BALLET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le ballet de cour (1581-1670)

Les premiers théoriciens

Avec le ballet, la danse devient spectacle.

Au Moyen Âge, processions, cérémonies funéraires, mascarades conduisent au ballet, mais celui-ci naît vraiment du bal à l'italienne à la fin du xve siècle. Domenico da Piacenza, Guglielmo Ebreo, Antonio Cornazzano en sont les théoriciens précis. Venise, Florence donnent des fêtes inspirées des mystères chrétiens mais teintées de paganisme ; et Laurent de Médicis les transforme en cérémonies chorégraphiques : les triomphes célèbrent les mariages et les entrées dans la ville de personnages fameux. Le ballet naissant capte la fête vivante et la restitue dans l'intimité de l'appartement ou dans le cube scénique du nouveau théâtre. Dans le Grazie d'amore, Cesare Négri, un des plus célèbres maîtres à danser d'alors, note les figures nouvelles, dix variétés de pirouettes, et il recommande la position en dehors, la danse sur la pointe du pied. Dans Il Ballarino, en 1581, un de ses confrères, Fabritio Caroso, compte soixante-huit pas, dont l'intrecciata qui deviendra l'entrechat. Le premier livre imprimé, Art et instruction de bien danser, paraît à Paris à la fin du xve siècle et Toinot d'Arbeau rédige en 1588 le premier traité français : L'Orchésographie. Les grands événements sont alors l'occasion de fêtes où se modèle la forme du ballet. Pour le mariage d'Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, le roi, dansant sur des vers de Ronsard, pousse en enfer Navarre et les huguenots. Mais il faut attendre 1581 pour voir se fixer clairement les caractéristiques du genre nouveau.

Le ballet instrument politique

À l'occasion d'un mariage princier, Balthazar Beaujoyeux réalise cette année-là le projet de synthèse artistique envisagé par la Pléiade. Il fait rédiger les poèmes, écrire les musiques, dresser des décors et, suivant un dessin géométrique au sol, il règle une suite de danses, coupées de c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages



Médias de l’article

Marie Taglioni

Marie Taglioni
Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tamara Karsavina

Tamara Karsavina
Crédits : Joan Craven/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Nijinski

Nijinski
Crédits : E O Hoppe/ Getty Images

photographie

Michel Fokine

Michel Fokine
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 21 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  BALLET  » est également traité dans :

ADAM ADOLPHE CHARLES (1803-1856)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 164 mots

Le talent facile, trop facile, d'Adolphe Adam, élève de Boieldieu (cinquante opéras-comiques et ballets en une trentaine d'années), connut, comme celui de son contemporain Auber, toutes les gloires, dont celle d'entrer à l'Institut en 1844. C'est à la facilité, c'est-à-dire à la fois habileté qui glisse au laisser-aller et complaisance pour le public qui conduit à la vulgarité, que son œuvre dut s […] Lire la suite

ADRET FRANÇOISE (1920-2018)

  • Écrit par 
  • Ariane DOLLFUS
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Danseuse et chorégraphe, Françoise Adret est une personnalité singulière de la danse française . Elle a dirigé, voire créé, de nombreuses compagnies de ballet en France (Ballet de Nice, Ballet-théâtre contemporain, Ballet de Lyon) comme à l'étranger, à une époque où les danseuses n'accédaient pas à ce type de responsabilités. Elle a su à la fois incarner l'État dans ses missions au ministère de l […] Lire la suite

AILEY ALVIN (1931-1989)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 371 mots

Danseur noir né à Rogers, au Texas. Après des études à l'université de Los Angeles (Californie), Alvin Ailey fréquente l'école de ballet de Lester Horton. Il débute comme danseur dans le Lester Horton Dance Theatre (1953) ; la même année, à la mort de Lester Horton, il devient chorégraphe de la troupe et en 1954 crée House Flowers . Introduit dans les milieux du cinéma, il danse aussi dans de nomb […] Lire la suite

ANGIOLINI GASPARO (1731-1803)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Chorégraphe, librettiste, compositeur et théoricien italien, Gasparo Angiolini fut l'un des premiers à mêler danse, musique et intrigue dans des ballets dramatiques. Né le 9 février 1731, à Florence, Gasparo Angiolini (de son vrai nom Domenico Maria Angelo Gasparini) devient en 1757 maître de ballet à l'opéra de la cour de Vienne, où ses premiers spectacles dansés font souvent appel au geste pour […] Lire la suite

APPALACHIAN SPRING (M. Graham)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 175 mots
  •  • 1 média

