AUTOGREFFE ou GREFFE AUTOLOGUE

AUTOGREFFE DE CARTILAGE

  • Écrit par 
  • Jacques BAHUAUD
  •  • 443 mots

On entend par autogreffe de cartilage la technique qui consiste à utiliser du tissu cartilagineux d'un sujet prélevé dans une zone indemne et non fonctionnelle afin de le réimplanter pour réparer des lésions post-traumatiques de cartilage du même sujet en toute sécurité sur le plan immunologique et infectieux. Les autogreffes qui visent à réparer le cartilage utilisent des cylindres ostéocartilagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autogreffe-de-cartilage/#i_92983

GREFFE MÉDULLAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 763 mots
  •  • 1 média

On définit la greffe médullaire comme la transplantation de moelle osseuse. On distingue l'autogreffe (le donneur et le receveur de la moelle osseuse sont la même personne) et l'allogreffe (donneur et receveur sont deux personnes distinctes). La greffe apporte les éléments hématopoïétiques qui vont produire les globules rouges, les polynucléaires et les plaquettes, ainsi que des éléments lymphoïd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffe-medullaire/#i_92983

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Bases génétiques »  : […] Le comportement des greffes de peau est le phénomène le plus simple à observer ; il démontre l'incompatibilité entre l'organisme du receveur et le tissu qui lui est génétiquement étranger. Une autogreffe est acceptée aisément : en deux ou trois jours, elle est vascularisée à partir des tissus environnants et se confond avec eux en cinq à sept jours. Une allogreffe se vascularise initialement comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_92983

GREFFES DE TISSUS CUTANÉS

  • Écrit par 
  • Jean THIVOLET
  •  • 757 mots

Les deux tissus qui constituent la peau –  l'épiderme épithélial et le derme conjonctif mésenchymateux – peuvent être reconstitués par culture in vitro, isolément ou ensemble. Épiderme reconstitué . Les feuillets épidermiques sont obtenus en mettant en culture un à deux millions de cellules épithéliales, les kératinocytes, obtenues par des biopsies de peau normale. Le milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes-de-tissus-cutanes/#i_92983

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Greffes de cellules souches hématopoïétiques »  : […] La maîtrise biologique des cellules souches ouvre des perspectives considérables. Elle ouvre la voie de la production des cellules du sang en culture hors de l'organisme, notamment celle des globules rouges. Les cellules souches hématopoïétiques constituent le support des greffes dites de « moelle osseuse » (en réalité, elles sont souvent effectuées à partir de ces cellules souches prélevées dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_92983

RÉTINE RÉPARATION DE LA

  • Écrit par 
  • José-Alain SAHEL
  •  • 764 mots

Parallèlement au développement de greffes de neurones, dans le cadre de la maladie de Parkinson ou d'autres maladies neurodégénératives, les greffes de cellules rétiniennes ont fait l'objet de multiples recherches expérimentales depuis le milieu des années 1980. L'œil, et en particulier l'espace situé sous la rétine, bénéficie d'un « privilège immunologique », c'est-à-dire que les phénomènes de re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reparation-de-la-retine/#i_92983

THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 332 mots

Dans le chapitre « Les nouvelles modalités de thérapie cellulaire »  : […] Les progrès de la biologie cellulaire ont permis de mettre au point des techniques d'isolement de cellules à partir de tissus ou d'organes, de préserver la viabilité de ces cellules grâce à une mise en culture dans des milieux appropriés, et d'accroître leur nombre en se fondant sur la capacité de certaines cellules différenciées de proliférer en culture. C'est le cas des kératinocytes qui peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapies-substitutives-et-regeneratives/#i_92983

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le vocabulaire »  : […] Dans leur sens strict, la transplantation et la greffe diffèrent : la greffe s'applique aux tissus tels que la peau, la cornée ; greffer un fragment de peau d'un individu à un autre individu exige seulement qu'on transfère le greffon sur une surface de dimension égale, où l'on aura au préalable enlevé la peau du receveur ; nulle suture de veine ou d'artère n'est nécessaire ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_92983


Affichage 

Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe

dessin

Les quatre variétés de greffes et leurs résultats 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin