CAROLINGIEN ART

ORFÈVRERIE CAROLINGIENNE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 472 mots

397 Mort de saint Ambroise né à Trèves en 339 et élu évêque de Milan en 373.780-799 Reliquaire de l'évêque Altheus offert par l'évêque à sa cathédrale, Sion, où il est conservé. Les dessins des émaux se rapprochent de certaines figures de l'autel milanais.Première moitié du ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfevrerie-carolingienne-reperes-chronologiques/#i_23126

AIX-LA-CHAPELLE, histoire de l'art et archéologie

  • Écrit par 
  • Noureddine MEZOUGHI
  •  • 1 003 mots
  •  • 2 médias

Aix connut son apogée quand Charlemagne s'y installa définitivement, en 794. Il entreprit alors la construction d'un vaste palais sur un plan régulier imité de l'Antiquité romaine. L'ensemble a malheureusement disparu, à l'exception de la célèbre chapelle. Les fouilles archéologiques sont impuissantes à en restituer le luxe, conçu à l'image de la cour byzantine, que Charlemagne voulait égaler. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aix-la-chapelle-histoire-de-l-art-et-archeologie/#i_23126

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La formation et le statut de l'architecte au Moyen Âge »  : […] De nombreux manuscrits du Moyen Âge appellent Dieu l'Architecte de l'Univers. Quelle preuve éclatante de la valeur intrinsèque qui s'attachait alors à l'art de concevoir un édifice et de l'élever ! Toutefois, la profession d'architecte est restée longtemps anonyme, régie par des règles, certes, mais laissant dans l'ombre les individualités. Rares sont au haut Moyen Âge les architectes dont les no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-l-architecte/#i_23126

AUGSBOURG CATHÉDRALE D'

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 283 mots

La fondation de l'évêché d'Augsbourg remonte au haut Moyen Âge. L'édifice actuel comporte des parties ottoniennes, appartenant à la construction de 994-1006, et des parties romanes, datant de 1068. C'était alors une basilique à piliers, à deux absides, munie d'un transept très étendu au-devant du chœur occidental, bâti sur une crypte ; on peut rattacher ce type d'église à l'art carolingien, notamm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-d-augsbourg/#i_23126

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER
  • , Universalis
  •  • 6 086 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Moyen Âge occidental »  : […] Un grand nombre d'objets du haut Moyen Âge nous sont parvenus grâce à la coutume d'ensevelir les morts accompagnés de leur parure. Les bijoux retrouvés dans les tombes manifestent le goût de cette époque pour l'or et pour le décor de pierres et verres colorés, souvent sertis à froid dans un réseau géométrique formé par des cloisons soudées préalablement, selon la technique de l'orfèvrerie cloison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bijoux/#i_23126

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Renouveau culturel »  : […] Première en date des renaissances médiévales, procédant largement des premiers jalons culturels posés dans la période précédente – surtout depuis le milieu du vii e  siècle – la renaissance carolingienne n'en a pas moins été voulue et promue par Charlemagne, préoccupé de relever le niveau intellectuel et moral de son peuple. Pour cela, il fallait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_23126

CHAPELLE

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 1 384 mots
  •  • 4 médias

Édifice religieux, généralement de dimensions restreintes, réservé au service particulier d'un souverain, d'un seigneur, d'un dignitaire de l'Église, ou bien au service d'un établissement hospitalier, éducatif ou pénitentiaire, desservi par un chapelain. Le terme de chapelle s'applique aussi à une partie d'église, dotée d'un autel, souvent distinguée par une disposition architecturale appropriée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapelle/#i_23126

CHAPELLE PALATINE, Aix-la-Chapelle (Allemagne)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

La réalisation de l'ensemble palatial d'Aix-la-Chapelle sur l'ordre de Charlemagne mit fin au caractère itinérant de la cour carolingienne, faisant de ce site la résidence privilégiée du souverain et la capitale du royaume. La construction du complexe débuta après 790 et fut confiée à Eudes de Metz. L'architecte choisit alors de réaliser un édifice à plan centré, octogonal avec un noyau central c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapelle-palatine/#i_23126

CHARLEMAGNE ET L'ARCHITECTURE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 459 mots

17 mai 547 Consécration de l'église Saint-Vital. Cet édifice, par son plan, son élévation et son décor, semble être l'une des principales sources d'inspiration de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle. 742 Naissance de Charlemagne. 768 À la mort de Pépin le Bref partage du royaume franc entre Charlemagne et Carlom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlemagne-et-l-architecture-reperes-chronologiques/#i_23126

