VIDÉO ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'image visuelle comme médium

On constate chez les artistes et dans le public, à partir du milieu des années 1970, un réel changement d’attitude vis-à-vis de la pratique vidéographique et cela à l’échelle internationale : d’une part, les références à l’idéologie télévisuelle – si importantes lors de la précédente décennie – perdent de leur pertinence et, pour certains artistes, deviennent même obsolètes ; d’autre part, la fascination pour les seules caractéristiques techniques de l’image n’est plus à l’ordre du jour. Avec certains des artistes de la nouvelle génération, notamment Bill Viola et Gary Hill, la vidéo a acquis son autonomie plastique et ses enjeux esthétiques sont désormais aussi cohérents que ceux des autres médias de l’image fabriquée mécaniquement : la photographie et le cinéma. Mais la vidéo va se démarquer de ceux-ci dans un premier temps pour revenir vers eux au début des années 1990. Sans doute, depuis cette date, la production de nombreux plasticiens n’a cessé d’être nourrie par quantité d’innovations, mais il faut reconnaître que celles-ci n’ont pas un grand intérêt artistique dans la mesure où elles se limitent souvent à la seule surenchère technique. On assiste ainsi à la fin des années 1990 à une situation paradoxale qui voit une explosion étourdissante d’inventions très diverses – image de synthèse, image virtuelle, palette graphique et CD-ROM, entre autres – allant malheureusement très souvent de pair avec une grande pauvreté formelle. Réussite technique ou réussite esthétique, l’une n’impliquant pas nécessairement l’autre. Les vidéastes les plus intéressants – une vingtaine au total dans le foisonnement de la production internationale – ne tombent d’ailleurs pas dans cette confusion et rejettent tant la course au technologique en soi que la stricte séparation des genres artistiques. Il serait difficile de vouloir établir, pour la période des années 1980 et 1990, des classifications tant les techniques et les genres ont été étroitement imbriqués. Les artis [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages





Écrit par :

  • : professor of art history, Hunter College, City University of New York
  • : professeur en esthétique à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art
  • : critique d'art, historienne de l'art spécialisée en art écologique américain

Classification


Autres références

«  VIDÉO ART  » est également traité dans :

ABDESSEMED ADEL (1971- )

  • Écrit par 
  • Giovanni CARERI
  •  • 989 mots

Dans le chapitre « L'expérience des limites »  : […] Adel Abdessemed célèbre, à sa manière, les émeutes des banlieues de 2005 avec trois voitures en terre cuite noircies par le feu ( Practice Zero Tolerance , 2006 et 2008). Cette pièce transpose sous forme de sculpture les images de presse des événements, jouant sur des modifications matérielles riches de sens : la fragilité de la terre cuite évoque les contradictions internes d'un corps social dont […] Lire la suite

ABRAMOVIC MARINA (1946- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 632 mots

Marina Abramovic née à Belgrade (Serbie) s'est imposée depuis les années 1970 comme l'une des références du body art aux côtés des américains Vito Acconci et Chris Burden. Ses performances parfois extrêmes, documentées par des photographies en noir et blanc commentées, sont restées uniques. Dès 1973, date de ses premières expérimentations sur son propre corps souvent mis à nu, Marina Abramovic p […] Lire la suite

ABSALON ESHER MEIR dit (1964-1993)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 1 018 mots

L'artiste Esher Meir, dit Absalon, est né en 1964 à Ashdod en Israël. Il est mort à Paris en 1993. Sa carrière fulgurante aura duré à peine six années. Très vite connu et reconnu, il a produit une œuvre homogène et d'emblée identifiable, à la fois représentative de l'art au tournant des années 1980 et 1990, et très singulière, dont la forme essentielle touche à l'habitat. Ni architecte, ni design […] Lire la suite

ACCONCI VITO (1940-2017)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 072 mots

Artiste protéiforme, Vito Acconci s'est d'abord consacré à la « poésie concrète », à la photographie et aux performances pour se tourner ensuite vers la vidéo. Chez lui, cette dernière est essentiellement constituée par la mise en scène du corps, tant dans le rapport au langage que dans le rapport aux gestes. Il s'agit le plus souvent de performances – filmées pour la plupart – au cours desquelles […] Lire la suite

ANRI SALA. ENTRE CHIEN ET LOUP (exposition)

  • Écrit par 
  • Charles-Arthur BOYER
  •  • 946 mots

L'exposition Entre chien et loup , consacrée au jeune artiste français d'origine albanaise Anri Sala et organisée dans l'immense salle de l'ancien couvent des Cordeliers par le musée d'Art moderne de la Ville de Paris (25 mars-16 mai 2004), renouvelle de façon significative la façon de présenter des œuvres vidéo dans un lieu dévolu à l'art contemporain. En effet, s'opposant à la répétition d'une […] Lire la suite

AVERTY JEAN-CHRISTOPHE (1928-2017)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 689 mots

Homme de radio et réalisateur de télévision, Jean-Christophe Averty est né à Paris le 6 août1928. Son inventivité lui a permis de rejoindre, grâce à la diffusion télévisuelle, une préoccupation majeure des vidéastes : la dimension publique. Il ne s'agit pas seulement de l'impact quantitatif sur les spectateurs, mais aussi de la transformation esthétique et plastique des œuvres que celles-ci requiè […] Lire la suite

BALDESSARI JOHN (1931- )

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 1 112 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'image déconstruite »  : […] Ne se reconnaissant pas dans le ton doctrinal de leurs maîtres-penseurs, mais aussi censeurs, John Baldessari, déclaré persona non grata par son cadet Joseph Kosuth, développe pourtant une œuvre qui compte rétrospectivement comme l'une des plus stimulantes qu'ait produit l'art conceptuel. La désinvolture de l'artiste californien et son recours à un sens de l'humour étranger aux principaux théoric […] Lire la suite

BODY ART

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 4 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le corps sous l'œil de l'objectif »  : […] Le travail systématique des artistes de la performance avec des cinéastes et des photographes, en vue de documenter leurs actions, va favoriser le passage d'un art de l'action vers un art corporel spécifiquement photographique. Le travail de Rudolf Schwarzkogler, un temps protagoniste des actionnistes, incarne cette transition. Ses actions, qui simulent des automutilations, se développent dans u […] Lire la suite

CALLE SOPHIE (1953- )

  • Écrit par 
  • Elvire PEREGO
  • , Universalis
  •  • 1 766 mots

Dans le chapitre « Rituels d'appropriation »  : […] L'exposition-rétrospective, organisée par le Centre national de la photographie à l'hôtel Salomon de Rothschild, en 1998, s'intitulait, quant à elle, Doubles-jeux et rassemblait un ensemble, plein de séduction, mélangeant des séries ( Rituels d'anniversaires , Suite vénitienne , Le Détective , Les Hôtels , Gotham Handbook , Les Menus , Des journées entières sous le signe du B du C du W ). Fragmen […] Lire la suite

CAMPUS PETER (1937- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 948 mots

Les œuvres vidéo de Peter Campus sont semblables à des aphorismes qu'un penseur écrirait pour lui-même et sur lui-même : séquences rapides, installations inattendues montrant leur auteur en train de réaliser des gestes simples et concrets, mais toujours dans des mises en scène formellement complexes. Comme dans l'aphorisme, la concision va de pair avec l'acuité d'esprit. Mis bout à bout, ces films […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 356 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Les années vidéo »  : […] Les années 1990 partagent leur dynamisme entre la performance, la vidéo naissante et la peinture dite « cynique » qui a la faveur des médias occidentaux. L'un des artistes les plus en vue, Yue Mijun (né en 1962) se représente – parfois en plusieurs exemplaires – dans toutes sortes de situations le crâne rasé avec un large sourire béat, même devant le peloton d'exécution. Zhou Chunya (né en 1955), […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vidéo-art et performances »  : […] Sur la scène américaine et mondiale, des bouleversements se produisent avec d’abord l’apparition du vidéo-art dans les années 1960. Celui-ci, pour devenir un art à part entière et se séparer de la télévision, se décline souvent sous forme d’installations (des moniteurs assemblés diffusent des images en continu dans les galeries) et de performance : l’artiste se doit d’être présent dans la salle p […] Lire la suite

