MOSAN ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Techniques et iconographie

Techniques du métal

Le primat des techniques du métal dans l'art mosan explique que le retable en pierre de la Vierge de Saint-Servais de Maastricht soit la transposition d'une œuvre d'orfèvrerie et que le bas-relief des apôtres, découvert en 1947 à Saint-Denis, ressemble à un long côté de châsse avec des figures dans le style de l'un des deux meilleurs maîtres de la châsse de saint Hadelin (Visé). Avant 1150 est mise au point la technique de l'opus duplex, qui permet de découper des rinceaux détachés du fond auquel ils ne sont plus reliés que par des points de suture. Elle sera utilisée à partir de 1230 environ par l'orfèvre Hugo de Oignies et sera imitée dans toute l'Europe sous le nom d'opus veneticum (ouvrage de Venise). Le candélabre monumental à sept branches de la cathédrale de Milan est le chef-d'œuvre de la sculpture en bronze, traitée comme ajour et entrelacs à trois dimensions. C'est une prodigieuse sylve de rinceaux animés et de palmettes monstrueuses, qui n'a d'analogue que dans les lettres capitales décorées des manuscrits de l'école de Winchester, peuplée de figures nues à l'antique, des allégories des arts libéraux, de signes zodiacaux et des « types » de la Vierge dans l'Ancien Testament, dominée par la cavalcade des Rois mages pris dans les lacis du nœud. Quand il s'agissait d'assembler des pièces de dimensions moyennes, on coulait à cire perdue dans une forme enduite d'argile détrempée d'eau afin d'éviter le retrait du laiton. Pour des œuvres considérables, comme les battants de la porte de Gniezno, en Pologne, réalisation d'un atelier local dirigé par un maître mosan, qui illustre la vie de saint Adalbert (vers 1170), on avait recours à la fonte au sable.

Polychromie

Jusqu'à une date relativement avancée du xiie siècle, les artistes mosans firent un usage modéré de la polychromie. Celle-ci est à base de plaques orfévrées, avec pierreries disposées en quinconce et filigranes, et d'émaux. Sur le mobilier liturgique, les émaux sont incrustés en compositions rosacées qui déploient les « types » ou symboles de l'Ancien Testame [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite, université de Montréal, Kress Fellow, Galerie nationale, Washington, membre de la Société royale du Canada

Classification


Autres références

«  MOSAN ART  » est également traité dans :

EILBERT DE COLOGNE (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anton von EUW
  •  • 370 mots

Orfèvre colonais, connu par une inscription placée sur la paroi du fond de l'autel portatif provenant du trésor des Guelfes : EILBERTVS COLONIENSIS ME FECIT. En se fondant sur cette inscription et sur des considérations stylistiques, O. von Falke (ainsi que H. Frauberger, Deutsche Schmelzarbeiten des Mittelalters , Francfort-sur-le-Main, 1904) attribua à Eilbertus une série d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eilbert-de-cologne/#i_25825

GODEFROY DE HUY (1100 env.-env. 1173)

  • Écrit par 
  • Ulla KREMPEL
  •  • 455 mots

Godefroy de Huy fait partie du tout petit nombre d'orfèvres médiévaux dont le nom a survécu. Le chroniqueur Gilles d'Orval mentionne, dans son ouvrage Gesta pontificum , un certain « Godefroy appedain de Huy à maistre d'orfeivrie, li miedre et li plus expers et subtils ovriers que ons sawist en monde à chel jour... », qui en 1173, après une absence de vingt-sept ans, serait r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godefroy-de-huy/#i_25825

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les nouveaux trésors »  : […] Jusqu'à l'époque romane, les arts que l'on qualifie aujourd'hui de « mineurs » avaient joué un rôle essentiel. Symboliquement associés à l'autorité, ils avaient pour mission de glorifier le pouvoir et d'assurer la pérennité aux régimes aristocratiques. L'or entra dans les sanctuaires chrétiens afin de procurer au culte divin un éclat au moins égal à celui qui caractérisait le service de cour et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_25825

STYLE 1200

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 3 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Rhénanie et la région mosane »  : […] La troisième région où le « style 1200 » a produit des œuvres considérables, et qui a joué un rôle essentiel dans sa naissance et son développement, est la région du Rhin inférieur et moyen et de la Meuse. Dans cette région, la force des traditions carolingiennes et ottoniennes freina, pendant le xii e  siècle, l'affirmation de l'art roman ; dès 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1200/#i_25825

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe VERDIER, « MOSAN ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-mosan/