PORTUGAIS ART

ALCOBAÇA ABBAYE D'

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 266 mots

Fondée au milieu du xii e  siècle par le roi Alphonse I er , dans la région nouvellement conquise de l'Estrémadure, l'abbaye royale de Sainte-Marie d'Alcobaça (au nord de Lisbonne) devint la plus importante maison de l'ordre de Cîteaux au Portugal. Les travaux du monastère définitif ne commencèrent néanmoins qu'à l'extrême fin du xii e  siècle, sur le modèle de Clairvaux, et témoignent de l'appari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-d-alcobaca/#i_6876

ARRUDA DIOGO (actif de 1508 à 1531)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 85 mots

Continuateur de la tradition architecturale gothique, Arruda a apporté à l'art manuélin un répertoire décoratif très original, exaltant la puissance et les entreprises maritimes du Portugal (entrelacs de voiles, de filets, d'armoiries, de coquillages, etc.). Hormis la nef et la salle capitulaire du couvent du Christ de Tomar (1510-1514) qu'on lui attribue, Arruda édifia, entre 1522 et 1531, le mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diogo-arruda/#i_6876

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Baroque de structure au Brésil »  : […] Au cours du xviii e  siècle, l'exploitation de l'or et des diamants entraîna un développement économique rapide symbolisé par la nouvelle capitale du Brésil, Rio, et par l'urbanisation du Minas Gerais (région des mines générales). Landi, d'origine italienne, et José Pereira dos Santos y conçurent des églises dont l'invention structurale rivalise avec les plus brillantes créations européennes du x […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_6876

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Portugal »  : […] Même si l'on tient, avec Eugenio d'Ors, l'exubérance du style manuélin ( xv e - xvi e  siècle) pour l'une des réussites d'un baroque à travers les âges, on doit reconnaître qu'en revanche le Portugal n'a pas fourni d'œuvres magistrales au baroque stricto sensu du xvii e  siècle. La gravité du style de Herrera s'est retrouvée dans les édifices de l'Italien Terzi (1597), mais il y avait une traditio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_6876

BOYTAC ou BOITAC DIOGO (actif entre 1490 et 1525)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 150 mots

D'origine française, semble-t-il, venu peut-être du Languedoc, Boytac est par son style l'un des architectes les plus portugais. Chargé par le roi Manuel de voûter la nef de l'église de Jésus à Setúbal en 1495, il imagine de robustes colonnes torses formées de trois tores enroulés en spirale. Avec les frères Diogo et Francisco Arruda, il est un des créateurs du style manuélin, qui est pour le Port […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boytac-boitac/#i_6876

CHANTEREINE NICOLAS (activité connue de 1517 à 1537)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 178 mots

Sculpteur et architecte vraisemblablement d'origine wallonne. Nicolas Chantereine se rend vers 1516 au Portugal, à l'invitation du roi Manuel. Entre 1520 et 1530, on le trouve à Coimbra où il exécute le portail principal, des enfeux pour les tombeaux d'Afonso Henriques et de Sancho I er . Comme Jean de Rouen, il travaille ensuite au monastère de Celas, il y exécute la porte de la salle capitulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-chantereine/#i_6876

GONÇALVES NUÑO (actif jusqu'en 1480)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 314 mots

Peintre portugais, actif de 1450 à 1480. On sait peu de choses de la vie de Nuño Gonçalves. Il semble que le roi portugais Alphonse V le nomme au poste de peintre de la cour en 1450. Dans ses Quatre Dialogues sur la peinture (1548), Francesco da Hollanda le mentionne comme l'un des maîtres du xv e  siècle, mais son nom et son œuvre tombent dans l'oubli. Son retable de la cathédrale de Lisbonne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuno-goncalves/#i_6876

JEAN DE ROUEN (actif de 1510 à 1572)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 145 mots

Son apprentissage fait en Normandie, sur les chantiers de Gisors et de la cathédrale de Rouen, le sculpteur français Jean de Rouen a collaboré vraisemblablement au tombeau des cardinaux d'Amboise. Avec d'autres artistes, il est appelé au Portugal par le roi Manuel, en 1518. Il s'installe à Coimbra, s'y marie et y meurt. C'est lui qui signe la chaire, très réputée, de Santa Cruz à Coimbra, œuvre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-rouen/#i_6876

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'art roman et l'art gothique »  : […] La rencontre de deux courants de civilisation dans la péninsule Ibérique, celui des Wisigoths arrivés au v e  siècle et celui des Arabes dont l'invasion date du commencement du viii e  siècle, a produit une civilisation originale, moçarabe , dont l'architecture religieuse du futur territoire portugais porte témoignage, particulièrement à l' église de Lourosa, près de Lamego, dans le nord du pays, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_6876

TERZI FILIPPO (1529-1597)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 133 mots

Après avoir travaillé comme ingénieur sur les fortifications de Pesaro, Senigalia et Urbin, ce Bolonais se mit au service du roi du Portugal (1576). Devenu architecte de Philippe II d'Espagne (1580), Filippo Terzi participa aux décorations de l'entrée du roi à Lisbonne (1581). Dans cette ville il entreprit, en 1582, son œuvre majeure, l'église São Vicente de Fora (achevée en 1605), mélange origina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-terzi/#i_6876

VICENTE DE OLIVEIRA MATEUS (1710-1786)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 84 mots

Élève de Federico Ludovici, Vicente de Oliveira, l'un des meilleurs représentants du style rococo portugais, commença la reconstruction de l'église du Carmel à Lisbonne (détruite par le tremblement de terre de 1755), et, en collaboration avec R. Manuel dos Santos, édifia la basilique d'Estrela, inspirée de Saint-Pierre de Rome (1779-1780). Son chef-d'œuvre demeure le palais de Queluz (1747-1752), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mateus-vicente-de-oliveira/#i_6876


Affichage 

Azulejos baroques de la Quinta do Lumiar

photographie

Jardin aux azulejos baroques de la Quinta do Lumiar, à Lisbonne Milieu du XVIIIe siècle 

Crédits : Bildarchiv Monheim/ AKG

Afficher

Azulejos représentant Apollon et les Muses

photographie

«Apollon et les Muses», détail des azulejos décorant la terrasse du pavillon de chasse de Joao de Mascarenha Palais des Marquis de Fronteira, Lisbonne (Portugal), 1640 env 

Crédits : H. Champollion/ AKG

Afficher

Chambre royale, palais de Queluz

photographie

Chambre royale, palais de Queluz (Portugal) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Queluz, Portugal

photographie

Façade sud et fontaine de Neptune, château de Queluz, Portugal Architecte : Mateus Vicente 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Façades en azulejos à Guimarães, Portugal

photographie

Façades de maisons en azulejos, carreaux de faïence peints en couleurs, dans la ville historique de Guimarães (nord du pays) 

Crédits : H. Champollion/ AKG

Afficher

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne

photographie

La tour de Belém, à Lisbonne, est érigée près de l'endroit où le bateau ramenant des Indes un rhinocéros vivant s'est amarré Une sculpture sur un des angles de la tour montre la tête et une patte avant du rhinocéros, ce qui reflète bien l'intérêt suscité par l'animal 

Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

Afficher

Polyptyque de saint Vincent, détail, N. Gonçalves

photographie

Nuño Gonçalves, Polyptyque de saint Vincent, détail, vers 1460-1475 Peinture sur bois Musée d'Art ancien, Lisbonne 

Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini

Afficher

Ruines de l'église do Carmo à Lisbonne (Portugal)

photographie

L'église gothique do Carmo (fin du XIVe siècle) fut détruite lors du tremblement de terre de 1755 La nef à ciel ouvert permet d'accéder au Musée archéologique abrité dans l'abside, seule partie intacte de l'édifice 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Salle du Trône, palais de Queluz

photographie

Salle du Trône, palais de Queluz (Portugal) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tour de Belém à Lisbonne (Portugal)

photographie

Édifiée au début du XVIe siècle pour défendre l'accès au port de Lisbonne, le Restelo, la tour fortifiée de Belém, mêle le répertoire décoratif de l'art manuélin (croix de l'Ordre du Christ et sphères armillaires) aux ornements d'inspiration mauresque, témoignant des liens entre le... 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Azulejos baroques de la Quinta do Lumiar
Crédits : Bildarchiv Monheim/ AKG

photographie

Azulejos représentant Apollon et les Muses
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Chambre royale, palais de Queluz
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Queluz, Portugal
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Façades en azulejos à Guimarães, Portugal
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne
Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

photographie

Polyptyque de saint Vincent, détail, N. Gonçalves
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini

photographie

Ruines de l'église do Carmo à Lisbonne (Portugal)
Crédits : Insight Guides

photographie

Salle du Trône, palais de Queluz
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tour de Belém à Lisbonne (Portugal)
Crédits : Insight Guides

photographie