AXIONOV ou AXENOV VASSILI PAVLOVITCH (1932-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chantre des espoirs puis des déceptions de la « génération des années soixante », devenue adulte pendant la période du « dégel » qui suit la mort de Staline, le prosateur et dramaturge Vassili Axionov est né en 1932 à Kazan, dans une famille de fidèles communistes victime de la répression stalinienne : son père et sa mère, Evguenia Guinsbourg, dont les Mémoires sont célèbres, sont arrêtés en 1937 et envoyés en camp. L'enfant est élevé par sa tante, puis rejoint à seize ans sa mère, qui est en relégation à Magadan. Il achève des études de médecine à Leningrad et exerce de 1956 à 1960. Dès 1959 il publie des récits dans la revue Iunost', fer de lance de la « prose des jeunes » qui bouscule les règles figées du réalisme socialiste et dont Axionov est le représentant le plus brillant. Ses deux premiers romans, Confrères (Kollegi, 1960) et Un Billet pour les étoiles (Zvëzdnyj bilet, 1961) lui apportent une renommée immédiate et retentissante qui l'encourage à se consacrer au métier d'écrivain. Malgré cette célébrité, la liberté de ton et de style de ses œuvres le fait interdire de publication à partir de 1969, à l'exception d'un essai sur la Californie (1976), où il a passé un an. Sa participation à l'almanach Metropol', publié en 1979 à l'étranger et qui a coûté leur carrière officielle à tous ses auteurs, marque un tournant décisif : peu après, Axionov décide d’accepter une invitation à enseigner aux États-Unis, où il part en juin 1980 pour une durée de deux ans. Mais, déchu en janvier 1981 de la nationalité soviétique (elle lui sera rendue en 1990), il va y rester jusqu'au début des années 2000, enseignant la littérature russe dans diverses universités. Retraité, il partage ses jours entre Biarritz et Moscou, prend une part active à la vie littéraire russe – il reçoit le prestigieux Booker Prize russe en 2004 pour son roman À la Voltaire (Vol'ter'jantsy i vol'ter'janki, 2004), évocation picaresque du philosophe français – et fait preuve d'une inépuisable énergie créatrice jusqu'à sa mort à Moscou en 2009.

Vassili Axionov

Vassili Axionov

Photographie

Chez le romancier Vassili Axionov, le recours au grotesque et au picaresque est souvent une réponse au tragique d'une époque marquée par le stalinisme. 

Crédits : S. de Sakutin/ AFP/ Getty

Afficher

Liberté, o [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en littérature et culture russes à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  AXIONOV ou AXENOV VASSILI PAVLOVITCH (1932-2009)  » est également traité dans :

QUATRIÈME GÉNÉRATION, littérature soviétique

  • Écrit par 
  • Jean CATHALA
  •  • 482 mots
  •  • 1 média

L'expression de Quatrième Génération, due au critique soviétique Alexandre Makarov, désigne les écrivains qui font leur entrée dans la littérature à la fin des années cinquante. Presque tous étaient à peine adolescents à la fin de la guerre. Élevés dans le culte de Staline, ils commencent à écrire quand le XX e  Congrès vient de révéler qu'on les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-generation-litterature-sovietique/#i_49489

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Retour sur le passé »  : […] Une véritable explosion : c’est ce qui caractérise la prose des premières années postsoviétiques. La libération de la parole permet d’évacuer les traumatismes et de briser le silence. Elle lève les tabous et introduit dans la littérature le corps, les thèmes sulfureux, la violence, cela dans un langage souvent cru. L’écriture est placée sous le sig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_49489

Pour citer l’article

Hélène MÉLAT, « AXIONOV ou AXENOV VASSILI PAVLOVITCH - (1932-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/axionov-axenov/