A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'interférométrie, du plateau de Bure à l'Atacama

L'essor de la radioastronomie millimétrique date des années 1980, quand une première génération d'instruments permit de découvrir les propriétés des nuages de gaz et de poussière formant le milieu interstellaire. Les interféromètres du plateau de Bure dans les Alpes françaises (I.R.A.M.), de Nobeyama au Japon, d'Owens Valley en Californie révélèrent la chimie complexe de ces nuages et la diversité des molécules qui s'y trouvaient, leur rôle dans la formation des étoiles et leur évolution au sein des galaxies. Durant la décennie de 1990 le besoin d'une deuxième génération d'instruments, plus puissants, se fit sentir : trois projets parallèles virent alors le jour, en Europe – au sein de l'Observatoire européen austral (E.S.O.) qui achevait au Chili le Very Large Telescope dans le domaine optique –, au Japon et aux États-Unis.

L'Europe s'engagea rapidement dans la recherche d'un site approprié au Chili, qu'elle trouva dans le désert d'Atacama dont les qualités atmosphériques – dues à la sécheresse – sont exceptionnelles pour l'observation à ces longueurs d'onde. Menées de 1997 à 2003, les négociations aboutirent à la conception d'un projet commun : A.L.M.A. Il était relativement aisé de partager le travail et les réalisations industrielles, puisque les 66 antennes finalement retenues pouvaient être réalisées à partir des études initiales faites par chacun des partenaires : soit 12 antennes de 7 mètres de diamètre et 4 antennes de 12 mètres au Japon, 25 en Europe et 25 en Amérique du Nord (États-Unis et Canada). Une nouvelle structure, le Joint Alma Observatory, assure la direction et la gestion du projet, ainsi que la mise en œuvre de l'instrument au bénéfice d'une vaste communauté d'astronomes, en rassemblant les partenaires initiaux auxquels se sont joints l'Academia Sinica (Taïwan) et la république du Chili. L'astrophysicien français Pi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Le Llano de Chajnantor et le site d'A.L.M.A.

Le Llano de Chajnantor et le site d'A.L.M.A.
Crédits : C. Padilla/ NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

A.L.M.A.

A.L.M.A.
Crédits : NRAO/ AUI/ NSF/ HST/ NASA/ ALMA

photographie

A.L.M.A. et la Voie lactée

A.L.M.A. et la Voie lactée
Crédits : C. Padilla/ NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)

L'étoile brillante Fomalhaut (alpha Poisson austral)
Crédits : NRAO/ NAOJ/ ESO/ ALMA

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, membre de l'Académie des sciences

Classification


Autres références

«  A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)  » est également traité dans :

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L’astronomie de demain »  : […] Jusqu'où iront le raffinement et la puissance des techniques et des méthodes de l'astronomie ? Il est difficile de le prévoir. La tendance actuelle est à la fois au gigantisme et à une complexité croissante des instruments. On veut voir toujours plus loin, donc des objets de plus en plus faibles, et les étudier dans tous leurs détails accessibles. Il n'y a aucune raison que cette tendance aille en […] Lire la suite

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Formation et évolution des exoplanètes »  : […] Le scénario accepté de formation des planètes du système solaire considère que celles-ci se sont constituées dans un disque de gaz et de grains microscopiques de poussières, tournant autour d’un Soleil n’ayant pas encore atteint son état d’équilibre. Au sein de ce disque se seraient développés des grains de plus en plus gros, puis des corps solides appelés planétésimaux, d’une dimension atteignan […] Lire la suite

PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain OMONT
  •  • 1 330 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La radioastronomie millimétrique et les objectifs de Noema »  : […] La radioastronomie millimétrique étudie les ondes radio émises par les objets célestes à des longueurs d’onde millimétriques. Elle se focalise donc sur l’étude des molécules se trouvant dans les différents milieux astrophysiques et principalement dans une grande partie du gaz interstellaire suffisamment dense et froid pour que les molécules dominent ce milieu. Le rayonnement millimétrique qu’ell […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

10-17 octobre 2003 • France • Relance du débat sur le port du voile islamique à l'école.

Le 10, deux jeunes filles musulmanes, Alma et Lila Levy, sont exclues définitivement d'un lycée d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour avoir refusé de retirer en cours le foulard islamique, considéré comme un signe ostentatoire d'appartenance religieuse, qui leur dissimule les cheveux [...] Lire la suite

14-17 septembre 1993 • France - Asie • Visite du président François Mitterrand en Corée du Sud et au Kazakhstan.

la ligne Séoul-Pusan se concrétise rapidement. Les 16 et 17, le président Mitterrand se rend à Almaty (ex-Alma-Ata), capitale du Kazakhstan, où il s'entretient avec le président Noursoultan Nazarbaïev. Évoquant la situation de l'ex-empire soviétique, il se prononce en faveur du maintien des liens [...] Lire la suite

3-30 décembre 1991 • U.R.S.S. • Disparition de l'U.R.S.S. et démission de Mikhaïl Gorbatchev après la création de la C.E.I.

et de l'Intérieur » est créé, qui prend le contrôle du K.G.B. Le 21, à Alma-Ata (Kazakhstan), onze des ex-républiques soviétiques signent un accord entérinant la disparition de l'U.R.S.S. : à l'exception des trois États baltes et de la Géorgie, toutes adhèrent à la C.E.I. Si les frontières [...] Lire la suite

17-18 décembre 1986 • U.R.S.S. • Émeutes au Kazakhstan

Les 17 et 18, des émeutes éclatent à Alma-Ata, capitale de la république du Kazakhstan, après le remplacement à la tête du P.C. local, le 16, d'un Kazakh, Dinmoukhamed Kounaev, par un Russe « parachuté », Guennadi Kolbine. Suffisamment graves pour avoir fait « des blessés et des morts [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LÉNA, « A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atacama-large-millimeter-submillimeter-array/