AUTOMOBILEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Après-guerre en Europe de l'Est

Si l'industrie de l'Europe occidentale est complètement détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il n'en va pas de même pour celle des pays de l'Est, où l'avancée de l'Armée rouge, qui n'a pas pratiqué le « bombardement stratégique », a été suffisamment rapide pour empêcher sa destruction totale. L'U.R.S.S. – qui considère que tous ces pays (à l'exception de la Tchécoslovaquie) ont soit collaboré, soit été les alliés des allemands – récupère l'essentiel des outils de production des usines allemandes, hongroises, roumaines et polonaises et les transfère en Ukraine et en Russie. N'ayant pas de véritable tradition automobile, elle développe péniblement tout d'abord la Moskvitch 400 (à partir de plans récupérés d'Opel) puis, plus tard (avec l'aide de Fiat), la Lada (1960), voitures économiques et populaires mais de qualité médiocre. En revanche, la firme soviétique Z.I.S. (Zavod Imjeni Stalina ; 1931), issue de la firme A.M.O. (créée en 1916) et rebaptisée Z.I.L. (Zavod Imjeni Likhacheva) en 1956, produit à l'intention de la nomenklatura des véhicules de prestige (marques Z.I.S. et Z.I.M.), mauvaises copies des lourdes voitures américaines d'avant guerre (Packard 180 par exemple).

Dans ce paysage européen bouleversé, la Tchécoslovaquie peut conserver Skoda – grand fabricant de camions et d'armements qui s'était diversifié dans l'automobile dès 1925 en rachetant les usines de Laurin et Klement – dont la production continue sur les traces des voitures conçues avant guerre. Par ailleurs, Tatra poursuit sa production de voitures, dont la Tatraplan (T 600) en 1949 (qui influencera le dessin de la DS 19), avant de se spécialiser, sur ordre du gouvernement en 1951, dans les camions.

Salon de l'auto, 1955

Vidéo : Salon de l'auto, 1955

- Mais, c'est un garage !- Les voitures, comme vous, aiment à changer de robe. Ce serait plutôt un salon de collection. Cette belle robe bleue, c'est celle de l'Aronde 1300 à ligne océane. Elle vous irait à ravir. Celle-ci est espagnole... et celle-ci américaine. La France occupe une place... 

Crédits : Pathé

Afficher

En Allemagne de l'Est, les anciennes usines Audi et D.K.W., qui n'ont pas été entièrement détruites, joignent leurs compétences et leur savoir-faire pour produire, dès 1949, des voitures sous les marques I.F.A., puis A.W.Z., (à partir de 1955) et Trabant (à partir de 1957). L'emblématique Trabant P50, véhicule à traction avant équipé à l'origine d'un moteur de 500 cm3 et roulant à 90 km/h, aura encore, après la chute du Mur de Berlin, un certain succès auprès de nostalgiques.

Avec l'éclatement de l'U.R.S.S., au début des années 1990, la plupart des entreprises automobiles de l'Europe de l'Est seront reprises par les Occidentaux.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Les débuts de l'automobile

Les débuts de l'automobile
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Premier modèle de Daimler

Premier modèle de Daimler
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Moteur à allumage commandé à quatre temps

Moteur à allumage commandé à quatre temps
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Karl Benz

Karl Benz
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 22 médias de l'article


Écrit par :

  • : ancien directeur de Renault S.A., administrateur de société, membre du comité de rédaction de la Société des ingénieurs de l'automobile

Classification

Autres références

«  AUTOMOBILE ou VOITURE  » est également traité dans :

AUTOMOBILE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 786 mots
  •  • 2 médias

Depuis des temps immémoriaux, l'homme éprouve le besoin de se déplacer. Après des centaines de milliers d'années de bipédie, il a su utiliser certains animaux, grâce à la domestication, pour le porter, le tracter et l'aider dans ses lourdes tâches. Ce n'est qu'après quelque 6 000 ans de traction animale, qu'il a effectué, à partir du xviiie siècle, d […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Conception

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANCEAU, 
  • Alfred MOUSTACCHI, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  •  • 10 532 mots
  •  • 7 médias

L'entreprise automobile fonctionne par séquence de processus que l'on peut, en simplifiant, résumer aux étapes suivantes : innovation, conception, fabrication, vente et entretien. Chacune d'entre elles, coordonnée dans l'espace et le temps, peut elle-même être décomposée en processus linéaires ou matriciels. Si l'innovation, la vente et l'entretien ne pro […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Technologie

