AZOTOFIXATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce terme désigne le processus d'assimilation de l'azote de l'air par divers micro-organismes : bactéries ou cyanophycées (algues bleues).

Certains vivent librement dans les sols ou les eaux qu'ils enrichissent en matières organiques azotées. Ils sont ainsi éventuellement en cause dans le phénomène d'eutrophisation. D'autres ont une vie symbiotique et font bénéficier de leur assimilation azotée les végétaux auxquels ils sont associés. C'est le cas pour une bactérie, le Rhizobium des légumineuses, ou les Anaboena, algues bleues infestant certaines fougères aquatiques, les azollacées.

En vue de libérer les agriculteurs des contraintes liées à l'apport aux cultures d'engrais azoté (avec les conséquences négatives que cette fertilisation des sols imprime à l'environnement), d'importantes recherches agronomiques ont été menées afin de favoriser, dans les sols, l'azotofixation naturelle ou d'implanter des microbes fixant l'azote (ou leurs gènes) au sein des tissus de diverses espèces végétales.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AZOTOFIXATION  » est également traité dans :

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Hubert A. LECHEVALIER
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Rôle écologique des Actinomycètes »  : […] Nous avons vu précédemment qu'on trouve des Actinomycètes presque partout dans la nature. Ils sont présents dans des sols polaires gelés en permanence tout comme dans des sols désertiques chauds et secs, dans le pétrole brut, les sols hautement contaminés avec des métaux lourds, les lacs extrêmement alcalins et les lacs salés. Par contre, ils semblent être absents des eaux minières très acides (pH […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinomycetes/#i_94677

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 039 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Physiologie des populations bactériennes »  : […] Les cellules bactériennes sont capables de se multiplier dans des milieux de culture liquides ou sur milieux solides artificiels, dans des conditions physico-chimiques approchant les conditions de leur écosystème naturel. Cependant, certaines espèces bactériennes ne sont pas cultivables sur milieux artificiels ; c'est le cas de Mycobacterium leprae , agent de la lèpre, ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteries/#i_94677

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Fertilisation »  : […] Le problème central est ici la fixation de l' azote ; en effet, aucune plante n'est capable d'extraire directement dans l'atmosphère l'azote nécessaire à sa croissance ; l'azote doit être préalablement fixé ou transformé sous une forme biologiquement active, par des bactéries ou par des procédés industriels de fabrication d'engrais azotés : procédés fort onéreux et dispendieux sur le plan énergéti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_94677

BOUSSINGAULT JEAN-BAPTISTE (1802-1887)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 735 mots

Chimiste et agronome français. Né à Paris le 2 février 1802, Jean-Baptiste Boussingault quitte le lycée Impérial (Louis-le-Grand) en seconde et suit alors les cours publics que les plus grands savants de l'époque (Cuvier, Gay-Lussac, Thénard) dispensaient librement dans les établissements du quartier Latin. C'est ainsi qu'il apprit les rudiments de la minéralogie, de la géologie, de la chimie et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-boussingault/#i_94677

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 601 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance des bactéries chimiolithotrophes dans la biosphère »  : […] Ces bactéries jouent un rôle fondamental, dans les sols et dans les eaux douces ou marines, à propos du recyclage de l'azote et du soufre. Ainsi, pour l' azote, leur importance est d'autant plus grande que cet élément y est relativement rare sous une forme assimilable. Les végétaux, source initiale de nourriture pour tout le monde animal, assimilent au mieux l'azote des nitrates qui, dans les so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiosyntheses/#i_94677

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La perturbation par les activités humaines »  : […] Tous les processus de combustion à haute température (centrales électriques, automobiles) produisent des oxydes d'azote par réaction directe de l'azote sur l'oxygène. Les activités humaines contribuent ainsi à augmenter le flux naturel d'oxyde d'azote dans l'atmosphère. L'air pollué contenant des oxydes d'azote, de l'oxyde de carbone, du méthane et des hydrocarbures est sujet à des réactions phot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_94677

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'azote »  : […] L'azote présente pour une plante, comme pour tout organisme, une importance primordiale (cf. azote ). C'est l'un des principaux constituants des protéines, qui caractérisent la matière vivante. La carence en azote, ou « faim d'azote », se traduit par une chlorose (feuillage vert jaunâtre), avec apparition de taches colorées produites par des pigments anthocyaniques ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_94677

NUTRITION AZOTÉE DES VÉGÉTAUX

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 255 mots

En recherchant si les plantes pouvaient absorber l'azote de l'air, Jean-Baptiste Boussingault (1802-1887), le « père de l'agronomie », posait la dernière question concernant l'alimentation exclusivement minérale des végétaux supérieurs. Les caractéristiques de la photosynthèse (alimentation en carbone, oxygène et hydrogène) avaient déjà été établies. La nécessité d'éléments minéraux, absorbés dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-azotee-des-vegetaux/#i_94677

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 198 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition »  : […] Le plancton végétal, ou phytoplancton, est exclusivement constitué d'organismes unicellulaires. Les deux groupes les plus importants, tant par le nombre des espèces que par l'abondance des populations, sont les diatomées, dont les cellules sont protégées par une enveloppe siliceuse, et les dinoflagellés à enveloppe chitinoïde, enveloppe souvent pourvue de prolongements ou d'épines (cf.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_94677

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rôle des oligoéléments indispensables »  : […] La nécessité des oligoéléments essentiels a trouvé son explication soit au niveau physiologique, soit au niveau biochimique. Le mode de participation de certains d'entre eux aux mécanismes de la vie reste encore mal connu. C'est le cas, par exemple, du bore, oligoélément indispensable à la croissance des plantes et dont l'importance économique est marquée, mais dont on ignore le rôle profond. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_94677

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les protéines fer-soufre »  : […] Dans les protéines fer-soufre (protéines Fe-S), dont l'importance n'est apparue que ces dernières années, le fer est lié au soufre des cystéines par des covalences, mais aussi à du soufre minéral (S i , soufre inorganique) par des liaisons de coordination (voir fer - M étabolisme). On les voit intervenir dans les oxydations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxydoreductions-biologie/#i_94677

PLASMIDES

  • Écrit par 
  • Annie BUU HOÏ, 
  • Michel GUÉRINEAU
  •  • 6 596 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Fixation de l'azote atmosphérique »  : […] L' azote est, après l'eau, le facteur limitant principal de la production agricole qui, elle-même, conditionne la survie et le développement de l'espèce humaine. La seule réserve d'azote disponible dans le monde est l'azote atmosphérique. Estimée à 4 × 10 15  tonnes, cette réserve est pratiquement infinie, et la majeure partie de l'azote combiné, minéral ou organique de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plasmides/#i_94677

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Recherche de nouveaux systèmes symbiotiques fixateurs d'azote »  : […] Longtemps, les possibilités offertes par les symbioses entre les plantes et les micro-organismes symbiotiques ont été encore peu exploitées. C'est ainsi que sur les dix-huit mille espèces de légumineuses existant sur Terre, une centaine seulement sont utilisées. Progressivement, on développe la culture de nouvelles espèces, telles que le pois ailé ( Psophocarpus tetragonolobus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-microbiologie/#i_94677

SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Pierre CACHAN, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 5 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les nodosités des Légumineuses »  : […] J.-B. Boussingault a démontré, en 1838, que les Lotoïdées (trèfle, pois, etc.) peuvent se développer normalement sur des sols sans nitrates parce qu'elles utilisent comme aliment azoté l' azote libre de l'air. On a découvert plus tard (H. Helbriegel et H. Wilfarth, 1886-1889) que cet extraordinaire pouvoir, dont disposent non seulement les Lotoïdées (Papilionacées) mais toutes les Légumineuses, es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbiose/#i_94677

TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSAUX
  •  • 6 453 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bactériocécidies »  : […] Les galles bactériennes sont moins abondantes que celles provoquées par les champignons ou les insectes. Elles atteignent le plus souvent des dicotylédones. Les bactériocécidies les plus connues sont les nodules des Légumineuses (Fabacées) dus à des bactéries Gram négatives du sol ( Rhizobium , Bradyrhizobium et Azorhizobium). Ces galles, localisées sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-et-galles-vegetales/#i_94677

UTILISATION BIOLOGIQUE DE L'AZOTE DE L'AIR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 603 mots

1563 B. Palissy propose que les sels (éléments minéraux) présents dans les plantes proviennent du sol ou des engrais qu'on y apporte afin d'éviter l'épuisement du sol. l804 N. T. de Saussure établit la nécessité d'une alimentation minérale pour la croissance des végétaux. 1838 J. B. Boussingault publie le résultat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utilisation-biologique-de-l-azote-de-l-air-reperes-chronologiques/#i_94677

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « AZOTOFIXATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/azotofixation/