du son et sa maîtrise artistique, la venue d'une nouvelle génération de cinéastes, celle des années 1930 ayant été essentiellement constituée de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-musique-de-film/#i_9238

CINÉMA ET OPÉRA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe FERRARI
  •  • 3 255 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'avènement du cinéma sonore »  : […] Si l'invention du cinéma sonore pousse le septième art à intégrer toutes les formes de chant (opérette, chansonniers, revues, comédies musicales, chansons des rues), on continue de transposer à l'écran des œuvres du répertoire (Max Ophuls adapte La Fiancée vendue de Bedřich Smetana en 1932, Abel Gance reprend Louise de Gustave Charpentier en 1939) . Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-opera/#i_9238

MCLAREN NORMAN (1914-1987)

  • Écrit par 
  • Robert BENAYOUN
  •  • 820 mots

Réalisateur canadien, Norman McLaren fut l'un des maîtres incontestés du cinéma d'animation moderne : son importance est comparable à celle de Walt Disney dont il est l'exact opposé puisque ses films, tous expérimentaux, ne comportent aucune invention de personnage et n'impliquent ni création d'une « série » commerciale, ni suite narrative. Né à Stirling, en Écosse, le 11 avril 1914, mort à Montré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-mclaren/#i_9238

ROMAN - Le nouveau roman

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REY
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles techniques, nouvelle vision du monde »  : […] Les débuts du nouveau roman ne coïncident pas par hasard avec ceux de la « nouvelle vague » (expression employée pour la première fois dans L'Express , à l'automne de 1957, pour désigner une nouvelle génération de cinéastes). Les films de la nouvelle vague présentent entre autres originalités une bande-son où les voix ne sont plus hiérarchisées de manière à permettre une cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-nouveau-roman/#i_9238

UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE, film de Ettore Scola

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 917 mots

Dans le chapitre « Arrière-cour du fascisme »  : […] Une présentation d'actualités fascistes restitue en prologue le contexte et donne le ton de liesse collective de cette journée particulière de 1938. Le film s'ouvre sur un lent travelling, la caméra entre dans une cour d'immeuble collectiviste de facture moderne, grimpe d'étage en étage pour pénétrer par une fenêtre dans l'appartement d'Antonietta. Subtilement, dans un huis clos saisissant, elle c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-journee-particuliere/#i_9238