  • Écrit par 
  • Georges BRESSON, 
  • Jean-Pierre CAPET, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • Thierry HALCONRUY, 
  • Frédéric RIVAS, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  • , Universalis
  •  • 15 851 mots
  •  • 29 médias

Concrètement,un véhicule se compose de pièces élémentaires (se comptant en dizaines de milliers) réunies en organes (quelques milliers), lesquels sont organisés en systèmes (quelques centaines). Ces derniers sont assemblés sur les véhicules unitairement ou par sous-ensembles appelés modules. Classiquement, une automobile se découpe en quatre grands domaines technologiques : la carrosserie, le grou […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Fabrication

  • Écrit par 
  • Freddy BALLÉ
  •  • 4 938 mots
  •  • 2 médias

La sophistication des produits et l'échelle de leur production donne à l'industrie automobile toute sa spécificité. Pour comprendre les conditions dans lesquelles la construction des véhicules s'effectue, il est indispensable d'appréhender la complexité des différentes étapes de leur fabrication. La description du processus industriel doit être complétée […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Économie et stratégies de mondialisation

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

L'industrie automobile est celle qui pèse le plus lourd dans l'économie mondiale et son produit est le plus couramment associé à la qualité du niveau de vie. Devant le succès de cet objet technique et le désir des pays en développement d'accéder à ce bien de consommation, les problèmes soulevés par une croissance soutenue seront insurmontables avec les tec […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Défis

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • André DOUAUD, 
  • Francis GODARD, 
  • Gérard MAEDER, 
  • Jean-Jacques PAYAN
  •  • 11 549 mots
  •  • 8 médias

L'automobile, menacée par son succès, est confrontée depuis la fin du xxe siècle à une série de redoutables et nouveaux défis. Il s'agit d'abord des contraintes environnementales, auxquelles le protocole de Kyōto (signé en décembre 1997 et entré en vigueur en février 2005) a sensibilisé la plupart des pays dotés d'économies développées, ensuite de la […] Lire la suite

AÉRODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Jean DÉLERY, 
  • Jean-Pierre VEUILLOT
  •  • 7 225 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Les moyens expérimentaux : souffleries et méthodes de mesure »  : […] Le moyen d'essai au sol qu'est une soufflerie aérodynamique repose sur le principe que les forces s'exerçant sur un corps baigné par un fluide sont les mêmes que le corps se déplace à travers le fluide au repos ou que le fluide s'écoule autour du corps immobile avec la même vitesse relative. Ce changement de repère pose un problème quand on étudie des véhicules terrestres se déplaçant sur une rou […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 050 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des régions industrielles en profonde transformation »  : […] Ce polycentrisme s'appuie fortement sur la répartition des activités industrielles et des pôles de services. Mis à part les bassins de houille et de lignite des zones de piémont et de plaine, et les gisements de minerais des régions hercyniennes où s'est localisée la métallurgie proto-industrielle (massif de l'Eifel, rebord du bassin saxo-thuringien, pourtour du plateau bohémien ou encore Haute-S […] Lire la suite

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'assurance automobile »  : […] Il aura fallu attendre le 27 février 1958 pour qu'une loi rende obligatoire l'assurance de responsabilité du fait des véhicules automobiles. L'État et certains établissements publics restent dispensés de cette obligation. Le contrat d'assurance automobile peut couvrir également les dommages aux véhicules et comporter certaines garanties annexes : incendie, explosion, attentat, grêle et tempête, vo […] Lire la suite

ASSURANCE - Économie de l'assurance

  • Écrit par 
  • Pierre PICARD
  •  • 5 618 mots

Dans le chapitre « Le cas de l'assurance automobile »  : […] Ces résultats peuvent être illustrés dans le cadre de l'assurance automobile. En effet, l'effort de prudence au volant affecte vraisemblablement non seulement la probabilité d'être à l'origine d'un accident, mais aussi sa gravité. Il en résulte que des contrats de franchise standards ne sont pas optimaux pour de tels risques, bien qu'ils soient les plus courants en assurance automobile. Par ailleu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Alfred MOUSTACCHI, « AUTOMOBILE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-histoire/