AVIDINE

BIOTINE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 596 mots

Vitamine du groupe B, appelée aussi vitamine H ou bios II. Elle a été isolée par F. Kögl et B. Tonnis en 1936 à partir du jaune d'œuf. Sa formule a été élucidée par V. du Vigneaud : c'est l'acide D-2′-oxo-(3,4)-imidazolido-2-tétrahydrothiopène valérique : Elle existe à l'état naturel. Sa synthèse fut réalisée aux laboratoires Merck par S. A. Harris et ses collaborateurs entre 1943 et 1945 à partir […] Lire la suite

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'innovation méthodologique »  : […] Mais des outils supplémentaires actuellement utilisés en histologie moléculaire permettent d'observer les molécules in situ. – L'histochimie et l'histoenzymologie regroupent de nombreuses techniques permettant de mettre en évidence différents constituants chimiques des tissus (lipides, glucides, protéines, acides nucléiques, métaux, enzymes, etc.). Depuis les années 1970, l'histochimie a égalemen […] Lire la suite

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Biotine »  : […] La liaison irréversible de la biotine à une protéine du blanc d'œuf cru, l' avidine, entraîne une carence manifestée principalement par des altérations cutanées. La molécule de biotine comporte un noyau thiophane soudé sur un noyau imidazol et une chaîne latérale carboxylique qui la lie à ses protéines enzymes spécifiques. La biotine fonctionne comme coenzyme dans les réactions de carboxylation, […] Lire la suite