AVANT-GARDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musique

La notion d'avant-garde est difficile à définir. Par ce terme, les historiens entendent une manière bien précise de concevoir et de pratiquer l'art caractéristique du xxe siècle, privilégiant une approche novatrice et révolutionnaire, et refusant la tradition en termes de référence absolue. Il est possible de faire une distinction entre une avant-garde historique – située dans les trente premières années du xxe siècle et représentée par l'expressionnisme, le cubisme, le futurisme, l'art abstrait, le dadaïsme, le constructivisme et le surréalisme – et une avant-garde récente reprenant, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, les mêmes attitudes et ambitions en tentant d'en rénover les modes d'expression à travers l'art conceptuel, le minimalisme et l'art pauvre.

Si le terme avant-garde est né avec le xxe siècle, l'attitude de rupture avec le passé, la volonté de faire complètement nouveau existaient bien sûr auparavant. On parlera, dans ce cas, de modernité, de changement radical et non pas d'avant-garde, réservant le terme à l'attitude beaucoup plus radicale qu'il exprime au xxe siècle : non pas une simple rupture avec le passé mais plutôt, comme chez les futuristes, la volonté de le supprimer.

Les tendances modernistes avant la « seconda prattica »

Cette idée de modernité est liée à l'Italie au seuil du xviie siècle, à Claudio Monteverdi qui oppose, en 1605, dans son Cinquième Livre de madrigaux, la manière traditionnelle d'écrire, ou prima prattica – celle des grands contrapuntistes qui l'ont précédé –, à la nouvelle, moderne et audacieuse seconda prattica, à laquelle lui-même consacre désormais son œuvre. Monteverdi oriente ce concept tardif vers les époques antérieures, comme pour lui conférer un effet rétroactif. De ce compositeur, l'œuvre révèle une image multiple : elle nous livre l'homme attaché aux traditions, aux acquis de sa culture, ou au contraire l'esprit novateur, à la recherche de techniques capables d'exprimer c [...]

Claudio Monteverdi

Claudio Monteverdi

Photographie

Le compositeur italien Claudio Monteverdi vers 1640. Portrait attribué à Bernardo Strozzi. Tiroler Landesmuseum Ferdinandeum, Innsbruck. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher


Médias de l’article

Marinetti

Marinetti
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Vladimir Maïakovski

Vladimir Maïakovski
Crédits : ullstein bild/ AKG

photographie

Bertolt Brecht

Bertolt Brecht
Crédits : Hulton Getty

photographie

Beckett

Beckett
Crédits : Rosemarie Clausen/ ullstein bild/ Getty Images

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

  • : conservateur en chef, chargée de mission pour l'art contemporain au musée du Louvre
  • : agrégée de lettres modernes, maître de conférences à l'université de Paris-I
  • : ancien critique à Sud-Ouest et à Contact Variété, professeur d'improvisation et d'histoire de la musique
  • : professeur en esthétique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art
  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Classification


Autres références

«  AVANT-GARDE  » est également traité dans :

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'art abstrait et la modernité »  : […] L'avant-gardisme triomphant considérait chaque rupture comme un pas en avant irrévocable, aussitôt transformé en conquête définitive. Dans le droit-fil de cet état d'esprit, les militants de l'abstraction croient la création figurative périmée à jamais : après Kandinsky ou Mondrian, nul ne saurait être de son temps s'il recourt à la représentation. Tout retour à la figuration d'un artiste abstrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/#i_39356

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Centre des avant-gardes internationales au cours des années 1920, Berlin vit l'abstraction géométrique s'épanouir grâce à la présence de nombreux artistes venus d'U.R.S.S. comme El Lissitzky ou d'Europe centrale comme László Moholy-Nagy ou Naum Gabo. Mais bien d'autres villes allemandes prirent part à cet engouement : on rappellera les rôles de Weimar et Dessau avec le Bauhaus, de Stuttgart avec W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_39356

ADAMI VALERIO (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 857 mots

Peintre italien, né en 1935 à Bologne, installé à Paris en 1970, Adami a entretenu dès ses débuts des rapports étroits avec les écrivains et les artistes de l'avant-garde internationale parisienne. Élève de l'académie Brera de Milan, il expose dès 1957 ses premiers tableaux, influencés par Matta. Bien que très vite effacée par la mise en place de formes nettes, inspirées par des photographies qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valerio-adami/#i_39356

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 171 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Du réalisme académique au colorisme préraphaélite (1830-1914) »  : […] La peinture victorienne, il faut en convenir, offre le plus souvent le spectacle de l' académisme le plus figé. Le réalisme minutieux de la plupart des peintres les plus appréciés à l'époque est mis au service d'un moralisme conventionnel ou d'un pittoresque de pacotille. Les panoramas bibliques de John Martin (1789-1854) tiennent du grand guignol, et les scènes de foule de William Powell Frith ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-peinture/#i_39356

ANTI-ART

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 3 052 mots

Dans le chapitre « L'anti-art et ses avatars »  : […] Le destin de l'anti-art ne traduit pas, depuis, cette violence extrême. Au fur et à mesure que l'art d' avant-garde a été accepté, classé, valorisé financièrement par les critiques, les musées et les marchands, l'anti-art est devenu l'épiphénomène de l'art. Si Breton n'y a jamais fait appel, s'il a même contribué à perpétuer à sa manière la vocation subversive de l'art proprement dit, son ami Mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anti-art/#i_39356

ARCHIPENKO ALEXANDRE (1887-1964)

  • Écrit par 
  • Viviane MARKHAM
  •  • 337 mots

Artiste américain d'origine ukrainienne. Après un passage à l'école d'art de Kiev, sa ville natale, où, de 1902 à 1905, il étudie la peinture puis la sculpture, et un séjour à Moscou, où il poursuit ses études, Archipenko s'installe à Paris en 1908. L'enseignement académique de l'École des beaux-arts le rebute très rapidement et il choisit d'étudier seul les antiques du Louvre. Dès 1910, il partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-archipenko/#i_39356

ART (Aspects culturels) - Public et art

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 6 253 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Quel art pour le public ? »  : […] Une telle problématique peut paraître, cependant, fort éloignée des préoccupations des créateurs, qui par définition ne peuvent s'adresser au « non-public » et n'ont pas besoin de lui : on est là au point de distance maximal non seulement entre le public et l'art, mais aussi entre les artistes et les destinataires de leurs œuvres. On constate, en fait, que l'étendue du public et la proximité avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-public-et-art/#i_39356

