ASTÉROÏDES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historique

Le premier astéroïde, (1) Cérès, est découvert à l'observatoire de Palerme, par le directeur de ce dernier, Giuseppe Piazzi, le 1er janvier 1801. Son orbite est reconnue elliptique et son demi-grand axe estimé à 2,8 ua, distance à laquelle la loi de Titius-Bode suggère l'existence d'une planète. Le 28 mars 1802, Heinrich Wilhelm Olbers découvre (2) Pallas, dont la dimension de l'orbite est voisine de celle de Cérès, ce qui conforte l'hypothèse de l'explosion de la planète manquante. Un troisième astéroïde, (3) Junon, est découvert par Carl Ludwig Harding le 1er septembre 1804, un quatrième, (4) Vesta, à nouveau par Olbers, le 29 mars 1807. Il faudra ensuite attendre le 8 décembre 1845 pour qu'un cinquième astéroïde, (5) Astraea, soit découvert, par Karl Hencke.

Jusqu'en 1890, les astéroïdes sont observés visuellement et reconnus comme tels à cause de leurs mouvements par rapport au Soleil. À partir de 1891, Max Wolf à Heidelberg et Auguste Charlois à Nice prennent les premières photographies d'astéroïdes. Les plaques photographiques étant exposées pendant une heure, les étoiles apparaissaient comme des points alors que les astéroïdes décrivaient un petit segment de droite. Cette technique, toujours utilisée, a permis, à l'aide des télescopes de Schmidt, de découvrir un grand nombre d'astéroïdes. Cependant, il est beaucoup plus difficile de déterminer l'orbite d'un astéroïde, cette détermination nécessitant en effet plusieurs clichés pris à des époques différentes et exigeant beaucoup d'attention pour mesurer et calculer des positions précises.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages



Médias de l’article

Astéroïdes

Astéroïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Distances des planètes au Soleil et loi de Titius-Bode

Distances des planètes au Soleil et loi de Titius-Bode
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Astéroïde Kleopatra

Astéroïde Kleopatra
Crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

Diversité des astéroïdes

Diversité des astéroïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 14 médias de l'article





Écrit par :

  • : astronome de première classe à l'Observatoire de la Côte d'Azur
  • : astronome de première classe à l'Observatoire de la Côte d'Azur
  • : astrophysicien à l'Observatoire de la Côte d'Azur, chargé de recherche au C.N.R.S., responsable du groupe de planétologie dynamique du Laboratoire U.M.R. 6202 Cassiopée, C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  ASTÉROÏDES  » est également traité dans :

DÉCOUVERTE DU PREMIER ASTÉROÏDE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 427 mots

Dans son Mysterium cosmographicum, publié en 1596, Kepler remarque déjà, entre les orbites de Mars et de Jupiter, l'existence d'un « vide » dans le système solaire schématisé par un emboîtement de sphères et de polyèdres réguliers. D'après la loi empirique, dite de Titius-Bode, proposée par Johann Dani […] Lire la suite

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 840 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes géologiques »  : […] Elles comprennent les séismes, les glissements de terrain (ainsi que les avalanches), les éruptions volcaniques, les tsunamis et les collisions d’astéroïdes. Un séisme est une secousse du sol (ou une série de secousses) d’intensité plus ou moins forte. On en recense environ un million par an, mais tous ne sont pas meurtriers. Un séisme a pour cause le relâchement en profondeur d’énormes contraint […] Lire la suite

CHICXULUB CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 438 mots

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de diamètre identifié à Chicxulub, près de la côte du Yucatán (Mexique), et la ré […] Lire la suite

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

En 1950, l’astronome américain Fred Whipple fut l’un des premiers à comprendre qui étaient ces voyageuses capables d’illuminer le ciel nocturne de leur vaste chevelure. En des termes inversement proportionnels à leur beauté, il les décrivit comme des « boules de neige sale ». D’après ce modèle, la matière glacée qui compose les comètes passe directement de l’état solide à l’état gazeux en s’appro […] Lire la suite

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite

EAU TERRESTRE (ORIGINE DE L')

  • Écrit par 
  • Francis ALBARÈDE, 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 117 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « ... et de la chronologie de l'apport d'eau : notion de vernis tardif »  : […] La Lune est un corps « sec » : elle a donc été formée avant l'arrivée de l'eau sur Terre. Or la Lune s'est individualisée entre 30 et 60 millions d'années (Ma) après la formation du système solaire. De plus, l'âge de la Terre donné par le plomb (Pb) des galènes (minerai de Pb) est plus jeune d'une centaine de millions d'années environ que l'âge réel de la Terre. Le plomb étant un volatil, cet âge […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  L'espace pour connaître l'Univers »  : […] L'espace a indéniablement permis d'accomplir dans la connaissance de l'Univers un bond de géant qui aurait été impossible avec les seuls instruments terrestres. Les progrès qui ont été accomplis durant le premier demi-siècle de l'ère spatiale sont plus importants que ceux qui avaient été réalisés dans tous les siècles précédents. Près de 200 sondes ont été lancées vers la plupart des objets du s […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Les petits corps »  : […] En 2006, la première mission vers Pluton est confiée à la sonde New Horizons de la N.A.S.A., qui survole Jupiter en février 2007 mais n'arrivera dans la banlieue de Pluton qu'en juillet 2015, après avoir parcouru plus de 5 milliards de kilomètres. Il a fallu attendre la sonde Galileo en 1991 pour obtenir des données précises sur les astéroïdes, plus précisément sur deux d'entre eux, Ida et Gaspra […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « L'espace au service de la connaissance de l'Univers »  : […] Les activités spatiales ont permis de faire dans la connaissance de l'Univers un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres : cette connaissance a en effet accompli plus de progrès au cours des cinquante premières années de l'ère spatiale qu'au cours des siècles précédents. Près de 200 sondes sont parties en direction de toutes les planètes du système solaire. Certain […] Lire la suite

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les astéroïdes »  : […] La ceinture d’astéroïdes, située entre Mars et Jupiter, a fait l’objet de plusieurs explorations. Near Shoemaker reste l’une des plus réussies. Après une rencontre avec l’astéroïde Mathilde en 1997, la sonde s’est mise en orbite en février 2000 autour d’Éros, un astéroïde d’une trentaine de kilomètres de diamètre. Un an plus tard, elle s’est posée à la surface d’Éros et a transmis des données pend […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une collision cosmique »  : […] En 1980, par un article resté célèbre, publié dans Science , Luis Alvarez et ses collaborateurs annonçaient la découverte dans les strates sédimentaires, à la limite Crétacé-Tertiaire, d'un enrichissement notable en iridium, qu'ils interprétaient comme la conséquence de la collision d'une énorme météorite avec la Terre. Le cataclysme provoqué par cet impact aurait été la cause des extinctions surv […] Lire la suite

GAIA MISSION

  • Écrit par 
  • François MIGNARD
  •  • 2 653 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers une prolongation de la mission »  : […] La deuxième livraison de résultats (GDR 2), en avril 2018, concernera le traitement de vingt-deux mois de données, permettant de connaître les distances d’environ 1,5 milliard d’étoiles, ainsi que leur déplacement annuel sur le plan du ciel (à comparer aux 100 000 distances obtenues avec Hipparcos). L’éclat et la couleur de chaque source seront aussi disponibles. Pour les plus brillantes d’entre e […] Lire la suite

HAYABUSA MISSION

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 532 mots

Il a fallu attendre la sonde spatiale Galileo, en 1991, pour obtenir des images précises d'un astéroïde, en l'occurrence Gaspra. En 2010, neuf astéroïdes avaient été « visités » par des sondes spécifiques ; le 12 février 2001, la sonde de la N.A.S.A. N.E.A.R.-Shoemaker (Near Earth Asteroid Rendezvous-Shoemaker) réalisait une première spatiale en parvenant à se poser sur l'astéroïde Éros, un petit […] Lire la suite

LUTETIA, astéroïde

  • Écrit par 
  • Philippe LAMY
  •  • 471 mots
  •  • 2 médias

Si l'astéroïde Lutetia fait partie de la ceinture principale d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter, il s'en distingue des autres membres par son diamètre d'une centaine de kilomètres – Lutetia est l'un des 2 à 4 p. 100 plus gros objets de cette ceinture – et, surtout, par sa classification dans la famille des astéroïdes. Celle-ci a longtemps posé problème et les études les plus récentes lui […] Lire la suite

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Principaux impacts d'objets extraterrestres »  : […] Seuls les impacts ayant généré un cratère de diamètre supérieur à 50 kilomètres sont ici considérés (fig. 5). Au cours du Trias, un seul cratère d'impact majeur est enregistré. Il s'agit du cratère de Manicouagan, situé au Québec. Il est daté de — 214 ± 1 Ma, soit au voisinage de la limite Carnien-Norien. Son diamètre est de l'ordre de 100 kilomètres. Dans les sédiments, on n'enregistre pas d'enri […] Lire la suite

MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, 
  • Paul PELLAS
  •  • 14 743 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Âges absolus »  : […] Comme dans le cas des roches terrestres ignées, on utilise des nucléides radioactifs de longue période . Les filiations 238 U- 206 Pb, 235 U- 207 Pb, 232 Th- 208 Pb, 87 Rb- 87 Sr et 40 K- 40 Ar sont le plus souvent utilisées, ainsi que le rapport des isotopes radiogéniques 207 Pb/ 206 Pb qui évolue avec le temps. Deux nouveaux couples père-fils sont aussi employés dans le cas des météorites : 147 […] Lire la suite

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 144 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La relation de Bode »  : […] En 1772, une découverte importante vient apporter de nouvelles lumières sur l'ordonnancement des planètes du système solaire. En Allemagne, Johann Elert Bode (1747-1826), directeur de l'Observatoire de Berlin, reprend à son compte une relation numérique liant les distances des planètes au Soleil. Découverte en 1741 par le philosophe allemand Christian Wolff, cette relation est précisée par son co […] Lire la suite

PLANÉTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 1 516 mots

Dans le chapitre « L’ouverture vers l’exobiologie et les exoplanètes  »  : […] Le succès de la planétologie repose largement sur la collaboration de chercheurs issus d’horizons différents : astronomie, physique du globe, chimie, mécanique céleste. Cet aspect interdisciplinaire s’est encore renforcé avec l’émergence de l’exobiologie en tant que discipline propre. Celle-ci s’est imposée à la fin des années 1970 à la suite de plusieurs découvertes – présence d’une chimie prébi […] Lire la suite

SHOEMAKER EUGENE (1928-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

L'astrophysicien et géologue Eugene Merle Shoemaker est décédé le 18 juillet 1997 des suites d'un accident de voiture lors d'un voyage consacré à la recherche d'impacts d'astéroïdes en Australie. Né le 28 avril 1928 à Los Angeles, il avait effectué ses études universitaires à l'institut de technologie de Californie (le Caltech) à Pasadena, puis à l'université de Princeton, où il soutint sa thèse d […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Christiane FROESCHLÉ, Claude FROESCHLÉ, Patrick MICHEL, « ASTÉROÏDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/asteroides/