AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'autisme, une maladie ou un ensemble de signes ?

L'autisme a été défini comme entité nosographique par le psychiatre américain Leo Kanner en 1943. Kanner sépare ainsi l'arriération mentale, qui se réfère aux troubles de l'intelligence, de l'autisme, qui concerne l'ensemble du développement psychique de l'enfant. L'autisme est, chez le jeune enfant, la première identification de troubles mentaux qui entravent son développement comportemental et intellectuel. La fréquence des cas d'autisme de Kanner est de l'ordre de 4 à 5 enfants sur 10 000. La fréquence des troubles autistiques selon la définition actuelle est estimée à 90 enfants sur 10 000. Cette forte augmentation est surtout due à une évolution des critères de diagnostic. Les catégories des DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) successifs montrent un élargissement de la définition initiale, si bien qu'en 1994, dans le DSM IV, l'autisme comprend cinq sous-groupes : le trouble autistique, le syndrome de Rett d'origine génétique, le trouble désintégratif de l'enfance, le syndrome d'Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié. L'unanimité ne se fait cependant pas sur ces subdivisions : le DSM V de 2012 parle de troubles du « spectre autistique », avec deux éléments de diagnostic : l'altération qualitative des interactions sociales et l'altération qualitative de la communication. L'autisme est devenu un ensemble de signes, avec une variabilité importante des tableaux cliniques individuels. L'étiologie de ces troubles reste très mal connue. Le trouble est multifactoriel, avec une part organique indéniable, elle-même multifactorielle. Selon des études de 2013, les produits de plusieurs dizaines de gènes seraient impliqués de manière variable selon les sujets.

Portrait de Leo Kanner

Photographie : Portrait de Leo Kanner

Photographie

En 1943, un pédopsychiatre américain, Leo Kanner (1894-1981), définit « un trouble inné du contact affectif » apparu souvent dès la naissance ou, au moins, avant trois ans, d'où son appellation exacte d'autisme infantile précoce. 

Crédits : Greystone Studios, Inc./ The Alan Mason Chesney Medical Archives

Afficher

Qu'est-ce que l'autisme ?

Photographie : Qu'est-ce que l'autisme ?

Photographie

Caractéristiques de l’autisme. À sa modeste échelle, ce document datant de juin 2013 est représentatif du clivage qui caractérise beaucoup d’actions tournées vers les enfants autistes. S’il témoigne d’un incontestable désir de bien faire, il laisse voir aussi une certaine... 

Crédits : Courtesy of National Society for children and adults with Autism

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Portrait de Leo Kanner

Portrait de Leo Kanner
Crédits : Greystone Studios, Inc./ The Alan Mason Chesney Medical Archives

photographie

Qu'est-ce que l'autisme ?

Qu'est-ce que l'autisme ?
Crédits : Courtesy of National Society for children and adults with Autism

photographie

La relation mère-enfant

La relation mère-enfant
Crédits : J. Birdsall Photography/ Age Fotostock

photographie


Écrit par :

  • : docteure en psychologie, unité INSERM 669, praticienne hospitalier en psychiatrie

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Ève HOFFET, « AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L') », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/autisme-prise-en-charge-de-l/