ART (Aspects culturels) - Le marché de l'art

  • Écrit par 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Alain QUEMIN
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La crise du marché et l'anomie esthétique »  : […] La crise de l'ensemble du marché de l'art date de 1975. Elle est liée à la conjoncture économique générale, mais n'atteint pas de la même manière les différents secteurs du marché. Moins vulnérable que celui de l'art rigoureusement contemporain, le marché des œuvres entrées dans l'histoire connaît cependant ses propres difficultés. La raréfaction de l'offre accentue la compétition interne entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-le-marche-de-l-art/#i_39356

ART CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 12 400 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La vocation spéculative de l'art contemporain »  : […] Si tous les marchés artistiques représentent des contextes où règne l'incertitude sur la valeur des œuvres, ils ne le sont pas au même degré. Les œuvres classées, qu'il s'agisse des œuvres anciennes ou « modernes classiques », constituent un corpus fini, objectivé par le temps, par l'histoire et par le consensus social résultant d'opérations multiples et successives de sélection et de ratification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-contemporain/#i_39356

ARTE POVERA

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 648 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'artiste guérillero »  : […] La préface à l'exposition de septembre l967, organisée à la galerie La Bertesca à Gênes, est considérée comme l'acte de naissance officiel du mouvement. Si le discours théorique concernant l'Arte povera s'est élaboré au fil des expositions, les propos de Celant évitent tout ce qui tendrait à enfermer les artistes dans un cadre trop rigide. Le critique y fait référence au cinéma de Warhol et à cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arte-povera/#i_39356

ART ET CULTURE, Clement Greenberg

  • Écrit par 
  • Patrick de HAAS
  •  • 1 405 mots

Dans le chapitre « La défense de l'avant-garde contre le kitsch »  : […] L'article « Avant-garde et kitsch » a été écrit à un moment historique crucial (1939), celui de la catastrophe annoncée de la barbarie nazie, et publié dans Partisan Review , revue de la gauche intellectuelle antistalinienne marquée par le trotskisme. Clement Greenberg y soutient, dans une approche qui se veut marxiste, que la crise culturelle résulte de la situation paradoxale de l'avant-garde a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-culture-clement-greenberg/#i_39356

ART URBAIN

  • Écrit par 
  • Stéphanie LEMOINE
  •  • 2 726 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la mort du tableau à la création in situ »  : […] Tendu entre subculture et contre-culture, l'art urbain n'en est pas moins façonné, et ce dès l'origine, par les questions qui travaillent tout l'art du xx e  siècle. Son éclosion doit tout à la fois à la crise de la représentation qu'inaugure le modernisme et à la volonté de mettre l'art au service de la révolution. L'idée que la ville puisse être un lieu d'expression artistique émerge en effet av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-urbain/#i_39356

AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 8 064 mots

L'intérêt porté par les historiens d'art à l' avant-garde de l'Europe de l'Est s'est développé lentement. Les chercheurs ont d'abord étudié l'art russe, contemporain de la révolution d'Octobre. L'art moderne des pays d'Europe centrale qui font partie de l'Europe de l'Est était considéré comme un art provincial et ne faisait donc pas l'objet d'investigation spécifique. Cette situation changea au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde-est-europeenne/#i_39356

BARUCHELLO GIANFRANCO (1924- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 951 mots

Gianfranco Baruchello est un peintre, écrivain et cinéaste italien d'avant-garde né en 1924 à Livourne. Il obtient un doctorat de droit, et crée, très jeune, une entreprise de produits biochimiques qu'il abandonne définitivement en 1959, malgré sa réussite, pour se consacrer à la peinture. Après une première phase d'expérimentation « informelle », où il utilise un vernis noir sur la toile blanche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianfranco-baruchello/#i_39356

BELGE JEUNE PEINTURE

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 337 mots

Groupe fondé à Bruxelles, sous la présidence d'honneur de James Ensor et à l'initiative de Robert L. Delevoy, animateur depuis 1942 des salons « Apport » pour lesquels il installa, en 1944-1945, un jury qui devait constituer le noyau administratif de l'association Jeune Peinture belge. Parmi les artistes fondateurs, on citera les peintres René Barbaix, Gaston Bertrand, Anne Bonnet, Jan Cox, Jack G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeune-peinture-belge/#i_39356

BOHÈME

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 3 351 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la bohème à l'avant-garde »  : […] La « bohème » de Murger reste caractéristique des années 1840-1850, enveloppant à la fois les milieux du journalisme, ceux de ce que l'on a nommé la « fantaisie », et le réalisme de la brasserie Andler autour de Gustave Courbet et de Champfleury. Mais si la mort de Murger en 1861 est saluée par les Goncourt comme la « fin de la bohème », ce n'est là que figure de style. La génération libérale de 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boheme/#i_39356

BUTŌ

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 3 828 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les racines du butō »  : […] Si chacun se souvient des mouvements contestataires européens ou américains des années 1960, le souffle de révolte qui secoua le Japon en cette même période est moins connu. L'avant-garde japonaise, où le butō prend sa source, se nourrit d'influences étrangères qui se croisent dans une sorte d'effervescence atemporelle sinon anhistorique : la musique des Noirs américains, les écrits des surréalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buto/#i_39356

CARL EINSTEIN (1885-1940). ITINÉRAIRES D'UNE PENSÉE MODERNE (L. Meffre)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie VALENTIN
  •  • 1 081 mots

L'essayiste et historien de l'art Carl Einstein n'a pas échappé à la fatalité d'une homonymie flatteuse mais frustrante. Et pourtant, à part l'origine juive et l'ancrage dans la culture allemande, Carl Einstein n'avait rien qui le rapprochât du théoricien de la relativité. L'arc chronologique (1885-1940), où s'inscrit une existence placée sous le double signe de la plus exubérante inventivité per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-einstein-1885-1940-itineraires-d-une-pensee-moderne/#i_39356

CENSURE (art)

  • Écrit par 
  • Julie VERLAINE
  •  • 2 630 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La question du nu »  : […] De même que des œuvres littéraires, des Fleurs du mal de Charles Baudelaire (1857) aux manuscrits de Tolstoï (1913), font l'objet de procès, d'expurgation et de saisie, nombreuses sont les formes que revêt la censure artistique, de la non-sélection au procès en justice, en passant par le dénigrement et le décrochage. L'accusation d'outrage aux bonnes mœurs est parmi les plus fréquentes. Elle touc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure-art/#i_39356

CHRONIQUES D'ART, 1902-1918, Guillaume Apollinaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 026 mots

