AUTODIDAXIE

JOHNSON EYVIND OLOF VERNER (1900-1976)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 962 mots

Le romancier suédois Eyvind Johnson représentait l'une des tendances littéraires les plus originales qu'ait connues la Suède en ce xx e siècle ; c'est d'ailleurs à ce titre que, conjointement avec son homologue Harry Martinson, il avait obtenu le prix Nobel en 1974. Tous deux pouvaient passer, en effet, pour les chefs de file (avec Arthur Lundkvist et Vilhelm Moberg) du mouvement fort impropremen […] Lire la suite

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le lecteur autodidacte »  : […] On peut soupçonner, dans ces conditions, l'importance du rôle joué par les intermédiaires culturels – notamment par les domestiques dans le Paris du xviii e  siècle, ainsi que Daniel Roche l'a rappelé. Et aussi celle de l' autodidaxie. Voici, par exemple, dans la seconde partie du xvi e  siècle, le meunier Menochio, originaire du Frioul, dont Carlo Ginzburg a reconstitué l'itinéraire. Cette « fort […] Lire la suite