ATTERRISSAGE

AVIATION - Avions civils et militaires

  • Écrit par 
  • Yves BROCARD
  •  • 9 429 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Structure et matériaux »  : […] La structure de la cellule est conçue pour résister aux efforts qui s'exercent sur l'avion au cours des différentes phases du vol et pour toute sa durée de vie (de l'ordre de 40 000 h de vol), tout en étant aussi légère que possible, et cela pour un coût pas trop élevé. D'autres impératifs tels que la sécurité et la facilité d'effectuer la maintenance impliquent que, d'une part, la structure ne so […] Lire la suite

VOL MÉCANIQUE DU

  • Écrit par 
  • Marcel BISMUT, 
  • Huu Thanh HUYNH, 
  • Jean-Claude WANNER
  •  • 7 942 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Atterrissage »  : […] Face à la piste, le pilote fait descendre l'avion suivant une trajectoire ayant une pente de 2 à 3 degrés avec une vitesse d'approche V app , supérieure d'environ 30 p. 100 à la vitesse de décrochage V s  ; cette marge est destinée à assurer une possibilité de manœuvre à l'avion (le facteur de charge maximal disponible est n  = (V app /V s ) 2 , soit sensiblement 1,7) et à éviter un décrochage dû […] Lire la suite

VOL ANIMAL

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 8 251 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Atterrissage »  : […] La vitesse acquise est diminuée, lors de l'atterrissage, par un freinage aérodynamique obtenu par un accroissement de l'incidence de l'aile et un redressement du corps ; l'extension des membres postérieurs correspond à l'ouverture d'aérofreins. L'étalement des plumes caudales (rectrices) augmente la surface portante et défléchit de l'air vers le bas, ce qui améliore le régime d'écoulement sur la […] Lire la suite