Dans le chapitre « Un témoin du cubisme et du futurisme »  : […] Les Chroniques d'art livrent un témoignage de première main sur une période riche en mouvements, qu'Apollinaire a su reconnaître comme révolutionnaires : fauvisme (1905), cubisme (1908), futurisme (1909), et jusqu'au commencement de l'abstraction, vers 1913, avec les œuvres de Mondrian, de Picabia, de Delaunay et de Larionov. Témoignage qu'il faut toutefois accueillir avec prudence, car les erreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chroniques-d-art-1902-1918/#i_39356

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 538 mots
  •  • 2 médias

Le cinéma d’avant-garde n’est pas une école. On hésite à écrire que c’est un genre cinématographique, quoiqu’adopter ce terme comme hypothèse de travail permette de le circonscrire plus facilement. Le cinéma d’avant-garde s’est d’abord défini « contre » : contre le cinéma traditionnel, littéraire, industriel, d’où la difficulté de le considérer comme un genre à part entière – ce ne sera plus le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/#i_39356

COLLECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Olivier BONFAIT
  •  • 11 958 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Collectionner les avant-gardes »  : […] Le voyage à Paris, la visite des galeries Durand-Ruel, Vollard, Bernheim Jeune, les conseils des artistes et des critiques constituent une formation indispensable pour les collectionneurs de l'avant-garde. Sergei Chtchoukine et Ivan Morozov, issus de familles de collectionneurs russes, se lancent ainsi dans l'art moderne. Morozov suit les choix des marchands ; Chtchoukine a une attitude plus origi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collectionnisme/#i_39356

CORNELL JOSEPH (1903-1972)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  • , Universalis
  •  • 1 397 mots

Dans le chapitre « Un théâtre du merveilleux »  : […] Le Dictionnaire abrégé du surréalisme l'ayant inclus en 1938 parmi les surréalistes, il en est « choqué », comme s'il ne le méritait pas. Sa première exposition personnelle a lieu en 1939 à la galerie new-yorkaise Julien Levy. Ses boîtes inspirées par le ballet romantique, dont la Taglioni's Jewel Casket (1940), la poésie et le raffinement esthétique dont il fait preuve dans l'agencement des obj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-cornell/#i_39356

CRAVAN FABIAN AVENARIUS LLOYD dit ARTHUR (1887-1920)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 531 mots

D'une certaine manière, l'œuvre de Cravan a incarné la face la plus nihiliste et la plus négatrice du dadaïsme. Né à Lausanne, sujet britannique, Fabian Avenarius Lloyd arrive à Paris en 1909 et adopte le pseudonyme d'Arthur Cravan. Il va fréquenter dans la capitale plusieurs écrivains et peintres, parmi lesquels Van Dongen, Salmon et Cendrars. En 1912, il fait paraître la revue Maintenant , parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cravan-fabian-avenarius-lloyd-dit-arthur/#i_39356

DADA

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR, 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 5 736 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dada, ou l'acte expérimental »  : […] Si, dans le vocable dada, la polysémie le dispute à la plus haute insignifiance, agir sous son égide n'en recouvre pas moins une démarche positive – au sens didactique du terme –, dans la mesure où, ignorant le distinguo entre le fond et la forme sur la base duquel se mesure habituellement la pertinence d'un discours ou la beauté d'un objet, elle élude la nécessité de lier l'acte à une justificati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dada/#i_39356

DADA (exposition)

  • Écrit par 
  • Florian RODARI
  •  • 961 mots

Rien n'est plus étranger à l'esprit dada que la consécration. Le rejet de toute autorité et l'abandon du culte de la personnalité constituent même les rares principes qui ont animé, de 1916 à 1922, la geste dada. En effet, avant même d'être à l'origine de certaines des œuvres les plus importantes du xx e  siècle, ce « mouvement » – qui faisait l'objet, au Musée national d'art moderne-Centre Geor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dada-exposition/#i_39356

DANSER SA VIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 446 mots

Dans le chapitre « Danses de soi »  : […] Placée sous les auspices de La Danse dite Danse de Paris (1931-1933), monumental triptyque d'Henri Matisse, la première partie de l'exposition présente la danse comme une expression de la subjectivité. En effet, en ce début du xx e  siècle, la revendication de modernité rencontre la notion de singularité individuelle. En découlent les gestuelles inventées par les chorégraphes (et non codifiées com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danser-sa-vie/#i_39356

DÉGÉNÉRÉ ART

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

L'expression « art dégénéré » doit sa fortune à l'exposition Entartete Kunst que les nazis organisèrent en 1937 à Munich. La dégénérescence n'est pas la décadence. Cette dernière notion implique dans une visée spenglerienne un affaiblissement des cultures, analogue au vieillissement auquel sont voués les corps, mais non une dénaturation. La dégénérescence, l' Entartung , terme emprunté à la biolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-degenere/#i_39356

DOTREMONT CHRISTIAN (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 934 mots

Né à Tervuren (Belgique), Christian Dotremont, poète, peintre-écrivain et théoricien, appartient à la génération encore sous-estimée des pionniers des avant-gardes qui se sont succédé depuis la Seconde Guerre mondiale en Europe. D'un tempérament rebelle, plusieurs fois exclu des collèges religieux dont il fut l'élève, il a d'abord rêvé de devenir missionnaire chez les Esquimaux. Grand lecteur, dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-dotremont/#i_39356

EINSTEIN CARL (1885-1940)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  •  • 3 038 mots

Homme de toutes les remises en question, de toutes les avant-gardes aussi, Carl Einstein est indissolublement lié à la naissance et à l'aventure de l'art moderne. Son œuvre, par son engagement radical et ses multiples facettes, constitue une étape essentielle dans l'histoire des idées du xx e siècle. Juif allemand, familier des cercles littéraires et artistiques aussi bien de Paris que de Berlin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-einstein/#i_39356

ENGAGEMENT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE, 
  • Jacques LECARME, 
  • Christiane MOATTI
  •  • 11 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le culte de l'action  »  : […] Les hommes de lettres ont été attirés vers l'activisme. Par suite de circonstances politiques et sociales qui ont fait revivre le souvenir du rôle positif joué par eux dans le passé, durant les époques troublées de notre histoire (en particulier la Révolution française), et qui ont rendu très présents aux esprits certains destins exemplaires, les rêves d'action, avec l'illusion d'efficacité immédi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engagement/#i_39356

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le premier modernisme »  : […] De ce point de vue, l'introduction du modèle avant-gardiste du modernisme à partir des premières expositions américaines des impressionnistes français, au milieu des années 1880, va avoir un effet paradoxal, quoique déterminant. Il impose en effet, comme condition de reconnaissance internationale, l'affirmation des spécificités – aussi bien celle du médium que celle de l'individualité du créateur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_39356

