BOURGUIGNON ART DUCAL

CHARTREUSE DE CHAMPMOL, PRÈS DE DIJON, SCULPTURES DE CLAUS SLUTER

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 216 mots
  •  • 2 médias

Sous les ducs de Bourgogne Philippe le Hardi et son fils Jean sans Peur, Dijon, centre politique d'un domaine en pleine expansion, devint un des grands foyers artistiques européens. C'est dans la statuaire que se manifeste le plus son originalité, grâce au Hollandais Claus Sluter, venu s'y établir en 1385. D'abord assistant de Jean de Marville (chargé du décor sculpté de la chartreuse de Champmol […] […] Lire la suite

FRANCO-FLAMANDS ARTS

  • Écrit par 
  • Pierre QUARRÉ
  •  • 993 mots
  •  • 2 médias

On qualifie généralement de franco-flamand l'art des sculpteurs du temps de Charles V et celui des peintres travaillant à la cour de France au début du règne de Charles VI, et ce en raison de l'origine « flamande » de bon nombre de ces artistes. Il semble en effet qu'ils n'aient pas apporté une forme d'art pratiquée auparavant dans leur pays d'origine, mais qu'ils aient trouvé leur expression arti […] […] Lire la suite

LA HUERTA JEAN DE (mort apr. 1462)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 473 mots

Le génie de Jean de La Huerta n'est apparu que lors d'une exposition qu'on lui a consacrée en 1972, au musée de Dijon. Longtemps, La Huerta n'a été qu'un nom dans des textes qui, s'ils nous révélaient sa puissante personnalité, laissaient dans l'ombre son rôle dans l'évolution de la sculpture bourguignonne au milieu du xv e  siècle. En 1439, la mort de Claus de Werve laisse le tombeau de Jean sans […] […] Lire la suite

LE MOITURIER ANTOINE (1425 env.-apr. 1497)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 458 mots

Dernier imagier des ducs de Bourgogne, Antoine Le Moiturier a usurpé sa réputation, dont est responsable en grande partie le sculpteur Michel Colombe, qui l'a qualifié de « souverain tailleur d'images ». Après la fuite, en 1456, de Jean de La Huerta, les gens des comptes du duc se mettent à la recherche d'un successeur éventuel. Agnès de Bourgogne leur recommande le propre neveu de Jacques Morel, […] […] Lire la suite

SLUTER CLAUS (1350 env.-1406)

  • Écrit par 
  • Pierre QUARRÉ
  •  • 1 475 mots
  •  • 5 médias

La statuaire de la chartreuse de Champmol révèle l'apparition à Dijon d'un art nouveau qui s'oppose au «   gothique international » de la même époque, ainsi qu'on a pu le constater à l'exposition qui s'est tenue à Vienne en 1962 : « L'Art européen vers 1400 ». Elle est l'œuvre de Claus Sluter, imagier du duc de Bourgogne, dont le nom figure sur les empreintes de son sceau conservées aux Archives d […] […] Lire la suite

VAN DER WEYDEN ROGIER (1399 ou 1400-1464)

  • Écrit par 
  • Dominique VANWIJNSBERGHE
  •  • 1 997 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le duc et ses courtisans : commanditaires de Van der Weyden »  : […] Rogier Van der Weyden bénéficie de la présence, à Bruxelles, de la cour du duc de Bourgogne. Il travaille pour l'entourage ducal et réalise jusqu'en 1450 une série de grands retables dans lesquels se cristallise son style expressif, qui se développe en s'éloignant progressivement de l'héritage de Robert Campin et de Jan Van Eyck. Ce dernier, qui était le peintre attitré du duc, meurt en 1441. On p […] […] Lire la suite


Affichage 

Puits de Moïse, C. Sluter (1)

photographie :  Puits de Moïse, C. Sluter (1)

Claus Sluter, le Puits de Moïse, grand cloître de la Chartreuse de Champmol, Dijon. Six statues de prophètes en pied entourent un piédestal qui supportait une Crucifixion. Au centre, David, qui occupe la place d'honneur face à l'entrée; il est flanqué, à gauche,...  

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

 Puits de Moïse, C. Sluter (1)

Puits de Moïse, C. Sluter (1)
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie