HISPANO-MAURESQUE ART

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Cordoue, capitale du royaume omeyyade »  : […] La conquête de la majeure partie de l'Espagne par les musulmans, en 711, et surtout l'installation à Cordoue d' ‘Abd al-Raḥmān, dernier descendant de la famille califale des Omeyyades de Syrie, imprimèrent à l'histoire de l'art dans l'ancienne Bétique une orientation toute nouvelle : un art musulman d'Espagne allait naître. ‘Abd al-Raḥmān apportait avec lui la nostalgie de sa Syrie natale, pays d […] Lire la suite

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « À l'époque des « reyes de taifas » »  : […] L'art musulman ne se développa à Saragosse que lorsque la chute du califat de Cordoue eut provoqué l'éclatement de l'Espagne musulmane en un grand nombre de petits États indépendants sous l'autorité des reyes de taifas , les rois des clans. Chacun de ces roitelets voulut embellir sa capitale en s'inspirant du prestigieux modèle cordouan. Saragosse tomba entre les mains de la famille des Beni Hoûd, […] Lire la suite

BURGOS

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 068 mots
  •  • 3 médias

À Burgos, on sent battre le cœur de la Vieille-Castille. N'est-ce pas ici qu'apparaît pour la première fois la claire conscience d'une politique commune à l'ensemble de la péninsule Ibérique ? La ville fut une des résidences de la cour de Castille lorsque celle-ci était encore nomade ; mais, dès la fin du Moyen Âge, le rôle économique l'emporte nettement sur la fonction politique. Après avoir été […] Lire la suite

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Sous les Rois Catholiques »  : […] Après une longue période d'atonie, éclairée seulement par le faste ostentatoire de quelques chapelles funéraires monumentales, comme celles du cardinal Gil de Albornoz († 1364) et du connétable Álvaro de Luna († 1453) à la cathédrale de Tolède, l'architecture gothique connut un splendide renouveau dans le dernier quart du xv e  siècle, à l'époque des Rois Catholiques. Lescités castillanes, Burgos […] Lire la suite

CÉRAMIQUE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • André PECKER
  •  • 2 876 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Poteries à couvertes, vernis ou émail »  : […] On doit aux pays du Moyen-Orient, qui possédaient une très ancienne science céramique, la découverte d'enduits tirés de substances naturelles pouvant assurer l'étanchéité du vase de terre cuite poreuse ou s'appliquer au décor architectural. Les premiers enduits, d'origine alcaline, et même les vernis de type plombeux cuisant à une température relativement basse, remonteraient à plusieurs millénair […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La part de l'Orient »  : […] Jusqu'à l'époque romane, l'Europe occidentale a vécu dans la nostalgie de l'unité impériale perdue et avec le désir de récupérer la part de l'héritage culturel romain conciliable avec l'idéal chrétien. Son histoire artistique apparaît comme une suite de renaissances, celle à laquelle Charlemagne a donné son nom n'étant que la plus connue. L'attitude de l'Espagne protomédiévale est toute différente […] Lire la suite

FAÏENCE

  • Écrit par 
  • Henry-Pierre FOUREST, 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 3 908 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le monde islamique : Moyen-Orient et Espagne »  : […] On s'accorde en général à attribuer aux Babyloniens l'invention d'un enduit opacifié par l'oxyde d'étain que les Perses adaptèrent au décor architectural dans les grandes frises de briques émaillées des palais de Suse et de Persépolis vers 550 avant notre ère. Les civilisations musulmanes donnèrent un grand essor à l'art céramique . En Mésopotamie, aux ix e et x e  siècles, sous les Abbassides, h […] Lire la suite

GRANDE MOSQUÉE DE CORDOUE (Espagne)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

Fondée par ‘Abd al-Rahmān I er en 785-786 à Cordoue, sa nouvelle capitale, et agrandie par la suite à plusieurs reprises, la mosquée possède d'emblée son plan : de longues nefs perpendiculaires au mur qibla (indiquant la direction de la prière : la Ka‘ba de La Mecque), la différenciation entre la nef principale, plus large, et les dix nefs qui la flanquent de part et d'autre, la superposition de […] Lire la suite

GRENADE, Espagne

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS, 
  • Henri TERRASSE
  •  • 2 547 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Grenade nasride : la ville et l'Alhambra »  : […] Dès l'installation à Grenade du fondateur de la dynastie nasride, Mohammed al-Ahmar, la ville se modifia et prit la forme qu'elle conserva jusqu'à sa conquête par les Rois Catholiques, en 1492. Afin d'accueillir les réfugiés, l'enceinte fut agrandie à l'ouest pour couvrir l'actuel quartier de l'Albaicín. La ville continuait de dominer la vallée du Genil, avec la vega d'où elle tirait, avec le mei […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'art hispano-maghrébin (XIe-XVIIIe s.) »  : […] La fin du califat andalou (début du xi e  s.) et l'émiettement du pouvoir à l'époque des Reyes de Taifas (potentats locaux) s'accompagnèrent d'activités créatrices multiples ; le raffinement voire la surcharge décorative vinrent alors remplacer la grandeur des réalisations de l'époque califale. Peu de thèmes nouveaux apparaissent ; signalons cependant les entrelacements d'arcs recti-curvilignes e […] Lire la suite

MARRAKECH

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN, 
  • Henri TERRASSE
  • , Universalis
  •  • 2 117 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La capitale des Almohades »  : […] Après une âpre lutte d'une quinzaine d'années, les Almohades, sous le commandement de 'Abd al-Mu'min, cheminant d'abord à l'abri de la montagne, firent peu à peu la conquête du Maroc, puis remportèrent devant Tlemcen une victoire décisive. Revenant alors vers le Maroc, ils s'emparèrent en 1147 de Marrakech, où ils massacrèrent les princes almoravides. Pour 'Abd al-Mu'min victorieux, la prise de Ma […] Lire la suite

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Tissus musulmans »  : […] Après la victoire des Arabes sur les Perses en 642, l' Islam établit sa suprématie sur l'Iran ainsi que sur les territoires voisins, la Syrie et l'ancienne Mésopotamie. Sans doute la production reste-t-elle plus ou moins inchangée dans les centres qui existaient déjà avant l'invasion, sans que nous possédions beaucoup de renseignements précis sur cette première période. À partir du x e  siècle, ce […] Lire la suite