AURORE, Friedrich NietzscheFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La conscience submergée

Aurore est divisé en cinq livres et, au total, en 575 paragraphes, fragments ou aphorismes de longueur variable, qui composent une symptomatologie de l'existence humaine et entreprennent une archéologie de la culture contemporaine. Dans son Avant-propos de 1886, Nietzsche définit ainsi son projet : « Je descendis en profondeur, je taraudai la base, je commençai à examiner et à saper une vieille confiance sur laquelle nous autres philosophes avions coutume de construire depuis quelques millénaires comme sur le plus ferme terrain. » Il était mû, dit-il en 1886, par une « volonté pessimiste » qui ambitionnait un « auto-dépassement de la morale », car il refusait « de revenir à ce qui nous semble dépassé et caduc, à tout ce qui est „invraisemblable“, que ce soit Dieu, la vertu, la vérité, la justice, l'amour du prochain ».

Nietzsche entreprend de redéfinir la « nature humaine » en interrogeant de préférence le corps, la physiologie, la psychologie des affects, et en définissant la notion vague d'intériorité comme un mixte psycho-physique. Alors, les certitudes sur les actions morales et les valeurs se dissipent, tandis qu'apparaît avec évidence leur caractère fictionnel et illusoire. L'hypothèse de Nietzsche est résumée au paragraphe 119 : « Nos appréciations et nos jugements de valeur moraux ne sont que des images et des variations fantaisistes sur un processus physiologique qui nous est inconnu. [...] Toute notre conscience n'est que le commentaire plus ou moins fantaisiste d'un texte inconnu, peut-être inconnaissable et seulement ressenti. » Notre prétendue conscience morale ne serait donc qu'un tissu de rêves, si l'on admet que ceux-ci ne constituent que « des interprétations très libres, très arbitraires, des mouvements du sang et des entrailles, de la pression des bras et des couvertures, du bruit ». [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France – Espagne. Arrestation et extradition controversées de la militante basque Aurore Martin. 1er-10 novembre 2012

Le 1er, à Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), la gendarmerie arrête Aurore Martin, une Basque française, membre de Batasuna, la formation politique indépendantiste interdite en Espagne pour ses liens présumés avec l'E.T.A. mais légale en France. Visée par un mandat d'arrêt […] Lire la suite

Mali. Répression contre les Touareg. 9-15 août 1990

Le 9, le magazine malien Aurore révèle que des affrontements meurtriers ont opposé l'armée aux Touareg dans le nord-est du pays, où la situation reste très tendue depuis l'attaque, le 28 juin, de la sous-préfecture de Menaka par des rebelles touareg. Selon des témoins […] Lire la suite

Iran – Irak. Importante offensive iranienne en Irak. 15-27 février 1984

Dans la nuit du 15 au 16, les troupes iraniennes lancent la « première étape de la cinquième phase de l'offensive Aurore », déclenchée au printemps de 1983. Cependant Washington annonce qu'« une grande bataille comme celles qui ont été livrées pendant la Première Guerre mondiale […] Lire la suite

France. Polémique autour du projet de loi sur la presse. 23 novembre - 17 décembre 1983

le groupe de Robert Hersant. Celui-ci contrôle en effet un véritable empire comprenant dix-huit quotidiens dont trois quotidiens parisiens (France-Soir, Le Figaro et L'Aurore) et plusieurs publications périodiques. Une polémique s'engage qui se prolongera du 14 au 17 décembre à l'Assemblée nationale où commenceront les débats sur le projet. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « AURORE, Friedrich Nietzsche - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aurore/