CORVEY ABBAYE DE

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 434 mots

Abbaye bénédictine, Corvey fut fondée en 816 sur la rive gauche de la Weser (Hesse) par l'abbaye picarde de Corbie, sous le nom de Nova Corbeia. L'église carolingienne, bâtie de 822 à 844, fut remplacée en 1667 par une construction gothicisante baroque. On connaît par les fouilles la forme de l'église carolingienne, qui était une basilique à longue nef, à transept étroit de type « indivis », à gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-corvey/#i_23126

ÉMAUX

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 4 388 mots

Dans le chapitre « Les émaux byzantins sur or cloisonné. Leurs adaptations carolingiennes et ottoniennes (VIe-XIe siècle) »  : […] Une émaillerie raffinée, procédant du mode différent du cloisonné sur or, se développait à Constantinople et en des cités d'Asie Mineure. Là, l'émail va prendre dans l'orfèvrerie une place prépondérante qu'il ne perdra qu'à la fin du Moyen Âge ; il ornera, avec une richesse de coloris jusqu'ici inconnue, les objets du culte religieux et impérial. Les pièces antérieures à la crise iconoclaste ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emaux/#i_23126

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Enluminure carolingienne »  : […] Au ix e  siècle, l'enluminure revient aux sources antiques, retour qu'expliquent la politique impériale et la culture classique qui régnait alors dans les milieux lettrés : dans toutes les abbayes en renom, on fit des copies de manuscrits des v e et vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_23126

EUDES DE METZ (fin VIIIe-déb. IXe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 86 mots

Le nom de l'architecte de la chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle construite à l'initiative de Charlemagne ne nous est connu que par une source de la fin du ix e  siècle : Eudes de Metz, qui travaillait sous la direction d'Eginhard et d'Ansegise. Son nom ne laisse aucun doute sur son origine franque. Mais il est vraisemblable que le parti centré re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eudes-de-metz/#i_23126

IVOIRE

  • Écrit par 
  • Eugen von PHILIPPOVICH
  •  • 3 095 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Du Moyen Âge au XXe siècle »  : […] En Occident, la période carolingienne apporte un nouvel épanouissement ; la sculpture sur ivoire est alors utilisée dans un but religieux pour orner les reliures des manuscrits . On peut citer comme exemple une série d'ivoires appelés le groupe Ada  : les miniatures donnent leur style à la sculpture sur ivoire. Cette action de la miniature, montrant la voie aux chefs-d'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoire/#i_23126

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'art préroman et roman »  : […] L'époque carolingienne du viii e et du ix e  siècle fut un moment très important de l'évolution des arts en Occident. La monarchie franque voulait s'identifier à l'idéal impérial antique et favorisa une floraison artistique qui, sur plusieurs points, s'opposait à la tradition byzantine. Sous Char […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_23126

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La survivance du chapiteau corinthien »  : […] Ainsi le système architectural s'est-il fondamentalement transformé. Le Moyen Âge demeurera profondément étranger à la notion même d'ordre architectural, et il peut donc sembler paradoxal de rapprocher les deux termes. Cependant, si la cohérence interne des ordres antiques n'est pas conservée, beaucoup d'éléments épars survivent au moins jusqu'à l'époque romane et jouent parfois un rôle important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_23126

ORFÈVRERIE

  • Écrit par 
  • Gérard MABILLE
  •  • 5 567 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'Antiquité au Moyen Âge »  : […] L'existence de l'orfèvrerie est attestée dans le monde antique à la fois par le témoignage des textes et par les découvertes de l'archéologie. L'histoire de l'orfèvrerie semble débuter vers le milieu du III e  siècle avant J.-C., avec l'exploitation des gisements d'or et d' argent d'Anatolie. En Égypte, les sépultures ont livré un matériel suffisamment abondant pour nous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfevrerie/#i_23126

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines de l'art ottonien »  : […] Le développement de l'art ottonien est dû à la famille impériale ottonienne puis salique, et aux grands personnages laïcs et religieux de leur entourage, hommes et femmes. Cet art n'a cependant pas pris naissance dans les cours princières, mais auprès des sièges épiscopaux et avant tout dans les grandes abbayes. Les « écoles de palais » comme celles qui jouèrent un rôle décisif pendant la période […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-ottonien/#i_23126

