AVOINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Une céréale : l’avoine

Une céréale : l’avoine
Crédits : R. Morijn Photographer/ Shutterstock

photographie

Grains d’avoine

Grains d’avoine
Crédits : D. Dohnal/ Shutterstock

photographie

Avoine : producteurs

Avoine : producteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Une céréale de milieux frais et humides

Les besoins en chaleur et en eau de l'avoine sont beaucoup plus proches de ceux du seigle que de ceux des autres céréales. Si les cycles végétatifs sont analogues à ceux des blés et des orges – ainsi existent des avoines d'hiver, semées en automne, et des avoines de printemps –, l'avoine réclame plus d'humidité (50 p. 100 de plus que le blé) et craint, davantage que le blé, les phénomènes d'échaudage (grains petits et mal formés) qui peuvent survenir lors de l'arrivée brutale de températures élevées en début d'été. Elle est ainsi surtout une céréale des zones fraîches et humides des latitudes tempérées. En Europe, l'avoine est cultivée dans les régions proches de la mer du Nord et de la mer Baltique. Elle s'adapte bien également aux terres humides et acides des montagnes et des massifs anciens.

Compte tenu de la richesse de son grain en cellulose (il s'agit d'un grain « vêtu », les glumelles ne s'ouvrant pas au battage), sa valeur énergétique est inférieure à celle des autres céréales. Ses qualités spécifiques font toutefois qu'elle convient remarquablement à la nourriture des chevaux auxquels elle confère une vigueur particulière.

Grains d’avoine

Grains d’avoine

Photographie

Les grains d'avoine sont des grains « vêtus », c'est-à-dire qu'ils sont entourés de glumelles  (enveloppes) qui ne se détachent pas lors du battage. Ces glumelles, qui peuvent être plus ou moins fines, contiennent surtout de la cellulose et de la lignine. L'amande (le grain nu) ne... 

Crédits : D. Dohnal/ Shutterstock

Afficher

Jadis, elle a été longtemps consommée par les humains, sous forme de bouillies, dans les régions pauvres où les autres céréales ne pouvaient se développer. Aujourd'hui, l'avoine demeure encore utilisée en alimentation humaine, sous forme de flocons (ce qui représente entre 15 et 20 p. 100 de la production mondiale) et d'alcools. Les flocons d’avoine correspondent à des grains qui ont été légèrement cuits à la vapeur avant d’être écrasés. Ils sont consommés au petit déjeuner sous le nom de porridge en Écosse et de gruau au Québec. Sur le plan nutritionnel, l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (E.F.S.A., European Food Safety Authority) indique qu’une des fibres de l’avoine pourrait avoir un effet régulateur sur la glycémie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, correspondant national de l'Académie d'agriculture de France

Classification


Autres références

«  AVOINE  » est également traité dans :

CÉRÉALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 239 mots
  •  • 13 médias

Le terme céréales désigne un ensemble de plantes qui sont principalement cultivées pour leurs grains riches en amidon et, très secondairement, pour les fourrages qu'elles procurent dans le cas où elles sont récoltées en vert, c'est-à-dire avant la maturation des grains. Parvenus à maturité, les grains sont principalement – pour les deux tiers de la production mondiale – consommés directement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cereales/#i_16693

GRAMINALES

  • Écrit par 
  • Henri PRAT
  •  • 2 234 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les Festucoïdées »  : […] Parmi les Graminées, la sous-famille des Festucoïdées est la plus familière, car elle comprend d'une part les herbes des prairies s'étendant dans les régions tempérées et froides, et d'autre part les principales céréales cultivées par les Indo-Européens : blé, orge, seigle, avoine. Elle compte 85 genres et 1 800 espèces et se distingue par toute une série de caractères soit morphologiques (épille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graminales/#i_16693

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, « AVOINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/avoine/