ASEPSIE

ANTISEPSIE ET ASEPSIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 585 mots
  •  • 1 média

Classiquement, l’histoire de la chirurgie est scandée par deux dates : l’année 1846, au cours de laquelle l’anesthésie à l’éther est utilisée pour la première fois ; l’année 1867, au cours de laquelle le chirurgien britannique Joseph Lister (1827-1912) décrit le succès d’une méthode, l’antisepsie, permettant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisepsie-et-asepsie/#i_26292

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'asepsie »  : […] À partir de 1886, l'antisepsie va faire place à l' asepsie . Cette seconde méthode, mise au point par Pasteur, se différencie de l'antisepsie en ceci qu'au lieu de chercher à protéger l'organisme opéré contre les germes portés par les instruments de l'opérateur elle propose de n'utiliser que des instruments, des bandages, des éponges, des fils de suture préalablement stéril […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_26292

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  La lutte contre les maladies contagieuses »  : […] En 1867, Pasteur succède à Balard dans la chaire de chimie physiologique de la Sorbonne. Le chercheur dispose désormais d'un laboratoire bien équipé. Mais en 1868, à l'âge de quarante-six ans, il est frappé par une attaque d'hémiplégie cérébrale dont il ne se relèvera que lentement, restant en grande partie paralysé du côté gauche. Sa jambe raide le handicapera beaucoup pour marcher. Il ne pourra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_26292

SEMMELWEIS IGNÁC FÜLÖP (1818-1865)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 785 mots
  •  • 1 média

Médecin hongrois connu pour avoir défini les premières règles d’hygiène hospitalière, en particulier le lavage des mains, permettant de réduire considérablement la mortalité par fièvre puerpérale dans les maternités, Semmelweis est également connu pour avoir échoué à faire appliquer cette pratique en dehors de son propre service hospitalier, par ses attitudes caractérielles qui ont provoqué le re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignac-fulop-semmelweis/#i_26292


Affichage 

Eugène Koeberlé en 1855

photographie

Eugène Koeberlé (1828-1915), médecin et chirurgien alsacien, s'est formé au cours de plusieurs séjours auprès de chirurgiens allemands et britanniques Adoptant des procédures de propreté extrême du champ chirurgical, des instruments et du praticien (mises en œuvre en Allemagne et surtout... 

Crédits : BIU Santé Médecine, Paris, cote : 02235

Afficher

Eugène Koeberlé en 1855
Crédits : BIU Santé Médecine, Paris, cote : 02235

photographie