MITCHELL ARTHUR (1934-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un enfant de Harlem

Rien ne prédisposait Arthur Mitchell à un tel destin. Né dans les rues de Harlem à New York le 27 mars 1934, il a à peine douze ans quand son père, concierge, est incarcéré. Il devient alors cireur de chaussures, vendeur de journaux, livreur pour soutenir sa mère et ses quatre frères. Parallèlement, il apprend les claquettes et le chant à la Police Athletic League. Impressionné par sa façon de danser, un conseiller éducatif l’encourage à auditionner à la High School of Performing Arts. Grâce à son interprétation de célèbres numéros de Fred Astaire, il décroche une bourse pour étudier dans cette école. Il est le premier jeune homme à recevoir le prix annuel en danse lors de sa sortie en 1952. Deux possibilités s’offrent alors à lui : intégrer le Bennington College (où a étudié Merce Cunningham), spécialisé en danse moderne, ou la très classique School of American Ballet, affiliée au New York City Ballet. Il choisit cette dernière, malgré l’absence de débouchés pour les danseurs afro-américains dans cette discipline. Travailleur infatigable, il perfectionne sa technique classique auprès de Karel Shook (1920-1985), un professeur très exigeant qui deviendra son mentor et ami. Pendant cette période, il se produit avec de nombreuses compagnies de danse moderne – notamment le New Dance Group et celle de John Butler – ou de danse jazz (Donald McKayle). Il fait ses débuts en 1952 à Broadway dans Four Saints in Three Acts puis dans House of Flowers de l’écrivain Truman Capote en 1954 (au côté d’Alvin Ailey, notamment).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « MITCHELL ARTHUR - (1934-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-mitchell/