A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Llano de Chajnantor et le site d'A.L.M.A.

Le Llano de Chajnantor et le site d'A.L.M.A.
Crédits : C. Padilla/ NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

A.L.M.A.

A.L.M.A.
Crédits : NRAO/ AUI/ NSF/ HST/ NASA/ ALMA

photographie

A.L.M.A. et la Voie lactée

A.L.M.A. et la Voie lactée
Crédits : C. Padilla/ NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)
Crédits : NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

Tous les médias


Les champs de recherche d'A.L.M.A.

Les questions qu'A.L.M.A. permet d'aborder sont nombreuses, et les résultats de sa première année d'observations, présentés lors d'une conférence à la fin de 2012, couvrent l'astrochimie, la formation des étoiles et leur évolution, la formation des exoplanètes, la formation des galaxies et l'observation, parmi celles-ci, des plus lointaines (décalage spectral ≈ 7) [le décalage spectral permet de connaître la distance nous séparant d'un objet céleste donné : plus z est grand, plus cet objet est éloigné], en particulier lorsque leur noyau est actif (présence d'un trou noir) ou qu'elles ont été affectées d'une lentille gravitationnelle (détournements des rayonnements). En effet, entre, d'une part, l'émission du fond cosmologique émis à z ≈ 1 000 et observée par la mission spatiale Planck, et, d'autre part, l'émission de lumière des galaxies proches (z ≈ 1), s'est étendue la grande période de l'âge sombre (dark age) où se sont progressivement formées les galaxies. Cette période, encore quasi inconnue, devient accessible avec A.L.M.A., puisque le rayonnement ultraviolet alors émis se trouve décalé par l'expansion de l'Univers et devient observable dans le domaine submillimétrique. S'agissant d'objets moins lointains, A.L.M.A., en observant finement les collisions entre galaxies, en traçant les propriétés des nuages moléculaires géants qu'elles contiennent et qui aboutissent à la formation des étoiles lors de ces collisions, explore un domaine qui n'est accessible à aucun autre instrument existant de performance comparable. Ainsi l'observation, au printemps de 2013, d'un champ limité de la taille apparente de la Lune permit en quelques minutes la détection de 126 galaxies lointaines, à l'intense émission infrarouge caractéristique de la formation d'étoiles. Ici encore, l'expansion de l'Univers décale cette émission [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, membre de l'Académie des sciences

Classification


Autres références

«  A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)  » est également traité dans :

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L’astronomie de demain »  : […] Jusqu'où iront le raffinement et la puissance des techniques et des méthodes de l'astronomie ? Il est difficile de le prévoir. La tendance actuelle est à la fois au gigantisme et à une complexité croissante des instruments. On veut voir toujours plus loin, donc des objets de plus en plus faibles, et les étudier dans tous leurs détails accessibles. Il n'y a aucune raison que cette tendance aille en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_54464

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Formation et évolution des exoplanètes »  : […] Le scénario accepté de formation des planètes du système solaire considère que celles-ci se sont constituées dans un disque de gaz et de grains microscopiques de poussières, tournant autour d’un Soleil n’ayant pas encore atteint son état d’équilibre. Au sein de ce disque se seraient développés des grains de plus en plus gros, puis des corps solides appelés planétésimaux, d’une dimension atteignan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes-ou-planetes-extrasolaires/#i_54464

PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain OMONT
  •  • 1 330 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La radioastronomie millimétrique et les objectifs de Noema »  : […] La radioastronomie millimétrique étudie les ondes radio émises par les objets célestes à des longueurs d’onde millimétriques. Elle se focalise donc sur l’étude des molécules se trouvant dans les différents milieux astrophysiques et principalement dans une grande partie du gaz interstellaire suffisamment dense et froid pour que les molécules dominent ce milieu. Le rayonnement millimétrique qu’ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interferometre-du-plateau-de-bure/#i_54464

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LÉNA, « A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atacama-large-millimeter-submillimeter-array/