Formée à la Denishawn School, l'école de Ruth Saint-Denis et de Ted Shawn, Martha Graham (1894-1991) est considérée comme la plus grande personnalité de la danse moderne américaine. Fille d'un médecin aliéniste, elle explore plusieurs thèmes dans une œuvre colossale, étalée sur près d'un siècle : la mythologie grecque, la dénonciation du puritanisme, l'influence de la psychanalyse et, bien sûr, da […] Lire la suite

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « « L'arabesque volutante et longuement déroulée » (Émile Verhaeren) »  : […] Le japonisme de Whistler et le climat sulfureux entourant Oscar Wilde, qui venait d'achever sa pièce Salomé , inspirèrent Aubrey Beardsley dont les dessins, parus dans le premier numéro de la revue The Studio , sont parcourus d'arabesques. Leitmotiv de l'Art nouveau, cette ligne fluide et élégante qui émouvait tant les amateurs d'estampes japonaises apparaît d'abord dans la peinture et les arts […] Lire la suite

ASHTON FREDERICK (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Danseur et chorégraphe britannique né le 17 septembre 1904 à Guayaquil (Équateur), mort le 18 août 1988 dans le Suffolk (Angleterre). Ashton étudie la danse à Londres auprès de Léonide Massine, Nikolaï Legat et Marie Rambert. Cette dernière encourage ses premières tentatives chorégraphiques, The Tragedy of Fashion (1926) et Capriol Suite (1930). Ashton intègre en 1933 la compagnie du Vic-Wells […] Lire la suite

AURIC GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 060 mots
  •  • 2 médias

Cadet du groupe des Six, Georges Auric n'a jamais occupé le devant de la scène musicale comme Honegger, Poulenc ou Milhaud . Sa carrière s'est toujours déroulée en marge des circuits habituels ; il a touché à tous les genres avec une égale réussite. Après des études au Conservatoire de Montpellier — Georges Auric est né à Lodève, dans l'Hérault, le 15 février 1899 —, il vient se perfectionner au C […] Lire la suite

BABILÉE JEAN (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Danseur étoile, chorégraphe et acteur français, Jean Babilée est entré dans la légende en 1946 avec son interprétation du ballet Le Jeune Homme et la M ort (chorégraphie de Roland Petit sur un livret de Jean Cocteau). Enfant terrible de la danse classique, insaisissable et capable de performances époustouflantes (Colette l’appelait « le garçon qui vole »), il a échappé à toutes les règles et à […] Lire la suite

BAGOUET DOMINIQUE (1951-1992)

  • Écrit par 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 930 mots

Créateur délicat et inquiet, Dominique Bagouet était considéré comme l'un des plus talentueux nouveaux chorégraphes français. Né à Angoulême le 9 juillet 1951, il fait ses premières études à l'école de danse de Rosella Hightower. Engagé en 1969 au Ballet du Grand Théâtre de Genève, dirigé par Balanchine, puis à la Compagnie Felix Blaska et au Ballet du xx e  siècle de Maurice Béjart, il s'affirme, […] Lire la suite

BAKST LÉON (1866-1924)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 291 mots
  •  • 2 médias

Peintre et décorateur russe né le 27 janvier 1866 (8 février du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 28 décembre 1924 à Paris. De son vrai nom Lev Samoïlovitch Rosenberg, Léon Bakst suit des cours à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, dont il est renvoyé pour avoir peint une Pietà trop réaliste. Il poursuit ses études à Paris, puis retourne en Russie et devien […] Lire la suite

BAL

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 784 mots
  •  • 1 média

Le terme « bal » désigne aujourd'hui soit l'assemblée des danseurs qui se réunissent pour exécuter des danses, soit le lieu même où s'effectue cette réunion. Bal a aussi servi à désigner des airs de danses folkloriques du midi de la France, de tempo vif et de rythme binaire. Aux xii e et xiii e siècles, on l'appliquait à une danse provençale, vraisemblablement de rythme ternaire, accompagnée d'i […] Lire la suite

BALANCHINE GEORGE (1904-1983)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 2 168 mots
  •  • 1 média

Le danseur et chorégraphe américain d'origine russe George Balanchine a aboli le temps et l'espace en dessinant, à travers ses œuvres, une ligne musicale accordée au corps des danseurs. À travers les 425 ballets créés entre 1920 et 1982, celui qui affirmait que son désir intense était de permettre au public « de voir la musique et d'entendre la danse » a dégagé le ballet de tout souci illustrati […] Lire la suite

BALLETS SUÉDOIS

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 331 mots
  •  • 1 média

Créée à Paris en 1920, par Rolf de Maré (1888-1964), mécène et animateur, en collaboration avec le danseur et chorégraphe Jean Börlin (1893-1930), la compagnie des Ballets suédois se compose essentiellement de danseurs suédois et danois tels Jean Börlin, Jenny Hasselquist, Carina Ari, Irma Calson. Elle se produisit cinq années consécutives, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et sur de nombreuse […] Lire la suite

BAUSCH PHILIPPINE dite PINA (1940-2009)

  • Écrit par 
  • Chantal AUBRY
  •  • 1 737 mots
  •  • 1 média

Dans le monde du spectacle, il n'y a par génération qu'une ou deux révélations artistiques, qui, d'un coup, bouleversent durablement la façon de percevoir le monde et de le représenter. Et c'est parfois une seule œuvre qui crée ce choc générateur d'expressions nouvelles. Ainsi, en 1972, l'Américain Bob Wilson étonna avec Le Regard du sourd , œuvre étrange et profondément novatrice, privilégiant le […] Lire la suite

BEAUMONT CYRIL WILLIAM (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Gilberte COURNAND
  •  • 545 mots

Né à Londres dans une famille de la bourgeoisie, Cyril Beaumont fait de brillantes études scientifiques et littéraires. Les hasards de la destinée font de lui un libraire, un éditeur et un écrivain de la danse. Dès 1910, il s'installe à Londres, sa librairie est consacrée à l'art, à la jeune littérature et à la danse. Cette librairie, qui a fermé ses portes en 1965, a joué, dans le milieu interna […] Lire la suite

BÉJART MAURICE JEAN BERGER dit MAURICE (1928-2007)

  • Écrit par 
  • Bérengère ALFORT, 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 1 477 mots

Dans le chapitre « L'explosion d'un mythe »  : […] Dès 1953, Maurice Béjart est de retour à Paris où il fonde les Ballets romantiques qui, l'année suivante, deviennent les Ballets de l'Étoile et se produisent au Théâtre de l'Étoile. Parallèlement, il produit des spectacles au café-théâtre La Fontaine des quatre saisons, dirigé par Jacques Prévert. En 1957, sa compagnie devient le Ballet Théâtre de Paris. La Sonate à trois (musique de Bartók) , to […] Lire la suite

LA BELLE AU BOIS DORMANT (M. Petipa)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 210 mots

Chorégraphe français installé à Saint-Pétersbourg et nommé à la direction des Ballets impériaux, Marius Petipa (1818-1910) peut être considéré comme le véritable père de la danse classique russe. Parmi un nombre considérable de ballets, on retiendra Don Quichotte (1869), Le Lac des cygnes (1895), Raymonda (1898) ou Casse-Noisette (1892), toujours à l'affiche des plus grandes compagnies classiq […] Lire la suite

BENOIS ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1870-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Peintre, décorateur et librettiste de ballet russe né le 21 avril 1870 (4 mai du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 9 février 1960 à Paris. Alexandre Nikolaïevitch Benois veut opérer une synthèse entre les nouvelles tendances occidentales et certains éléments de l'art populaire russe. Il fonde avec Léon Bakst et Sergueï Diaghilev la revue Mir Iskusstva ( Le Monde de l'Art ) en 18 […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

7 mai - 1er juin 2018 • États-Unis - Corée du Nord • Ballet diplomatique en vue du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un.

Le 7, le président chinois Xi Jinping reçoit son homologue nord-coréen Kim Jong-un à Dalian, dans le nord-est du pays, après une première rencontre en mars.Le 9, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, laissé en marge du dialogue engagé par les États-Unis et la Corée du Nord, reçoit à Tokyo son homologue chinois Li Keqiang et le président sud-coréen Moon Jae-in pour un sommet trilatéral – le prem [...] Lire la suite

22-25 février 1989 • Japon • Ballet diplomatique à l'occasion des obsèques de l'empereur Hiro-Hito.

Les 22 et 23, au milieu de mesures de sécurité d'une ampleur exceptionnelle, les représentants de plus de cent soixante pays, dont une soixantaine de rois et de chefs d'État, arrivent à Tōkyō pour assister, le 24, aux funérailles officielles de l'empereur Showa – Hiro-hito de son vivant –, décédé le 7 janvier. Les chefs d'État et de gouvernement présents en profitent pour multiplier les rencontres [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernadette BONIS, Pierre LARTIGUE, « BALLET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/