AUGUSTE, cirque

CLOWN

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 713 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Auguste la victime triomphe »  : […] La disparition vers 1860 des spectacles de pantomime permet au cirque d'engager les derniers mimes, qui apportent au répertoire clownesque, fort pauvre encore, une somme de canevas et de traditions qui émaillaient et rendaient drôles les arlequinades acrobatiques. Les clowns s'en emparent et les accommodent à l'optique et à l'acoustique du cirque, dès que le décret instituant la liberté des théât […] Lire la suite

FRATELLINI LES

  • Écrit par 
  • Pierre ÉTAIX, 
  • Annie FRATELLINI
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

À l'origine, les Fratellini étaient quatre frères : Louis (Florence, 1868-Varsovie, 1909) ; Paul (Catane, 1877-Le Perreux-sur-Marne, 1940) ; François (Paris, 1879-1951) et Albert (Moscou, 1885-Épinay, 1961). À partir de 1894, les aînés travaillèrent ensemble : Louis comme clown et Paul comme auguste ; ils exécutaient ce que l'on appelle en terme de métier des « reprises », c'est-à-dire des interm […] Lire la suite


Affichage 

Les frères Fratellini, vers 1930

photographie : Les frères Fratellini, vers 1930

photographie

Le trio des frères Fratellini (de gauche à droite, François, Paul et Albert) en coulisse au mileu de leurs accessoires Par leur style, marqué par de célèbres entrées comiques et la participation du public, le clown, le contre-pitre et l'auguste surent marquer le rire dans le cirque durant la... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Les frères Fratellini, vers 1930

Les frères Fratellini, vers 1930
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie