ASSENTIMENT

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

Dans le chapitre « L'assentiment »  : […] On doit aux stoïciens d'avoir ajouté un troisième trait à la philosophie grecque de l'opinion ; ce troisième trait devait conduire de façon décisive à la philosophie moderne (cartésienne, humienne, kantienne) du jugement. C'est d'une tout autre distribution des notions que cette dernière procède, à savoir d'une véritable analyse psychologique de l'opération en quoi consiste la saisie ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croyance/#i_25433

MYSTIQUE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 8 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'événement »  : […] Les faits psychosomatiques classés comme mystiques posent quelque chose de particulier. Des phénomènes extraordinaires semblent spécifier d'abord la mystique. Ils tranchent sur la vie ordinaire. Ils se découpent dans l'observable comme les signes d'une langue étrangère. Mais cette irruption de symptômes étranges signalise seulement des moments et des seuils qui, de fait, sont particuliers. La vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mystique/#i_25433

NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 747 mots

Dans le chapitre « Le philosophe »  : […] On pourrait douter que dans cet homme complet – à la fois poète, romancier, historien, essayiste, prédicateur, polémiste, théologien – il y eût encore place pour le philosophe. L'œuvre philosophique de Newman n'est d'ailleurs pas considérable et est demeurée jusqu'à ces derniers temps inédite ; cependant, elle se répartit sur toute sa vie. Ses premiers écrits sont une discussion avec les « noétiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-newman/#i_25433

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 8 783 mots

Dans le chapitre « Le contexte « épistémologique » : Descartes »  : […] La psychologie de la volonté a reçu une impulsion toute différente, parfois en conjonction avec la spéculation précédente, de la réflexion sur l'erreur. Cette réflexion n'est pas sans relation avec la méditation antérieure sur le mal. Elle s'en distingue, néanmoins, en ce qu'elle déplace l'accent de l'éthique sur l'épistémologie. L'enquête sur la volonté est un moment dans l'entreprise de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volonte/#i_25433