CUNNINGHAM MERCE (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 2 656 mots

Dans le chapitre « À la pointe des nouvelles technologies »  : […] Évoluant avec le siècle, Merce Cunningham est aussi l'un des premiers à avoir vraiment entamé des recherches sur la danse et l'image avec la vidéo, ne se contentant pas de simples appositions, mais s'efforçant à chaque fois d'ouvrir un nouvel espace et un nouveau point de vue pour le spectateur. Il reprend, muni d'une petite caméra, les interrogations qui ont présidé à ses trouvailles. Il remarqu […] Lire la suite

DECOSTERE STEFAAN (1955- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 600 mots

Le vidéaste belge Stefaan Decostere s'intéresse aux modes de production de l'image dans leur simple technicité mais aussi dans les contenus qu'ils véhiculent. La vidéo devient ainsi un outil capable d'explorer tous les champs possibles de l'image mouvante (cinématographique, télévisuelle, nouvelles technologies) tout en étant simultanément le discours qui permet l'interrogation et celui qui pose l […] Lire la suite

DÉMATÉRIALISATION DE L'ŒUVRE D'ART

  • Écrit par 
  • Florence de MÈREDIEU
  •  • 1 626 mots

Dans le chapitre « La nouvelle présentation des œuvres d'art »  : […] Le processus de dématérialisation des œuvres partait, autrefois, d'un matériau de base relativement complexe et « lourd », la création consistant pour l'artiste à dégager l'œuvre d'une composante physique. Le modèle, à l'arrière-plan, restait celui du sculpteur, dégageant peu à peu du bloc (de pierre, de marbre, de bois) une forme épurée. Les artistes de la seconde moitié du xx e  siècle et ceux d […] Lire la suite

DIRECTOR (T. Oursler)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 267 mots

Produit de la fascination ambiguë du vidéaste Tony Oursler pour le pouvoir des médias, le Metteur en scène ( Director ), réalisé en 1996, fait partie d'un ensemble de figurines disséminées dans l'espace du Musée national d'art moderne, Centre Georges-Pompidou (Paris) – lieu pour lequel elles ont été conçues. Dans cet ensemble intitulé Switch – littéralement substitution  – le Metteur en scène e […] Lire la suite

GORDON DOUGLAS (1966- )

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 105 mots

Du tatouage à la vidéo, de la carte postale à l'installation in situ, l'art de Douglas Gordon est essentiellement polymorphe. L'artiste lui-même n'a d'identité qu'instable comme le révèle un court essai biographique de 1998, rédigé par un obscur ami anonyme (peut-être l'artiste lui-même ?). Ces souvenirs, qui participent déjà à son œuvre, sont aussi précis qu'extravagants. Douglas Gordon est né en […] Lire la suite

GRAHAM DAN (1942- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 883 mots

Les premiers travaux de Dan Graham (né en 1942 à Urbana, Illinois) datent de 1965, alors que débutent officiellement les grands mouvements de l’art américain : pop art, art minimal et art conceptuel. D’abord inspirée de l’esprit de ces mouvements, son œuvre va rapidement s’en démarquer, tant formellement qu’idéologiquement, puisqu’elle va recourir à la performance, à la photographie, à la vidéo, à […] Lire la suite

HATOUM MONA (1952- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 719 mots

Mona Hatoum a d'abord été connue comme une artiste réalisant des performances qui mettaient souvent en scène la violence et la sexualité, et au cours desquelles son propre corps était volontairement exposé, parfois jusqu'à la limite de ses forces. Bien que ces performances aient été presque toutes filmées, Mona Hatoum ne les considère pas comme un travail vidéo à part entière. C'est en 1983 qu'ell […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Rosalind KRAUSS, Jacinto LAGEIRA, Bénédicte RAMADE, « VIDÉO ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-video/