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 593 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le temps des revues »  : […] L 'éventail des aspirations « expressionnistes » s'affirme par les revues, lieu de rencontre et d'alliance entre écrivains et peintres. Revues qui, pour beaucoup d'entre elles, ont été d'une durée éphémère. De 1910 à 1922, elles sont le réservoir de toutes les énergies nouvelles. Sur une décennie, il en parut une centaine, avec près de 3 000 collaborateurs. Leur croissance témoigne du degré d'insa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_39356

FABRE JAN (1958- )

  • Écrit par 
  • Delphine JAUNASSE
  •  • 1 152 mots

Né à Anvers en 1958, Jan Fabre est l'un des plus célèbres représentants de la vague artistique flamande surgie au cours des années 1980. Plasticien de formation, il est également scénographe, auteur, chorégraphe, metteur en scène (théâtre, opéra), et réalise divers courts-métrages. Il expose et crée de manière régulière à Anvers et dans différents centres artistiques européens ou américains. Il pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-fabre/#i_39356

FUTUR ANTÉRIEUR. L'AVANT-GARDE ET LE LIVRE YIDDISH (exposition)

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 1 288 mots
  •  • 1 média

L'exposition Futur antérieur. L'avant-garde et le livre yiddish (1914-1939) qui s'est tenue au musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (M.A.H.J.) à Paris, du 11 février au 17 mai 2009, fut une révélation à bien des égards. Elle permit de réfuter l'image folkloriste qui colle à la littérature et à l'art du yiddishland, en révélant leur inscription dans les mouvements modernistes qui naissent à la fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futur-anterieur-l-avant-garde-et-le-livre-yiddish/#i_39356

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'image futuriste »  : […] Signe d'avant-gardisme en Europe, le divisionnisme s'inscrit comme condition sine qua non dans les manifestes, sous le nom de complémentarisme. Sans doute ne s'agit-il pas d'ordonner avec mesure la surface selon le système de Seurat, mais d'accentuer le chromatisme incendiaire des couleurs pures et de mettre à bas la rationalité constructive du dessin. Cependant, ce « complémentarisme congénital  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_39356

LE FUTURISME À PARIS (exposition)

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR
  •  • 1 015 mots

À Paris, le Centre Georges-Pompidou présentait, du 15 octobre 2008 au 26 janvier 2009, une exposition consacrée au Futurisme à Paris , significativement sous-titrée, d'après Mikhaïl Larionov, « une avant-garde explosive ». Elle se transportera ensuite à Rome (Scuderie al Quirinale) puis à Londres (Tate Modern). Son objectif était de célébrer le centenaire de ce premier mouvement d'avant-garde du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-futurisme-a-paris/#i_39356

FUTURISME. MANIFESTES, DOCUMENTS, PROCLAMATIONS, Giovanni Lista - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 967 mots
  •  • 1 média

L'anthologie Futurisme. Manifestes, documents, proclamations a été mise au point par Giovanni Lista, l'un des meilleurs spécialistes du mouvement futuriste, auquel il a consacré une douzaine d'ouvrages. Elle comporte les principaux textes des protagonistes écrits entre 1909 et 1930, ainsi que des documents et des témoignages allant jusqu'aux années 1960. Ces textes donnent une vision synthétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme-manifestes-documents-proclamations/#i_39356

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'apport de Pirosmani. Identité nationale et avant-garde »  : […] C'est dans ce contexte qu'apparaît à la fin du xix e  siècle Niko Piromanachvili, dit Pirosmani (1862-1918), le plus grand peintre géorgien, dont l'œuvre se situe au confluent de la tradition naïve et de l'inspiration orientale, selon une constante dans l'art de ce pays. Découvert par un jeune artiste russe d'avant-garde épris de peinture primitive et orientale, Mikhaïl Le Dentu (1891-1917), et p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_39356

GÖTZ KARL OTTO (1914-2017)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 445 mots

Peintre allemand né le 22 février 1914 à Aachen. Artiste romantique, c'est par le truchement de l'automatisme, du geste spontané et de l'informel que Karl Otto Götz tente de retrouver les échos et les rythmes profonds des grands bouleversements du monde et de la nature humaine. Il s'initie pendant son service militaire à la technique du radar, ce qui ne sera pas sans influer fortement sur sa conce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-otto-gotz/#i_39356

GROUPE DES XX

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 792 mots
  •  • 2 médias

Au début du xx e siècle, Paris, depuis longtemps grand pôle occidental des arts, draine, en quelque sorte, les énergies dispersées, à la fin du xix e siècle, à Londres, à Glasgow, à Munich et à Bruxelles. Cette dernière est alors un carrefour d'idées et, de surcroît, un centre d'émancipation sociale, un foyer d'art vivant dont le rôle apparaît aujourd'hui déterminant dans l'évolution du goût et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-des-xx/#i_39356

GUTAÏ

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 1 396 mots

Le rôle du mouvement d'avant-garde japonais Gutaï (1954-1972) dans l'émergence de l'art contemporain demeure méconnu, malgré sa reconnaissance par le chantre français de l'art informel, Michel Tapié, dès 1957, puis par le promoteur américain du happening Allan Kaprow, en 1966. Par ailleurs, Gutaï a longtemps fait l'objet au Japon d'un remarquable dédain : ce groupe d'artistes, au sein duquel, dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gutai/#i_39356

HAUSMANN RAOUL (1886-1971)

  • Écrit par 
  • Martine DANCER
  •  • 1 389 mots

Dans le chapitre « Le « dadasophe » »  : […] S'il fallait dresser une carte de l'itinéraire accompli tout au long de sa vie par Hausmann, une ligne brisée relierait Vienne en Autriche (son lieu de naissance, en 1886) à Berlin de 1900 à 1933, centre culturel propice à sa formation intellectuelle et picturale, où il anime une des branches du mouvement dada, de concert avec Richard Huelsenbeck et Johannes Baader et en lien avec Kurt Schwitters […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-hausmann/#i_39356

INSTALLATION, art

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 3 499 mots
  •  • 1 média

L'installation est un art à l'identité trouble, qui se nourrit de tous les autres médiums, de la vidéo à la sculpture, du son à la lumière, et plus rarement de la peinture. Entre genre et médium, elle offre principalement un domaine d'extension de prédilection à la sculpture, à travers des ensembles mis en scène, des situations créées de toutes pièces par les artistes. L'une des difficultés à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/installation-art/#i_39356

ISOU ISIDORE GOLDSTEIN dit ISIDORE (1925-2007)

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 027 mots

Jean Isidore Isou Goldstein, dit Isidore Isou, est né à Botosani (Roumanie) en janvier 1925. Dans Agrégation d'un Nom et d'un Messie (1947), il retrace son initiation spirituelle à travers les livres et l'évocation de différents maîtres. Ces années d'apprentissage le conduiront, écrit-il, à découvrir la poésie lettriste en 1943. Après avoir traversé le « rideau de fer », il arrive à Paris en aoû […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isou-isidore-goldstein-dit-isidore/#i_39356

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Sculpture et arts de l'espace »  : […] Des dynasties d'artisans modelant l'argile, fondant le bronze, taillant à la perfection le bois ou l'ivoire ont, pendant des siècles, répondu aux principales demandes : celles des temples bouddhistes, des arts décoratifs et du spectacle. L'intervention directe du pouvoir impérial au début de Meiji crée les conditions d'un art délibérément « laïque », intégré dans les « beaux-arts », désormais appe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_39356

KLASEN PETER (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 757 mots

L'un des principaux protagonistes du renouveau de la peinture figurative depuis les années 1960, Peter Klasen, qui est né le 18 août 1935 à Lübeck (Allemagne), est venu s'installer à Paris en 1959. Il avait étudié la peinture à l'école des Beaux-Arts de Berlin-Ouest. Son père, tué sur le front russe de même que son oncle, peintre, étaient francophiles, et c'est pour échapper au contexte de l'Allem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-klasen/#i_39356

KOUNELLIS JANNIS (1936-2017)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 859 mots
  •  • 1 média

Créateur pictural plutôt que peintre, Jannis Kounellis utilise les moyens artistiques pour dire quelque chose qui le transgresse et nie en tout cas le caractère gratuit, superficiel, non historique et non idéologique de l'art : chacune de ses œuvres tente de mettre au jour une problématique de sens. Grec d'origine, il est né le 23 mars 1936 au Pirée, et s'étant installé en 1956 à Rome, il y a d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jannis-kounellis/#i_39356

KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 789 mots

L'histoire de l'art a été longue à prendre la mesure de l'apport de František Kupka à l'invention de l'abstraction. Il n'est pas sûr, du reste, que la position du peintre soit bien ferme et définitivement acquise : son œuvre n'a pas encore reçu l'attention que l'on a accordée à celle des autres pionniers de l'art abstrait, et son nom n'est pas spontanément associé à ceux des Kandinsky, Mondrian, D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-kupka/#i_39356

LEONIDOV IVAN (1902-1959)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 671 mots

On ne peut pas parler de l'architecture soviétique des années 1920 sans évoquer le nom d'Ivan Leonidov. Après avoir suivi l'« école de quatre ans », ce fils de paysans travaille comme manœuvre sur les chantiers navals de Petrograd. La révolution lui permet d'accéder aux ateliers artistiques de Tver en 1920. En 1921, il entre au Vkhoutemas ; le département d'architecture est alors dirigé par Alexan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-leonidov/#i_39356

LETTRISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 626 mots

Dans le chapitre « Naissance du mouvement »  : […] En août 1945, Jean Isidore Isou Goldstein, né à Botosani (Roumanie), arrive à Paris. Le lettrisme y est présenté à la salle des Sociétés savantes, en janvier 1946. Pour introduire à cette versification inédite – « Coumquel cozossoro BINIMINIVA / BINIMINIVA / Coumquel quergl coumquelcanne ! / MAGAVAMBAVA ! » ( Lances rompues pour la dame gothique , 1946) – l'invitation stipule : « Nouvelle poésie - […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettrisme/#i_39356

MALÉVITCH KASIMIR (1878-1935)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 3 487 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Initiation par le cubisme »  : […] Né à Kiev en 1878 dans une famille d'origine polonaise, Malévitch part pour Moscou en 1902, où il reçoit ses premiers rudiments d'éducation artistique tout en prenant activement part à la révolution manquée de 1905. Jusqu'en 1913, quoique souvent de qualité exceptionnelle, son œuvre porte surtout la marque de son apprentissage des codes de l' avant-garde européenne  ; que l'on songe au Baigneur f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kasimir-malevitch/#i_39356

MALÉVITCH DANS LES COLLECTIONS DU STEDELIJK MUSEUM D'AMSTERDAM (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 891 mots

« Nous devons méditer le fait que Malévitch a manqué de n'être qu'une trace mythologique dans l'histoire de l'art. » Comme le rappelle Jean-Claude Marcadé, spécialiste de son œuvre, dans le catalogue de cette exposition, sans d'heureux concours de circonstances et sans la clairvoyance de quelques acteurs du monde de l'art, l'œuvre de Kasimir Malévitch (1878-1935), maillon essentiel de l'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malevitch-dans-les-collections-du-stedelijk-museum-d-amsterdam/#i_39356

MANIFESTE, arts

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 2 728 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « S'opposer »  : […] Ces nouvelles formes de regroupement avaient été rendues nécessaires par deux phénomènes concomitants. Le premier est la carence institutionnelle ouverte par la création de l'Institut, en 1795, du fait qu'un numerus clausus limitait considérablement l'accès à la carrière officielle, contrairement à l'Académie d'Ancien Régime. Car avec la disparition des ateliers médiévaux, où le collectif était ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifeste-arts/#i_39356

MARC FRANZ (1880-1916)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 532 mots
  •  • 4 médias

Parmi les artistes du Blaue Reiter, Franz Marc fut incontestablement le peintre le plus lié à la figuration et au naturalisme. Cependant, le travail qu'il accomplit sur la forme et sur l'espace permet de le situer à la confluence des tendances cubiste, futuriste et expressionniste . Il a été, en effet, avec Feininger et Macke, l'un des artistes les plus ouverts aux acquis des avant-gardes internat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-marc/#i_39356

MODERNITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD, 
  • Alain BRUNN, 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 8 051 mots

Dans le chapitre « Baudelaire et la modernité »  : […] Les critiques d'art de Charles Baudelaire restent cependant la référence principale pour une notion qui marquera son époque, ainsi que pour la plupart des approches ultérieures. Dès le Salon de 1845, Baudelaire écrit de Delacroix, dans « Tableaux d'histoire », qu'il est « décidément le peintre le plus original des temps anciens et des temps modernes. » Dans le Salon de l'année suivante, outre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite/#i_39356

MODERNITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 1 313 mots

Dans le chapitre « Origines »  : […] Les différentes étapes en sont faciles à repérer. Il y a d'abord l'époque de la Renaissance, qui voyait dans le Moyen Âge la nuit de l'esprit et se concevait comme l'ère du dégel, puis celui des Temps modernes, avec la découverte de l'Amérique, l'invention de l'imprimerie, la nouvelle physique et la nouvelle astronomie qui ne faisait plus de la Terre le centre du monde, un monde qui changeait de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite-notion-de/#i_39356

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Artiste protéiforme, László Moholy-Nagy est né à Bácborsöd le 20 juillet 1895. À la fin de l'année 1919, peu après la chute de l'éphémère république des Conseils, il quitte la Hongrie pour s'établir successivement en Allemagne, en Angleterre puis aux États-Unis, incarnant dès lors la figure d'un artiste complet, en phase avec les valeurs internationales de la société industrielle. Ce n'est pas san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_39356

MONOCHROME, peinture

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 3 837 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Monochromie et fin de la peinture »  : […] Parmi les pionniers de la monochromie, Malévitch (1878-1935) et Rodtchenko (1891-1956) occupent une place de choix. Pour l'un comme pour l'autre de ces deux artistes, la monochromie annonce la fin de la peinture. Malévitch expose son Carré noir – nommé également Carré noir sur fond blanc (Galerie Tretyakov, Moscou) – en 1915. En 1919, il présente son Carré blanc sur fond blanc (1918, Museum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monochrome-peinture/#i_39356

NON-ART

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 4 020 mots

Dans le chapitre « Une notion dangereuse et utile »  : […] Regrouper ces actes hétéroclites, ces élaborations et provocations disparates, les réunir sous la seule notion de non-art  : ce ne sont pas là des opérations innocentes. Il convient de préciser les effets de ce rassemblement et de ce « baptême » : les distorsions qu'ils introduisent dans notre conception de l'art contemporain, les erreurs qu'ils favorisent. Énoncer ces effets constituera d'ailleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-art/#i_39356

NOUVEAU RÉALISME

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 605 mots

Retraçant en 1969, dans un livre sur les avant-gardes publié avec Pierre Cabanne, l'histoire du Nouveau Réalisme, mouvement artistique dont il avait été le théoricien et le promoteur, le critique d'art Pierre Restany relevait que le « pouvoir coagulateur » de cette expression, autour de laquelle se constitua, en 1960, un collectif d'artistes aux styles fort disparates, ne reposait sur aucun conse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouveau-realisme/#i_39356

L'ŒUVRE D'ART TOTALE À LA NAISSANCE DES AVANT-GARDES, 1908-1914 (M. Lista)

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 1 145 mots

Depuis les années 1990, les publications sur la convergence des arts se sont multipliées. Marcella Lista, qui a publié sa thèse sous le titre L'Œuvre d'art totale à la naissance des avant-gardes, 1908-1914 (CNRS-INHA, Paris, 2006), a contribué à cette recherche dans divers catalogues d'exposition ou revues. Son ouvrage tente de saisir le phénomène dans une perspective globale. Il est articulé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-totale-a-la-naissance-des-avant-gardes-1908-1914/#i_39356

UTOPIE (arts et architecture)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 1 694 mots

Dans le chapitre « La modernité artistique comme utopie »  : […] L'ambition de transformer le monde constitue en effet l'un des ressorts de la modernité, qu'elle soit picturale, cinématographique ou architecturale. Des mouvements comme De Stijl en Hollande ou le constructivisme en Union soviétique, des institutions artistiques comme le Bauhaus allemand portent la marque de cette ambition. Celle-ci atteint son paroxysme dans le domaine de l'architecture et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie-arts-et-architecture/#i_39356

PARIS ÉCOLES DE

  • Écrit par 
  • Claire MAINGON
  •  • 2 615 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première école de Paris »  : […] Utilisée pour la première fois par le critique André Warnod (1885-1960) dans le journal Comoedia en 1925, l'expression « école de Paris » désigne alors la vague d'artistes étrangers venus participer à la vie intellectuelle de la capitale dans les deux premières décennies du xx e  siècle. À cette époque, et notamment grâce aux expositions universelles qui l'ont consacrée Ville Lumière, Paris repr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-de-paris/#i_39356

POMPIER, art

  • Écrit par 
  • Jacques THUILLIER
  •  • 4 036 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La genèse d'un concept »  : […] Première constatation : comme la plupart des mots appelés à s'imposer dans l'histoire de l'art (gothique, maniérisme, baroque, rococo, etc.), le terme « pompier » est à l'origine franchement dépréciatif. On n'a pu encore préciser ni le moment exact de son apparition (est-il en usage dans les ateliers de peintres dès la première moitié du xix e siècle ?), ni même son origine. Pour les uns, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompier-art/#i_39356

POSTMODERNISME

  • Écrit par 
  • Carla CANULLO, 
  • Romain JOBEZ, 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 5 158 mots

Dans le chapitre « L'emprunt et la citation »  : […] L'idée selon laquelle le postmodernisme serait prioritairement une dérive pour ainsi dire autocritique du modernisme mettant en lumière certains de ses aspects refoulés ne résiste donc pas à un examen attentif de l'éparpillement des valeurs qui caractérise l'art à partir des années 1980. Indépendamment de sa « volatilité en éther esthétique », l'art va de plus en plus se détourner de tout projet v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/postmodernisme/#i_39356

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Le purisme est une doctrine esthétique formulée par les peintres Amédée Ozenfant et Charles Édouard Jeanneret (connu comme architecte, à partir de 1920, sous le pseudonyme de Le Corbusier) , qui en ont fait connaître le programme au moyen d'un petit livre, Après le cubisme , publié au lendemain de l'armistice de 1918. Il est né d'une critique du cubisme et de son héritage sur fond d'une guerre, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_39356

QUAND LES ARTISTES FONT ÉCOLE (ouvrage collectif)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 1 053 mots

Bien avant le site de création contemporaine qu'est devenu en 2002 le palais de Tokyo, avec son pavillon-école à destination des jeunes artistes confié à Ange Leccia, Paris avait abrité une pépinière exceptionnelle, celle de l'Institut des hautes études en arts plastiques dirigé entre 1988 et 1995 par Pontus Hulten, ancien directeur du Musée national d'art moderne. Là furent formés quelques-uns d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quand-les-artistes-font-ecole-ouvrage-collectif/#i_39356

