AUSTRALOPITHÈQUES

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Australopithecusanamensisest le nom d’une espèce d’hominidé ancien bipède (pouvant se déplacer sur ses deux membres postérieurs) qui a été définie en 1995 et dont le premier spécimen fossile a été découvert en 1965. Il a vécu entre 4,2 et 3,9 millions d’années (Ma). […] Lire la suite

DÉCOUVERTE D'ABEL : AUSTRALOPITHECUS BAHRELGHAZALI

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 177 mots

Alors qu'un crâne d'hominidé fossile avait été trouvé en 1961 par Yves Coppens dans le nord du Tchad et baptisé Tchadanthropus uxoris, sans que ses affinités aient pu être clairement établies à l'époque, un autre paléontologue français, Michel Brunet (univers […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DE LUCY : AUSTRALOPITHECUS AFARENSIS

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

La découverte en 1974, par Yves Coppens, Donald Johanson et Maurice Taïeb, d'un nouvel Australopithèque, Australopithecus afarensis, dans la dépression de l'Afar dans le nord-est de l'Éthiopie (site de Hadar), connu surtout sous le nom de Lucy, était except […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DU PREMIER AUSTRALOPITHÈQUE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 189 mots

Alors qu'au début du xxe siècle, l'Europe avait déjà livré de nombreux restes d'hommes fossiles, ce n'est qu'en 1924 que l'on découvrit en Afrique du Sud, dans la grotte de Taung, le crâne d'un très jeune sujet, le tout premier représentant d'un groupe d' […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'époque quaternaire : l'Afrique, berceau de l'humanité »  : […] À partir de la fin du Cénozoïque l'Afrique a, à peu près, sa position actuelle en latitude. Elle subit des variations climatiques qui sont en relation avec les variations similaires de l'Europe et cela aura des conséquences importantes sur la biosphère, conséquences que l'on peut voir d'une façon de plus en plus détaillée à mesure que l'on se rapproche de l'Actuel. Une de ces conséquences est peut […] Lire la suite

ARAMBOURG CAMILLE (1885-1969)

  • Écrit par 
  • Djillali HADJOUIS
  •  • 1 316 mots

Dans le chapitre « Les contributions d’Arambourg à l’histoire de l’homme »  : […] Le continent africain a été le terrain de prédilection de Camille Arambourg. Trois sites archéologiques, qu’il a découverts et fouillés en Algérie, sont devenus célèbres car ils ont délivré des hominidés et une faune de savane alors inconnus. Il s’agit d'abord des premières explorations dans le golfe de Bougie (Béjaïa) qui lui permettent de découvrir et de fouiller, de 1928 à 1934, les grottes pal […] Lire la suite

COPPENS YVES (1934- )

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 326 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du Tchad à l'Éthiopie »  : […] L'opération conduite au Tchad – qui en réalité dure sept ans, de 1960 à 1966 – se solde par la découverte de plusieurs dizaines de gisements de vertébrés, du Miocène supérieur à l'Holocène, et de plusieurs centaines de gisements archéologiques. Ces travaux, qui permettent à Yves Coppens d'établir une échelle biostratigraphique pour les grands Mammifères et de reconstituer des paysages et des clima […] Lire la suite

DART RAYMOND ARTHUR (1893-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Anthropologue et paléontologue sud-africain d'origine australienne, né le 4 février 1893 à Toowong, quartier proche de Brisbane (Queensland), mort le 22 novembre 1988 à Johannesburg. Raymond Dart fait ses études à l'université du Queensland, puis à celle de Sydney. De 1923 à 1958, il enseigne à la faculté de médecine de l'université Witwatersrand à Johannesburg. En 1924, à un moment où l'on pen […] Lire la suite

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La préhistoire »  : […] Depuis 1963, les découvertes de sols paléolithiques et de fossiles d' Hominidés se sont succédé en Éthiopie, et cette région du monde est devenue l'une des plus intéressantes pour la connaissance de l'origine de l'homme. Les premières récoltes de fossiles du genre Australopithecus ont été effectuées dans la basse vallée de l'Omo par la mission internationale franco-kényo-américaine ; elle y a re […] Lire la suite

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Culture, société et milieu »  : […] L'étude du comportement animal a transformé l'idée de culture chez les Hominidés. On sait aujourd'hui que de nombreux animaux (chimpanzés, loutres, etc.), manipulent des objets mais l'Homme reste le seul à travailler la pierre. La plus ancienne culture dite « oldowayenne », car décrite à Olduvai (ou Oldoway, Tanzanie) est attestée 2 Ma et est représenté par des outils obtenus par simple percussio […] Lire la suite

LEAKEY LES

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 796 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La consécration de Mary Leakey : les gisements de Laetoli »  : […] Entre-temps, alors que Louis Leakey était de plus en plus absorbé par ses conférences aux États-Unis et par la création, à Nairobi, d'un centre pour la préhistoire et la paléontologie, Mary acheva seule la rédaction du troisième volume d' Olduvai Gorge, qui ne paraîtra qu'en 1971, un an avant la mort de Louis, le 1 er  octobre 1972. Dans cet ouvrage, elle présentait les résultats des analyses port […] Lire la suite

LEDI-GERARU HOMINIDÉ DE

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

Pour la période comprise entre 2 et 3 millions d’années (Ma), les fossiles d’hominidés en Afrique sont peu nombreux et restent mal connus. Comment comprendre l’émergence du genre Homo  et comment le définir ? Les australopithèques sont-ils réellement des ancêtres directs ? Et dans ce cas, comment envisager aujourd’hui le passage d’ Australopithecus à Homo  ? Autant de questions qui font l’objet d […] Lire la suite

LOMEKWI, sites préhistoriques

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES
  •  • 1 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle perception des premiers tailleurs de pierre »  : […] Quels nouveaux enseignements sur les débuts de la préhistoire apporte une telle découverte ? Hormis le fait que Lomekwi 3 fait considérablement reculer dans le temps les débuts de la préhistoire, marqués par l'invention de la taille de la pierre, ce site vient valider l'hypothèse que les plus anciens artisans connus n'appartenaient pas au genre Homo , notre ancêtre direct, qui n'apparaît qu'après […] Lire la suite

OLDOWAYEN

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON
  •  • 162 mots

L’Oldowayen est la civilisation qui précède l'Acheuléen (de 1,8 à 1,4 Ma), définie à Olduvai Gorge, au nord-ouest de la Tanzanie. Plusieurs sols d'occupation ont été découverts dans ce gisement. Les pièces caractéristiques sont des galets taillés, choppers, chopping-tools, polyèdres, qui ont peut-être été des nucléus avant d'avoir été utilisés comme des outils. Les éclats, le plus souvent déchets […] Lire la suite

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le berceau de l’humanité se promène : de l’Asie vers l’Afrique »  : […] Si l'homme de Piltdown fut à l'origine de conceptions erronées qui persistèrent durablement, il n'eut en revanche que peu d'influence sur les différentes hypothèses envisagées quant au « berceau » de l'humanité. L'extraordinaire modernité de son crâne ne faisait en effet que reculer dans le temps l'origine même de l'humanité. Après la Première Guerre mondiale, la majorité des chercheurs considérai […] Lire la suite

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre « Culture des galets taillés : rôle de l'Afrique »  : […] Le passage à l'humanité, le point de non-retour de l' hominisation ne se définit plus exclusivement par des critères anatomiques (station debout, capacité cérébrale), mais par un critère de comportement : la capacité à fabriquer un outil. L'utilisation de galets bruts ou naturellement brisés a sans doute précédé l'aménagement volontaire du galet, mais il n'en subsiste aucun témoignage, puisque ri […] Lire la suite

PRÉHISTOIRE - Alimentation

  • Écrit par 
  • Hervé BOCHERENS
  •  • 1 940 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premiers hominidés, des primates flexibles ? »  : […] Depuis Darwin, l'origine de la lignée humaine au sein des primates fait l'objet de débats passionnés, et de nombreuses hypothèses impliquant des causes alimentaires ont été proposées pour tenter d'expliquer la spécificité des hominidés et de l'espèce humaine. Singe chasseur, singe mangeur de graines dans la savane, singe charognard ? Peut-on tester de telles hypothèses par l'analyse géochimique d […] Lire la suite

PRIMATES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Denis GERAADS
  •  • 6 329 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hominidae »  : […] Naguère, on pensait que les Grands Singes, Orang-outan, Gorille et Chimpanzé, formaient un ensemble naturel, appelé Pongidés (d'après Pongo , l'Orang-outan), séparé de la lignée humaine depuis une époque variant suivant les auteurs entre le Miocène supérieur (10 Ma) et l'Éocène (50 Ma). Les données de la biologie moléculaire sont venues bouleverser cette conception. Aussi bien l'analyse des chrom […] Lire la suite

STERKFONTEIN SITE PRÉHISTORIQUE DE, Afrique du Sud

  • Écrit par 
  • José BRAGA
  •  • 1 831 mots

Dans le chapitre « Les Hominidés »  : […] Si certains anthropologues pensent que tous les Hominidés des dépôts les plus anciens (niveaux 2 à 4) appartiennent à l'espèce Australopithecus africanus , d'autres suggèrent qu'une deuxième espèce d'Hominidé serait représentée. Celle-ci posséderait des similitudes avec le genre Paranthropus mais aussi avec le genre Homo . Les restes, peu nombreux, des représentants de ces deux genres ont été cl […] Lire la suite

TOBIAS PHILLIP VALENTINE (1925-2012)

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 1 131 mots
  •  • 1 média

Paléontologue sud-africain reconnu pour ses travaux concernant les origines et l'évolution de l'homme. Phillip Valentine Tobias est né à Durban, dans la province du Natal de la République d'Afrique du Sud, le 14 octobre 1925, l'année de la publication de la description du premier australopithèque ( Australopithecus africanus ) par Raymond Dart. Il fait dans cette ville ses études primaires et sec […] Lire la suite


Affichage 

Hominidés : arbres phylogénétiques

Hominidés : arbres phylogénétiques

dessin

Deux propositions de phylogénie de la divergence entre les grands singes africains et l'Homme Sources : B Senut et M Pickford, « La Dichotomie grands singes-hommes revisitée », in C R Paleovol, t 3, pp 265-276, 2004 (pour a) ; M Brunet et al, « Toumaï, Miocène supérieur du Tchad, le nouveau... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Squelette de Lucy

Squelette de Lucy

photographie

Squelette d'Australopithecus afarensis, plus connu sous le nom de Lucy Il a été découvert en 1974 dans le nord-est de l'Éthiopie Vieux de plus de 3 millions d'années, cet australopithèque, bien que bipède, montre encore, par certains caractères, une aptitude au grimper 

Crédits : Donmatas/ D.R.

Afficher

Hominidés : arbres phylogénétiques

Hominidés : arbres phylogénétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Squelette de Lucy

Squelette de Lucy
Crédits : Donmatas/ D.R.

photographie