ASIE DU SUD-EST (art et archéologie)La formation des États indianisés

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les grandes villes pyues

Au premier rang se trouvent les résultats des recherches du Service archéologique birman. Des fouilles systématiques menées sur les sites de trois grandes villes pyues, Beikthano, Halin et Śrī Kṣetra, dont l'aire fortifiée est respectivement de 9, 6 et 9 kilomètres carrés, ont bien enrichi la documentation concernant les origines de la civilisation en Birmanie et ont permis de rapporter la chronologie de quelque six siècles, situant ces origines au ier ou iie siècle avant J.-C. (U Aung Thaw, 1968 ; U Myint Aung, 1968). La nouvelle documentation est très large. Elle concerne cinq sortes de structures en brique : les murailles et portes d'entrée des citadelles et des villes de Beikthano, Halin et Śrī Kṣetra (dans l'ordre chronologique) ; des monuments du style préindien (seulement à Beikthano et à Halin) ; des monuments indianisés ; des structures à plusieurs pièces (probablement des trésoreries) et de petits tombeaux. Il y avait de plus dans chaque ville un nombre extraordinaire d'urnes funéraires, remplies d'os humains calcinés et mêlés à de l'argile et du sable. L'emplacement et l'association rituelle de ces urnes ont varié d'une façon significative au cours des siècles. Les trois sites révélaient aussi beaucoup de pièces de monnaie en argent ornées de la conque, du Śrīvatṣa, du vajra et d'autres symboles auspicieux, de semblables pièces étant déjà connues à Oc-èo, Nagara P'atóm et Ut'ong ; un moule en schiste d'Oc-èo (à Beikthano seulement) ; des céramiques et perles romano-indiennes, et du verre d'Alexandrie (à Beikthano) ; des statues bouddhiques et quelques statues hindoues (uniquement à Śrī Kṣetra) et une série d'inscriptions sur pierre, sur or, sur argent et sur cuivre – dont plusieurs en pāli et pyu et deux en sanskrit et pyu – qui ne se trouvent qu'à Śrī Kṣetra et à la dernière phase de Halin, dominée par l'influence de Śrī Kṣetra. Pour la chronologie des sites, on dispose de datations au 14C pour Beikthano et Halin, de l'analyse des styles architecturaux pour les trois villes, et de l [...]

Beikthano

Dessin : Beikthano

Dessin

Plan de l'ancienne ville de Beikthano. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Asie du Sud-Est, IIe s. av. J.-C. - VIe s. apr. J.-C.

Asie du Sud-Est, IIe s. av. J.-C. - VIe s. apr. J.-C.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Beikthano

Beikthano
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : Directeur du projet de l'université de Cambridge sur les Civilisations du Sud-Est Asiatique

Classification

Autres références

«  ASIE DU SUD-EST, art et archéologie  » est également traité dans :

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 4 126 mots
  •  • 5 médias

Comme entraînées par leur vitalité, l'Inde et la Chine, vers les débuts de notre ère, débordèrent leurs frontières naturelles et civilisèrent les deltas et les îles d'Indochine et d'Indonésie, venant finalement à la rencontre l'une de l'autre, comme elles le firent – presque au même moment – en Asie centrale. Cette expansion, dont elles n'eurent pas même conscience ! et qui fut de peu d'importance […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Nous assistons actuellement à une véritable révolution de la recherche préhistorique et protohistorique en Asie du Sud-Est. Les connaissances accumulées pendant plus d'un demi-siècle par le travail patient d'une poignée de chercheurs européens ou américains sont remises en question pour être remplacées par de nouvelles hypothèses élaborées surtout par une nouvelle génération d'archéologues sud-est […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Nul océan ne mérite mieux son nom que l'océan Indien. Non seulement l'Inde y enfonce son formidable soc mais, de plus, sa civilisation en a parcouru toutes les eaux et en a modelé les rivages orientaux à son image. Par son amplitude géographique et son poids sur le cours des peuples, l'expansion indienne est un des mouvements les plus importants de l'histoire.À l'ouest, certes, les échanges ont su […] Lire la suite