RAY MAN (1890-1976)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 2 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Ingres du XXe siècle, et ses violons »  : […] Avant de débarquer à Paris le 14 juillet 1921, Man Ray avait déjà accompli aux États-Unis des œuvres décisives, sans précédent dans son pays. Sa formation de dessinateur industriel, qui le prédisposait à devenir ingénieur ou architecte, l'incitait, en tant que peintre, à utiliser des outils de précision : la composition et le dessin de son tableau, La Danseuse de corde s'accompagnant de ses ombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-ray/#i_39356

RÉALISME RETOUR AU

  • Écrit par 
  • Jean CLAIR
  •  • 5 144 mots
  •  • 5 médias

La fin des années 1960 aura été une période de grande effervescence artistique : se succèdent une série de mouvements qu'officialisent et que diffusent sans tarder d'importantes manifestations internationales comme la Documenta de Cassel, les Biennales de Paris et de Venise, mais aussi des musées tels que le Museum of Modern Art de New York, le Stedelijk Museum d'Amsterdam, le Moderna Museet de S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retour-au-realisme/#i_39356

RENÉ DENISE (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 356 mots

Galeriste d'art, Denise René a fait connaître Victor Vasarely et soutenu de nombreux artistes pionniers de l'abstraction géométrique et de l'art cinétique. Denise Bleibtreu, née en 1913 à Paris, est la fille d'un soyeux lyonnais qui l'installe en 1939 avec sa sœur Renée-Lucienne dans un atelier de mode, rue La Boétie. En 1944, elle transforme l'atelier en galerie d'art et l'inaugure avec des dess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-rene/#i_39356

ROUSSEAU HENRI (1844-1910)

  • Écrit par 
  • Dora VALLIER
  •  • 1 736 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un naïf consacré par l'avant-garde »  : […] Contemporain des impressionnistes, Rousseau aime à peindre des paysages observés sur le vif. Mais, loin de posséder leur science, il improvise, et, dans cette improvisation totale du métier, ses dons de coloriste chaque fois l'emportent. Parallèlement, une certaine maladresse perce, due à son désir d'inscrire dans son tableau la réalité telle qu'il la voit sans recourir à des formes conventionnel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-rousseau/#i_39356

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L’avant-garde russe »  : […] La définition de l’avant-garde communément admise aujourd’hui par les auteurs français recouvre ce que le milieu artistique russe des années 1920 appelait « l’art de gauche ». Le terme désigne les mouvements actifs de 1905 à 1930 qui rompent avec l’espace perspectiviste hérité de la Renaissance: le néoprimitivisme (Mikhaïl Larionov, Natalia Gontcharova), le cézannisme fauve (Robert Falk, Pierre K […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_39356

SCHWITTERS KURT (1887-1948)

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR
  •  • 2 285 mots

Dans le chapitre « Les migrations d'un collagiste solitaire »  : […] Né le 20 juin 1887 à Hanovre, Kurt Schwitters est issu d'une famille de commerçants. Il prend des cours à l'école des Arts appliqués de la ville en 1908 puis fréquente l'académie de Dresde (1909-1914). Incorporé en 1914 et déclaré inapte au service actif en 1917 (il aurait feint l'imbécillité), il est affecté comme dessinateur industriel dans une usine métallurgique près de Hanovre. Il s'essaie à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-schwitters/#i_39356

SHIRAGA KAZUO (1924-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 252 mots

Peintre japonais, fondateur du mouvement Gutaï. Formé à l'École professionnelle de peinture de Kyōto, puis d'Ōsaka, Shiraga Kazuo fonde, en 1952, avec Kaneyama, Tanaka et Murakami le groupe d'avant-garde japonais Zero. Rejetant tout principe de composition picturale, il prône une conception de la peinture comme un corps à corps avec la couleur. Ainsi présente-t-il, en 1954 lors de l'exposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shiraga/#i_39356

SLUYTERS JOHANNES CAROLUS BERNARDUS dit JAN (1881-1957)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 222 mots

Peintre néerlandais originaire de Bois-le-Duc, Jan Sluyters a, dès le début du xx e siècle, suivi la voie néo-impressionniste importée aux Pays-Bas par Jan Toorop, sans toutefois en dépasser l'aspect technique, c'est-à-dire la stricte utilisation d'un procédé, ici purement analytique. Sa vocation expérimentale et son tempérament de coloriste ( Fleurs dans un vase , 1912, Kröller-Müller Museum, Ot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sluyters-johannes-carolus-bernardus-dit-jan/#i_39356

SONNABEND ILEANA (1914-2007)

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 959 mots

Ileana Schapiro est née le 28 octobre 1914 à Bucarest dans une famille roumaine très aisée. Le parcours de celle dont le nom fut étroitement lié à la diffusion du pop art croise celui d'un des plus grands galeristes new-yorkais, le Triestin Leo Castelli, alors employé des assurances en mission en Roumanie. Elle est âgée de dix-sept ans et l'épouse l'année suivante en 1932 et, en guise d'alliance, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ileana-sonnabend/#i_39356

STURM DER, revue

  • Écrit par 
  • Constance NAUBERT-RISER
  •  • 998 mots

Entre 1905 et 1922, le courant expressionniste qui traverse la littérature et l'art allemands est accompagné d'une prolifération de revues qui aspirent à une transformation des valeurs établies. Plusieurs de ces revues sont éphémères. Parmi celles qui se distinguent par leur longévité, la revue Der Sturm (1910-1932), tirée à 30 000 exemplaires et diffusée à travers l'Europe, devient rapidement le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-sturm-revue/#i_39356

SUPPORTS / SURFACES

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 2 479 mots

Une des dernières avant-gardes abstraites en France – si l'on considère que le temps des regroupements militants d'artistes, autour d'un corps de doctrine et d'une stratégie de conquête, est désormais révolu – s'est dotée d'un nom qui évoque plutôt, à l’oreille inaccoutumée, la rénovation dans le B.T.P. : Supports/Surfaces. Le peintre Vincent Bioulès (né en 1938 à Montpellier) se trouve avoir été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supports-surfaces/#i_39356

SUPRÉMATISME (SUPREMUS N° 58 AVEC JAUNE ET NOIR) (K. Malévitch)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 232 mots

Cette œuvre de Malévitch, réalisée en 1916, apparaît comme un dépassement de ce « zéro des formes » que l'artiste avait atteint avec son Quadrangle noir (1913). D'emblée, il nous faut admettre que la réalité, ainsi qu'elle l'était pour Malévitch, est « un phénomène purement pictural... » ( Des nouveaux systèmes dans l'art , 1919). Dans cette logique, l'image contribue à l'élaboration d'un langage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme-supremus-n-58-avec-jaune-et-noir/#i_39356

