A.N.Z.U.S. (Australia, New Zealand and United States)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Traité tripartite de sécurité conclu par l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis d'Amérique, dans le cadre du réseau de pactes d'assistance mutuelle tissé par les États-Unis de 1949 à 1954. Signé le 1er septembre 1951, soit huit jours seulement avant le traité de paix avec le Japon, regroupant trois États « blancs » limitrophes du Pacifique, il apparaît à l'époque comme une précaution prise contre un éventuel relèvement du Japon. L'A.N.Z.U.S. fut conclu « en attendant que se développe un système plus étendu de sécurité régionale dans la zone du Pacifique » ; ce sera le pacte de Manille du 2 septembre 1954, ou O.T.A.S.E., auquel les trois pays appartiennent (jusqu'à sa dissolution en 1977). Les parties contractantes prévoient de se consulter si leur sécurité est menacée dans le Pacifique et d'agir, conformément à leur procédure constitutionnelle, en cas d'attaque armée contre le territoire métropolitain de l'une d'entre elles ou contre leurs territoires insulaires du Pacifique. Au contraire de l'O.T.A.N., l'A.N.Z.U.S. n'a qu'une organisation très rudimentaire : seul est prévu un Conseil des ministres des Affaires étrangères qui doit être organisé « de façon à pouvoir se réunir à tout moment ». À partir de 1984, l'A.N.Z.U.S. devient de facto un pacte bilatéral États-Unis - Australie, la Nouvelle-Zélande refusant d'accorder des escales à des navires à propulsion nucléaire ou susceptibles de porter des armes nucléaires. Cette règle s’appliquera en février 1985 au navire de guerre U.S.S. Buchanan. Les États-Unis décident alors de suspendre tous les effets du traité à l’égard de la Nouvelle-Zélande. De son côté, le gouvernement de Wellington scelle sa politique antinucléaire par une loi sur la dénucléarisation de son territoire, le désarmement et le contrôle des armes, votée le 8 juin 1987.

—  Jean DELMAS

Écrit par :

  • : docteur habilité à la recherche, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien chef du service historique de l'Armée de terre

Classification


Autres références

«  A.N.Z.U.S. (Australia, New Zealand and United States)  » est également traité dans :

GUERRE FROIDE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 551 mots

Dans le chapitre « Formation de deux blocs antagonistes »  : […] Très vite, l’opposition entre les États-Unis et l’URSS aboutit à la constitution de deux blocs rivaux qui divisent le monde. Cet antagonisme est d’abord idéologique : le modèle capitaliste des États-Unis, fondé sur la démocratie parlementaire, la libre entreprise et la société de consommation, s’oppose au modèle communiste de l’URSS, fondé sur le parti unique, l’économie collectivisée et l’idéal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide-notions-de-base/#i_1257

MISE EN PLACE D'UN MONDE BIPOLAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 447 mots

1945 Conférence de Yalta (4-11 février). Capitulation allemande à Berlin (8 mai). Signature de la capitulation sans condition du Japon (2 septembre). 1946 Discours de Churchill à Fulton dénonçant le « rideau de fer » s'abattant sur le continent européen (5 mars). 1947 Discours de Truman définissant sa « doctrine » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mise-en-place-d-un-monde-bipolaire-reperes-chronologiques/#i_1257

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les Trente Glorieuses »  : […] En 1949, après quinze ans d'exercice du pouvoir, le Parti travailliste cède la place au Parti national, qui va dominer la vie politique jusqu'en 1984, à l'exception de courts intermèdes travaillistes de 1957 à 1960 et de 1972 à 1975. Fondé en 1936 par les courants conservateurs pour contrer l'arrivée au pouvoir des travaillistes, le Parti national prône, en principe, la liberté du marché, mais il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_1257

Pour citer l’article

Jean DELMAS, « A.N.Z.U.S. (Australia, New Zealand and United States) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/australia-new-zealand-and-united-states/