VIE ASSURANCE SUR LA

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les assurances sur la vie »  : […] Cette locution couvre des réalités différentes, voire antinomiques : les assurances en cas de vie, les assurances en cas de décès ou d'invalidité, enfin un mélange des deux, qui constitue moins un véritable produit d'assurance original qu'un mélange de solutions techniques existantes. Les assurances en cas de vie doivent plutôt être assimilées à des outils de capitalisation : elles constituent le […] Lire la suite

ASSURANCE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 5 309 mots

Dans le chapitre « Le rôle d'investisseur »  : […] Le rôle premier de l'assurance est d'apporter de la sécurité aux agents économiques. Un autre rôle, non moins important, est sa contribution au financement des investissements. Les entreprises d'assurances prennent à l'égard de leurs assurés, moyennant paiement immédiat du prix de cette garantie, des engagements qui ne se traduiront en paiement que plus tard. Aussi la saine gestion conduit-elle c […] Lire la suite

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « L'invention de la mortalité »  : […] À l'instar de l'idée de population, celle de mortalité est récente. La mort a été beaucoup étudiée dans l'Antiquité et au Moyen Âge, mais sous l'angle de la longévité, c'est-à-dire de l'âge le plus élevé que l'homme pouvait espérer atteindre. Le terme mortalité désignait, jusqu'au xvii e  siècle, les ravages causés par les guerres et les épidémies. Avec Petty et son ami John Graunt, qui signent, […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « L'assurance en cas de décès »  : […] Prenons l'exemple d'un assureur qui vend ce qu'on appelle techniquement de l'« assurance en cas de décès », c'est-à-dire qui promet le versement d'un capital aux proches en cas de décès de l'assuré et espère se rembourser sur les versements de primes effectués par l'assuré au cours de sa vie. La prime sera en principe d'autant plus élevée que l'espérance de vie de l'assurée est plus courte. L'ass […] Lire la suite