TATAH DJAMEL (1959- )

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 862 mots

Le peintre Djamel Tatah est né à Saint-Chamond (Loire) en 1959. Il est passé par l'École des beaux-arts de Saint-Étienne de 1981 à 1986 et a connu sa première exposition personnelle à la galerie Art actuel de Toulouse en 1989. Sa brillante carrière au fil des années 1990 est révélatrice du regain d'intérêt porté à une figuration dénuée de toute nostalgie, qui s'inscrit résolument dans le champ de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djamel-tatah/#i_39356

TECHNIQUE ET ART

  • Écrit par 
  • Marc LE BOT
  •  • 5 565 mots

Dans le chapitre « Abstraction, fonction, production »  : […] Parce qu'il intervient après la révolution formelle de l'impressionnisme, l'art dit d' avant-garde des années 1910-1925 reprend ces questions dans des termes tout contraires. La base idéologique commune aux jeunes peintres de l'avant-garde est l'acceptation, comme fait de culture, de la modernité technique : celle de la production industrielle et celle aussi de la vie quotidienne dans le milieu ur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technique-et-art/#i_39356

THE NEW ART - THE NEW LIFE, THE COLLECTED WRITINGS, Piet Mondrian - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 220 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prise de conscience »  : […] Un épais volume réunit les textes, les essais et diverses notes théoriques de Mondrian – à l'exclusion des carnets de 1913-1914 (publiés en fac-similé) et de sa correspondance (dont de nombreux extraits illustrent dans l'ouvrage les introductions aux textes de l'artiste). L'ensemble couvre ainsi une période comprise entre 1915 et 1944, durant laquelle Mondrian n'a jamais cessé de clarifier par l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-new-art-the-new-life-the-collected-writings/#i_39356

TORRES GARCÍA JOAQUIN (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 049 mots

Peintre uruguayen né à Montevideo, en 1874, d'une mère uruguayenne et d'un père catalan Joaquín Torres García a dix-sept ans lorsqu'il débarque à Barcelone, où il s'initie à la peinture murale. Il se rend en 1910 en Belgique et en France, avant de revenir à Barcelone, où il exécute deux ans plus tard plusieurs fresques au palais de la Diputacíon et à l'église San Augustin. Jusqu'au début des anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joaquin-torres-garcia/#i_39356

TOYEN MARIA ČERMÍNOVÁ dite (1902-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 697 mots

On prend mieux aujourd'hui la mesure de ce que fut, vers 1923, l'avant-garde tchécoslovaque dans tous les domaines (peinture, linguistique). Ces domaines n'étaient pas cloisonnés, et un même courant politique révolutionnaire les traversait. C'est dans ce milieu que Toyen, dès son adolescence, s'affirme en adoptant pour pseudonyme la fin du premier mot français qu'elle apprit (« citoyen »). Quand e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-toyen/#i_39356

TRANS-AVANT-GARDE

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 115 mots

Mouvement artistique international d'après guerre, la trans-avant-garde a été conçue et théorisée, pendant les années 1970, par le critique d'art italien Achille Bonito Oliva, autour d'artistes italiens de cette décennie, comme Marco Bagnoli, Sandro Chia, Francesco Clemente, Enzo Cucchi, Nicola De Maria, Mimmo Paladino et Remo Salvadori. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trans-avant-garde/#i_39356

UMBO OTTO UMBEHR dit (1902-1980)

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 589 mots

Il est sans doute bien commode de distinguer, dans l'œuvre du photographe allemand Umbo, le travail de photojournaliste qui l'accapara sa vie durant de son œuvre personnelle, essentiellement celle qu'il réalisa au cours des années 1920. Mais ce serait oublier que, sous la république de Weimar, le photojournalisme naissant est encore une pratique d'avant-garde et que toute photographie appliquée, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umbo/#i_39356

VAN LINT LOUIS (1909-1986)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 353 mots

Peintre belge d'origine bruxelloise, élève de Jacques Maes à l'Académie de Saint-Josse, Louis van Lint appartient au mouvement Jeune Peinture belge, fondé à Bruxelles en 1945 pour unir les représentants d'une démarche réputée d'avant-garde. Il s'est, dès ses premières affirmations, attaché à transgresser les apparences, à dissoudre, sous le feu d'un regard décidé, toute figuration mesurable pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-van-lint/#i_39356

VILLEGLÉ JACQUES MAHÉ DE LA (1926- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 925 mots

Né à Quimper, Jacques de la Villeglé a rencontré Raymond Hains en 1945 à l'École des beaux-arts de Rennes : à partir de là, ils devaient travailler ensemble de nombreuses années durant. Dès 1947, à Saint-Malo, il commence à collecter des « objets trouvés » : fils de fer ou « débris éclatés du mur de l'Atlantique », et abandonne des études d'architecture pour s'installer à Paris à la fin de 1949. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villegle-jacques-mahe-de-la/#i_39356

VILLON JACQUES (1875-1963)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 1 260 mots

L'importance de l'œuvre de Villon n'a guère été reconnue que depuis 1950, alors que l'artiste avait déjà, au cours d'une carrière de plus de cinquante ans, exécuté sept à huit cents toiles et près de cinq cents gravures, dans différentes manières qui toutes, dès 1910, furent riches de nouveautés. La raison de cette reconnaissance tardive réside en partie dans la discrétion de l'artiste qui poursui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-villon/#i_39356

VOSS JAN (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 889 mots

Peintre né en 1936 à Hambourg, étudiant à l'École des beaux-arts de Munich de 1955 à 1960, Jan Voss vit et travaille à Paris depuis 1960. Il occupe en France une place à part, et la première rétrospective de son œuvre, au musée d'Art moderne de la Ville de Paris ( À portée de vue , 1978), a permis de mesurer la liberté, l'indépendance par rapport à toutes les modes auxquelles les arts visuels sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-voss/#i_39356

YAYOI KUSAMA (exposition)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 1 000 mots

Le Consortium, le centre d'art de Dijon, a eu l'idée d'inviter l'artiste Yayoi Kusama à concevoir les installations monumentales que l'on a pu découvrir à la Maison de la culture du Japon à Paris du 13 février au 19 mai 2001. Précurseur du pop art et de l'art environnemental, star oubliée de l'avant-garde new-yorkaise des années 1960, Yayoi Kusama fut choisie en 1993 pour représenter le Japon à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yayoi-kusama/#i_39356

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Laure BERNADAC, Nicole BRENEZ, Antoine GARRIGUES, Jacinto LAGEIRA, Olivier NEVEUX, « AVANT-GARDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde/