AUTOÉROTISME

COPROPHAGIE, psychopathologie

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 277 mots

Manducation des fèces. Le mot a été emprunté par les médecins légistes et par les psychiatres aux entomologistes (Latreille, fin xviii e s.) pour désigner une conduite perverse qui se rencontre dans des circonstances assez diverses, mais se rattache toujours à l'analité. Elle est considérée comme normale chez le petit enfant au stade sadique-anal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coprophagie-psychopathologie/#i_22621

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

Dans le chapitre « Auto-érotisme et choix d'objet »  : […] Le plan d'ensemble des Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905) montre, en effet, avec une entière clarté l'incidence majeure qu'a eue sur le développement du concept de libido et du concept connexe de zone érotique la mise en évidence des relations œdipiennes. « Avec le commencement de la puberté, nous dit Freud au début de la troisième secti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/#i_22621

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Freud et le narcissisme »  : […] Nous disposons, dit Freud, d'une quantité d'énergie, qui est placée ou investie sur le monde et sur nous-mêmes. Mais cette réserve est limitée. Par conséquent, un investissement important consacré à la personne propre entraîne un retrait des forces attachées au monde extérieur. Ainsi la libido d'objet (ou investissement de la réalité) se trouve-t-elle en balance avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_22621

PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 17 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phénoménologie et logique »  : […] Quel est donc le statut de cette vérité historique sur laquelle est entré le sujet dans les phases successives de son développement ? Relève-t-elle d'une logique ? À quel titre cette logique serait-elle appelée à régir la théorie de la pratique psychanalytique ? Quelles incidences enfin la critique de la raison psychanalytique peut-elle avoir dans le registre de la pratique ? Si Lacan a su aborde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse/#i_22621

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les couples opposés de pulsions partielles »  : […] En fait, le terme de Gegensatzpaar est quasi exclusivement réservé par Freud à la description des couples de pulsions partielles ou perverses : le sadisme et le masochisme, le voyeurisme et l' exhibitionnisme. Une première analyse en est donnée dans les Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905), qui comporte d'ailleurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_22621

PULSION

  • Écrit par 
  • André GREEN
  •  • 4 581 mots

Dans le chapitre « L'appareil pulsionnel »  : […] On s'est borné jusqu'à présent à considérer l'élément invariant de la pulsion, sa force poussante et sa manifestation la plus indifférenciée dans sa fonction de représentant psychique des excitations issues de l'intérieur du corps. Il faut considérer maintenant l'exigence de travail. Celle-ci ne peut entrer en jeu que du fait de l'hétérogénéité de l'ensemble pulsionnel, qui réunit des éléments de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pulsion/#i_22621