ANGKOR

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Claude JACQUES, 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 576 mots
  •  • 10 médias

L' occupation de la région d'Angkor remonte au moins au I er  millénaire avant notre ère (connue par les fouilles de B.-P. Groslier) mais les premiers monuments ne datent que du vii e  siècle de notre ère ; ils se trouvent à l'ouest sur le Stung Puok. Le viii e  siècle est marqué par des constructions dans le secteur de Rolûos. Elles s'y multiplient au ix e  siècle après la « fondation » de la mon […] Lire la suite

AYUTHYA

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER
  •  • 426 mots
  •  • 2 médias

La ville d'Ayuthya, fondée en 1350 par le prince d'U Thong dans une île formée par le Ménam et ses affluents à cinquante kilomètres au sud de Lopburi, sera, durant quatre cent dix-sept ans, la capitale du Siam. Ayuthya se veut l'héritière de Dvāravatī, de la puissance d'Angkor (1431) et la maîtresse du royaume de Sukhothai (1438) et son art est influencé par cette triple vocation. Composite et ric […] Lire la suite

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Arts et archéologie »  : […] La Birmanie est un des pôles de l' Asie du Sud-Est, mais son rôle est parfois sous-estimé. C'est particulièrement vrai pour son art qui, à Pagan par exemple, rivalise avec ceux d'Angkor ou de Java, et fut l'expression la plus achevée de la tradition bouddhique des Thera. Dans ses riches plaines fluviales – les monts qui les encerclent ont surtout été infestés de tribus guerrières toujours tentées […] Lire la suite

GROSLIER BERNARD PHILIPPE (1926-1986)

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 970 mots
  •  • 1 média

Le nom de Bernard Philippe Groslier, né le 10 mai 1926 à Phnom Penh, restera à jamais lié à celui du Cambodge, où il vécut de longues années et à l'histoire duquel il a consacré ses plus belles études. Son père, George Groslier, né en 1887, avait été l'un des « khmérisants » les plus sensibles de la génération précédente ; directeur des Arts et conservateur du Musée national du Cambodge, auteur de […] Lire la suite

KHMER ART

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Claude JACQUES
  •  • 8 440 mots
  •  • 20 médias

Par essence, l'art khmer est celui du Cambodge, mais l'expression est plus spécialement utilisée pour l'art d'une période, longue de quelque huit siècles, s'étendant de la fin du vi e  siècle ou du début du vii e (débuts de la royauté khmère et premiers monuments datables ) à la fin du xiv e siècle ou aux premières décennies du xv e (moment de l'abandon d'Angkor par les souverains khmers). L'im […] Lire la suite

LA MORT N'EN SAURA RIEN, RELIQUES D'EUROPE ET D'OCÉANIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jérôme COIGNARD
  •  • 1 023 mots

« La mort n'en dira rien/Priez les dévots mornes/Nous dansons sur les tombes/La mort n'en saura rien. » Ce dernier vers, tiré de « Funérailles », un poème du recueil Le Guetteur mélancolique de Guillaume Apollinaire, sert de titre à l'une des expositions des plus singulières. Les expositions thématiques sont encore trop rares en France où l'on préfère revoir « Chardin » plutôt que se hasarder à […] Lire la suite

MÔN

  • Écrit par 
  • Emmanuel GUILLON
  •  • 1 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plus de mille ans d'histoire »  : […] Les spécialistes – anglais notamment – ont longtemps débattu de l'origine des peuples môn-khmer : venaient-ils de la vallée du Yangzijiang ? Constituaient-ils le fond de population de la péninsule ? Depuis une vingtaine d'années, les chercheurs ont délaissé cette question, issue de l'ethnologie, pour se consacrer, à partir de fouilles archéologiques minutieuses, à l'établissement de périodes préci […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Janice STARGARDT, « ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - La formation des États indianisés », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-la-formation-des-etats-indianises/