ART DU PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR (Europe)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les plus anciens objets d'art, au sens traditionnel du terme, ne remontent qu'à l'apparition de l'homme moderne (Homo sapiens sapiens) en Europe au Paléolithique supérieur, il y a environ 30 000 ans, avec la civilisation aurignacienne. On ne connaît, en effet, pas d'œuvres d'art antérieures, alors que l'homme moderne est attesté au Proche-Orient depuis environ 100 000 ans. Les formes données à ces premières œuvres sont très différentes selon les régions. On a trouvé dans le Jura souabe, en Allemagne, plusieurs statuettes, dont une au corps humain (peut-être un homme) et à la tête de lionne. Le Périgord, lui, a laissé des gravures d'animaux (chevaux) et de sexes féminins, ainsi qu'une sculpture en forme de phallus. Enfin, on tend à attribuer à cette période, à partir de certaines datations au carbone 14, une partie des peintures de la célèbre grotte Chauvet, à Vallon-Pont-d'Arc dans l'Ardèche. Contrairement aux périodes ultérieures, on ne peut pas encore distinguer au Paléolithique supérieur de vastes zones géographiques et stylistiques.

—  Jean-Paul DEMOULE

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et à l'Institut universitaire de France

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul DEMOULE, « ART DU PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR (Europe) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-du-paleolithique-superieur/