ASSURANCEÉconomie de l'assurance

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Risque moral

Autoprotection et autoassurance

Il y a risque moral lorsque l'assureur ne peut vérifier les efforts de prévention des risques de l'assuré. Selon la terminologie introduite par Isaac Ehrlich et Gary Becker, la prévention des risques comprend l'autoprotection qui réduit la probabilité de subir un sinistre et l'autoassurance qui diminue la gravité des dommages en cas de sinistre.

Le dilemme incitation-assurance

En situation de risque moral, un dilemme apparaît entre le partage des risques, qui est la finalité même de l'assurance, et l'incitation à l'effort de prévention. En effet, on a vu que, dans le cas simple où la prime est actuarielle, un individu qui a de l'aversion pour le risque choisit un contrat qui le protège complètement du risque. Dans un tel cas, il n'a aucune incitation à faire des efforts pour réduire son exposition au risque puisqu'il est totalement indemnisé en cas de sinistre. Pour rétablir un niveau adéquat d'incitation, il faut faire peser sur ses épaules une partie des conséquences des sinistres éventuels. Cela passe soit par une couverture partielle, soit par une indexation des primes futures sur le nombre et la gravité des sinistres dont l'individu est responsable, comme dans le cas des bonus-malus.

Barème d'indemnisation

La question du barème d'indemnisation optimal en cas de risque moral a été étudiée par Bengt Holmström et Steven Shavell. Trois résultats en ressortent. En premier lieu, un contrat standard avec franchise est optimal lorsque l'effort de l'assuré peut réduire la probabilité de subir un sinistre, la distribution de probabilité de dommages en cas de sinistre étant une donnée non susceptible d'être modifiée par le comportement de l'agent (c'est une pure loterie dont les résultats ne peuvent être influencés). L'intuition de ce résultat est la suivante. Pour inciter l'assuré à réduire la probabilité d'accident, il convient de lui infliger une pénalité par rapport au contrat de couverture complète qui prévaudrait si aucun problème d'incitation à l'effort ne se posait et si on néglige l'effet d'un éventuel taux de chargement s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris X-Nanterre et à l'École polytechnique

Classification


Autres références

«  ASSURANCE  » est également traité dans :

ASSURANCE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 701 mots

L'assurance est aussi ancienne que la volonté qu'ont les individus de se prémunir des risques auxquels ils sont exposés dans leurs affaires. L'assurance est cette opération par laquelle un individu (l'assuré) transfère le risque qu'il encourt à un autre (l'assureur), dès lors que ce dernier peut en évaluer le prix et l'additionner à d'autres risques afin d'opérer la mutualisation nécessaire à la v […] Lire la suite

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Curieusement, l'opération d'assurance, pourtant omniprésente dans la vie quotidienne du particulier et de l'entreprise, n'est véritablement et précisément définie, en France, ni par le Code civil ni même par le Code des assurances. Il faut se contenter de la définition communément admise : l'assurance est l'opération par laquelle une partie – l'assureur – s'engage à exécuter une prestation au prof […] Lire la suite

ASSURANCE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 5 309 mots

À la fin de l'année 2005, 486 sociétés d'assurances opéraient sur le marché français, dont 92 sociétés vie, 45 sociétés mixtes, 349 sociétés dommages. Par ailleurs, 843 sociétés d'assurances établies dans l'un des pays de l'espace économique européen sont autorisées à opérer en liberté de prestations de services en France. À la suite des fusions et regroupements survenus ces dernières années, le n […] Lire la suite

ACTUARIAT & ACTUAIRES

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 157 mots

L'activité appelée actuariat, accomplie par des actuaires, consiste à faire des calculs de probabilités à partir de renseignements statistiques. Ces calculs sont le plus souvent destinés à établir des taux de primes d'assurance en tenant compte de la fréquence des risques courus : mortalité, maladie, accidents, incendies, naufrages, vols. La plupart des actuaires sont au service des compagnies d'a […] Lire la suite

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La supervision des banques »  : […] Le deuxième volet de la réglementation bancaire vise à limiter les effets externes négatifs lors des faillites bancaires. On peut classer ces effets externes en trois catégories : ceux qui affectent les petits déposants (qui courent le risque de perdre leurs dépôts) ; ceux qui affectent les créanciers des banques ; et ceux qui affectent la stabilité du système financier dans son ensemble (du fait […] Lire la suite

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

Dans le chapitre « L'intégration des métiers de la finance »  : […] Face à l'intégration croissante des trois grands métiers de la finance, les instances de supervision qui demeurent spécialisées par institution sont démunies et ne peuvent que s'engager à renforcer leur coopération. Si cette intégration n'aboutit pas partout, en raison du maintien d'obstacles réglementaires, à l'émergence de véritables conglomérats financiers, elle se traduit dans de nombreux pay […] Lire la suite

COFACE (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur)

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 471 mots

Créée en 1946, le groupe Coface est un des principaux acteurs mondiaux de l'assurance-crédit, en France et à l'international. Il a pour homologues et concurrents Euler-Hermes, en France et en Allemagne, et Eximbank, aux États-Unis. Son rôle est de sécuriser les échanges commerciaux de ses clients en analysant, prévenant et couvrant leurs risques pays, sectoriels ou de crédit. […] Lire la suite

CRÉDIT

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BURGARD
  •  • 5 231 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Risques et garanties »  : […] Des nombreux risques auxquels est exposée une banque, le plus grave et le plus traditionnel découle de l'activité de prêteur. Le banquier est toujours exposé à la défaillance de son débiteur. Analyser le risque, le prévenir si possible, détecter sa réalisation, se garantir sont des aspects permanents du métier de banquier, lequel prête l'argent d'autrui, opère avec des marges étroites et dispose d […] Lire la suite

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « L'invention de la mortalité »  : […] À l'instar de l'idée de population, celle de mortalité est récente. La mort a été beaucoup étudiée dans l'Antiquité et au Moyen Âge, mais sous l'angle de la longévité, c'est-à-dire de l'âge le plus élevé que l'homme pouvait espérer atteindre. Le terme mortalité désignait, jusqu'au xvii e  siècle, les ravages causés par les guerres et les épidémies. Avec Petty et son ami John Graunt, qui signent, […] Lire la suite

JUSTICE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Loïc CADIET
  •  • 13 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les parties et les frais de la justice »  : […] Sur les parties pèse en effet la charge des frais du procès, ce que l'on appelle les dépens. Sauf décision contraire du juge, ces frais incombent en principe à la partie perdante, qui supporte ainsi ses propres débours et ceux de son adversaire. Cette charge, normale en elle-même, risque cependant de pénaliser les justiciables les moins fortunés, ce qui est de nature à porter atteinte au principe […] Lire la suite

MÉDECINE - Droits des malades

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 787 mots

Dans le chapitre « La réparation des risques sanitaires »  : […] Grâce à des procédures « rapides et gratuites » de règlement amiable, les articles de la loi de 2002 concernant la réparation des risques sanitaires facilitent considérablement les recours pour les victimes, que la responsabilité du corps médical soit ou non engagée. Pierre angulaire de ce dispositif, des commissions de conciliation et d'indemnisation ont été créées dans chaque département. Elles […] Lire la suite

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La santé comme nouvelle idéologie »  : […] Une nouvelle idéologie risque donc de nous enserrer dans son réseau de contraintes et d’obligations : le bien-être et la santé tout le temps et à tout prix, dans un nouveau panoptique, pour reprendre un terme cher à Michel Foucault. Au début, cela ne concernera qu’une fraction, la plus technophile, de la population. Mais, au fur et à mesure de la montée en puissance de la médecine sur Internet, l […] Lire la suite

NIORT

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 634 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département des Deux-Sèvres, la ville de Niort compte 59 700 habitants (2013). Niort doit sa naissance à sa situation de place frontière entre le Poitou et l'Aunis-Saintonge. Ce fut une ville-marché, au contact de plusieurs pays du Poitou. La forteresse édifiée au xii e  siècle , dont il subsiste un double donjon, était destinée à contrôler l'accès à la mer et aux salines, dont l'expl […] Lire la suite

PROTECTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent VIET
  •  • 4 319 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un contexte en constante mutation »  : […] Le clivage le plus durable dans l'histoire de la protection sociale est assurément celui qui sépare l'assistance (publique et privée) de la prévoyance (libre ou obligatoire). Longtemps assumée en France par l'Église qui en avait fait une de ses vertus théologales et une obligation morale pour ses fidèles, l'assistance est l'aide que l'État ou toute autre collectivité publique, une structure carit […] Lire la suite

RESPONSABILITÉ (droit) - Responsabilité civile

  • Écrit par 
  • André TUNC
  • , Universalis
  •  • 5 836 mots

Couramment définie comme l'institution par laquelle une personne est tenue de réparer un dommage causé à autrui, et distinguée de la responsabilité pénale, elle-même traditionnellement conçue comme l'imposition d'un châtiment à qui a commis certaines violations des lois, la responsabilité civile se trouve actuellement dans une situation paradoxale. Dans la plupart des nations industrialisées, el […] Lire la suite

RETRAITE

  • Écrit par 
  • Lucy apRoberts, 
  • Anne-Marie GUILLEMARD
  •  • 9 844 mots

Dans le chapitre « Les régimes professionnels, complément des régimes publics »  : […] Dans les pays industrialisés, des régimes professionnels, instaurés par les employeurs ou par la négociation collective, se sont développés à côté des régimes publics. Ils couvrent des groupes de salariés, dont les contours varient selon le pays : régimes d'entreprise, qui couvrent les salariés ou certaines catégories de salariés employés par une seule entreprise ; régimes inter-entreprises, qui […] Lire la suite

SANTÉ - Santé et maladies

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 10 373 mots

Dans le chapitre « Systèmes d'organisation médicale dans le monde »  : […] Les systèmes d'organisation médicale sont l'objet de vives discussions dans chaque pays. Nous soutiendrons l'opinion que le débat n'a que les apparences d'un débat idéologique, que le système de chaque pays provient d'un certain développement historique, dont les justifications idéologiques souvent faites a posteriori sont ce qu'un psychanalyste appellerait des rationalisations. La généralisation […] Lire la suite

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Les limites du marché de l'assurance : sélection adverse et aléa moral »  : […] Une deuxième raison d'échec tient aux limites du marché de l'assurance dans le domaine de la santé. Pour se prémunir face au risque, c'est-à-dire face à des événements négatifs (pertes financières, maladies) dont l'occurrence dans le futur est aléatoire et à laquelle il est possible d'associer une distribution de probabilité, les agents économiques disposent de différents moyens. L'un des plus cou […] Lire la suite

STIGLITZ JOSEPH (1943- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 093 mots

Dans le chapitre « Chantre du néo-keynésianisme »  : […] Il naît en 1943 à Gary, dans l'Indiana, une ville sinistrée par le déclin de ses activités industrielles. Son père, Nat, a vendu des contrats d'assurance jusqu'à plus de quatre-vingt-dix ans, tandis que sa mère enseignait l'anglais aux immigrants. Après sa licence au Amherst College, il obtient une bourse pour préparer son doctorat (1967) au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.). Ses proj […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-29 avril 2014 • France • Nomination du gouvernement de Manuel Valls.

, seuls deux ne faisaient pas partie du gouvernement précédent: Ségolène Royal, nommée à l'Écologie, au Développement durable et à l'Énergie, et François Rebsamen, au Travail, à l'Emploi et au Dialogue social. Arnaud Montebourg est promu ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique [...] Lire la suite

5-8 avril 2004 • France • Mise en place de la politique du nouveau gouvernement.

-Blazy, ministre de la Santé et de la Protection sociale, évoquant la réforme de l'assurance-maladie, en appelle à l'« esprit de 1945 » – date de création de la Sécurité sociale – et affirme sa volonté de « remettre les partenaires sociaux au centre du système ».  [...] Lire la suite

21 juillet 2003 • Allemagne • Accord sur la réforme de l'assurance-maladie.

Le gouvernement social-démocrate et l'opposition concluent un accord sur une profonde réforme de l'assurance-maladie. Celle-ci prévoit une réduction des prestations, en particulier du remboursement des médicaments, en contrepartie d'une baisse des cotisations maladie. Cette réforme vise à réaliser 9,9 milliards d'euros d'économie en 2004 et 23 milliards d'ici à 2007 – le déficit de l'assurance-maladie s'élevant à 3 milliards d'euros pour 2002.  [...] Lire la suite

30 novembre - 3 décembre 1998 • États-Unis • Conférence internationale sur la spoliation des juifs pendant la guerre.

Du 30 novembre au 3 décembre se tient à Washington une conférence internationale sur la spoliation des juifs durant la Seconde Guerre mondiale, organisée sous l'égide du sous-secrétaire d'État américain à l'économie, Stuart Eizenstat. Les représentants de quarante-quatre pays et de treize [...] Lire la suite

29 juillet 1998 • France • Annonce de mesures d'économie sur les dépenses de santé.

La ministre de l'Emploi et de la Solidarité, Martine Aubry, annonce des mesures d'économie destinées à maintenir le déficit de l'assurance-maladie de la Sécurité sociale dans la limite des 4,9 milliards de francs fixée pour l'année par le gouvernement. Les principaux secteurs d'activité intéressés [...] Lire la suite

27 février 1997 • France • Présentation du plan de sauvetage du G.A.N.

Le 27, le ministre de l'Économie et des Finances Jean Arthuis présente le plan de sauvetage du G.A.N., compagnie d'assurances dont le capital est détenu à plus de 80 p. 100 par l'État et dont les pertes cumulées depuis 1992, dues principalement à l'effondrement du marché immobilier ainsi qu'à [...] Lire la suite

3-27 mai 1993 • France • Plan gouvernemental de réduction des déficits publics et de relance de l'activité.

de cotisation en vue de la retraite est envisagée. Un plan de 30 milliards d'économie sur les dépenses d'assurance-maladie est annoncé. D'autres mesures sont destinées à soutenir l'activité. Elles incluent des aides aux entreprises et aux secteurs du logement, des travaux publics et de l'agriculture [...] Lire la suite

5-12 juin 1991 • France • Le déficit de la Sécurité sociale cible du gouvernement.

d'instauration d'une enveloppe globale annuelle, qui est accusé de remettre en cause la médecine libérale. Le 12, le Conseil des ministres décide un relèvement de 0,9 p. 100 de la cotisation salariale d'assurance maladie à compter du 1er juillet et de mesures d'économie qui seront [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre PICARD, « ASSURANCE - Économie de l'assurance », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-economie-de-l-assurance/