ARPÈGE

HARPE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Instrument à cordes pincées, de longueur décroissante, tendues entre un bras (console) et un résonateur (table d'harmonie) en forme de tronc de cône et perpendiculaire ou presque au plan des cordes. Le principe de la harpe est connu depuis la plus haute Antiquité. On distingue schématiquement : les harpes cintrées ou arquées (Sumer, plusieurs pays d'Afrique, Birmanie, Finlande), où la console pa […] […] Lire la suite

ORNEMENT, musique

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT, 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 4 846 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'ornementation en jazz »  : […] En jazz, l'ornementation est directement liée à l'acte d'improvisation. L'ornement le plus usité dans toute l'histoire du jazz reste l'arpège, accord dont on égrène rapidement les notes, au lieu de les faire entendre simultanément. Éprouvé par des générations de jazzmen de toutes les époques et de tous les styles (de King Oliver et Louis Armstrong à Joe Lovano, Joshua Redman, Pat Metheny, Michel […] […] Lire la suite