PALAIS ÉCOLE DU, enluminure

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN
  •  • 790 mots

Deux séries d'œuvres carolingiennes sont regroupées sous le nom d'école du Palais : l'école du palais de Charlemagne et celle du palais de Charles le Chauve. L'une et l'autre dépendent étroitement du mécénat des deux princes et ne survécurent pas à leur disparition. La première école palatine (l'ancien groupe Ada), qu'il faut probablement localiser à Aix-la-Chapelle, se développa à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-du-palais-enluminure/#i_23126

SAINT-GALL ABBAYE & CANTON DE

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

L'abbaye de Saint-Gall est l'un des plus anciens et des plus prestigieux centres monastiques d'Europe. Elle fut fondée, vers 613, par l'Irlandais Gall, disciple de saint Colomban. D'abord ermite, Gall anime ensuite, jusqu'à sa mort en 630 ou en 645, une communauté de douze religieux. Pillé à deux reprises, au cours du vii e siècle puis entre 709 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-et-canton-de-saint-gall/#i_23126

SAINT-GUILHEM-LE-DÉSERT

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 916 mots

Saint-Guilhem-le-Désert est d'abord un site exceptionnel, dans le cadre grandiose des gorges de l'Hérault. C'est en raison de sa sauvagerie que Guillaume, comte de Toulouse, cousin de Charlemagne par sa mère Aude, fille de Charles Martel, le choisit pour terminer en odeur de sainteté une vie jusque-là consacrée aux entreprises guerrières. Vers 804, il renonce au siècle et se fait moine à l'abbaye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-guilhem-le-desert/#i_23126

SUGER (1081-1151)

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 1 995 mots

Dans le chapitre « L'architecture gothique, art d'harmonie et de synthèse »  : […] L' abbatiale de Saint-Denis fut construite pour résorber, sans l'absorber complètement, l'église carolingienne. La façade, « porte du ciel » et portail royal, bâtie la première, à la mort de Louis VI, quand Suger commence à écrire sa vie, fut dédiée le 9 juin 1140, au cours d'une cérémonie placée sous le signe de l'union des personnes divines dans la Trinité. Après une seconde campagne de trois an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suger/#i_23126

TRIBUNE, église

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 527 mots

Dans son acception la plus large, le terme « tribune » désigne une galerie supérieure charpentée ou voûtée, suffisamment vaste pour qu'on puisse y circuler, et qui ouvre sur l'intérieur de l'édifice par une suite de baies plus ou moins importantes. Il convient toutefois de distinguer deux types essentiels de tribune dont la fonction détermine l'emplacement. Dans l'architecture carolingienne et ott […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribune-eglise/#i_23126


Affichage 

Chapelle palatine, Aix-la-Chapelle (Allemagne)

photographie

La chapelle palatine fait partie du palais que Charlemagne commanda à l'architecte Eudes de Metz en 790; l'édifice fut consacré en 805 Au rez-de-chaussée, un déambulatoire ouvre sur l'octogone par des baies en plein cintre; à l'étage, les tribunes sont éclairées par des baies partagées de... 

Crédits : Hilbich/ AKG

Afficher

Christ en majesté, Évangéliaire de Godescalc

photographie

Christ en majesté: Jésus trônant devant les murs de la Jérusalem céleste Évangéliaire de Godescalc, enluminure carolingienne sur parchemin, école d'Aix-la-Chapelle, 781 Bibliothèque nationale, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

Plaque d'ivoire sculpté

photographie

Plaque d'ivoire sculpté : dans la partie supérieure, Saint Grégoire écrivant ; au registre inférieur, trois scribes Art carolingien, vers 850-875 Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

photographie

École de Saint-Martin de Tours, Histoire de la vie de saint Paul, enluminure carolingienne tirée de la première Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien, 845 Quatre épisodes de la vie du saint sont ici représentés : la chute et l'aveuglement de Paul ; Ananias envoyé par l'Esprit-Saint ;... 

Crédits : AKG

Afficher

Talisman de Charlemagne en saphir

photographie

Le talisman de Charlemagne, roi des Francs, arbore en son centre un magnifique saphir bleu, entouré de pierres fines et de perles, le tout serti dans de l'or Il est conservé au palais du Tau à Reims 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Chapelle palatine, Aix-la-Chapelle (Allemagne)
Crédits : Hilbich/ AKG

photographie

Christ en majesté, Évangéliaire de Godescalc
Crédits : AKG

photographie

Plaque d'ivoire sculpté
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien
Crédits : AKG

photographie

Talisman de Charlemagne en saphir
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie